Le Carnet
Tous les Sujets
Solutions anti-démangeaisons eczéma grossesse.

Eczéma pendant la grossesse : que faire en cas de prurit gestationnel ?

L’eczéma est une pathologie inflammatoire chronique. Il peut survenir pendant la grossesse, et ce, même si la femme n’a pas eu ce problème cutané auparavant. L'eczéma est source d'inconfort mais peut s'avérer compliqué à cibler pendant une grossesse en raison des nombreux produits qu'une femme enceinte ne peut pas utiliser. Quelles sont les solutions adaptées en cas de prurit gestationnel ?

Sommaire
Publié le 7 février 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 5 min de lecture
Thèmes :

L’eczéma de grossesse, en quelques lignes.

L'eczéma de grossesse, également connu sous le nom d'eczéma gravidique, est une affection cutanée qui se développe chez certaines femmes pendant la grossesse. Il s'agit de la dermatose la plus courante chez les femmes enceintes, comptant pour environ un tiers des cas. Bien que les mécanismes exacts ne soient pas complètement compris, on pense que les changements hormonaux jouent un rôle clé dans son apparition.

Il semblerait que la grossesse modifie l'immunité et oriente plutôt une réponse immunitaire de type TH2. Ce type de réponse immunitaire est généralement associée à l'atopie, ce qui pourrait expliquer la prévalence de l'eczéma chez les femmes enceintes. Pour rappel, l'atopie désigne une prédisposition à développer des allergies courantes.

Certaines femmes peuvent présenter une réapparition ou une exacerbation de l'eczéma existant avant la grossesse, tandis que d'autres peuvent développer l'eczéma pour la première fois pendant cette période. Il est estimé qu'environ 20 à 40% des femmes enceintes souffrant d'eczéma avaient déjà eu des poussées auparavant. Les démangeaisons intenses sont le symptôme le plus courant de l'eczéma de grossesse, et les lésions cutanées peuvent apparaître sous forme de rougeurs, de papules, de vésicules ou de plaques sur différentes parties du corps, y compris le ventre, les bras, les jambes et les seins.

Eczéma gravidique : comment apaiser le prurit gestationnel ?

Les différentes variations hormonales qui s'opèrent pendant la grossesse ne sont pas sans conséquence sur la peau. Si certaines femmes constatent que leur peau est plus souple et hydratée, d'autres ont l'impression que leur peau est plus sèche et tiraille davantage qu'à l'ordinaire. Le film hydrolipidique semble alors fragilisé et ne remplit plus sa fonction protectrice. L’eczéma est favorisé par ce phénomène de sécheresse de la peau.

De ce fait, pour soulager le prurit gestationnel, il est tout d'abord préconisé d'appliquer des soins émollients, au moins deux fois par jour. Ce type de baume ou crème a une texture riche, et hydrate et nourrit la peau tout en renforçant la barrière cutanée face aux agressions quotidiennes. Toutefois, vérifiez au préalable que votre émollient est adapté aux femmes enceintes et qu'il ne renferme pas d'huiles essentielles par exemple. Pour apaiser les démangeaisons, vous pouvez également appliquer des compresses d'eau froide sur la peau lésée.

Par ailleurs, il est important de consulter un médecin lorsque l'on souffre d'eczéma de grossesse. Parmi les méthodes les plus employées, on trouve l'application de dermocorticoïdes et la photothérapie. Les dermocorticoïdes sont des soins dérivés de la cortisone permettant de lutter contre les réactions inflammatoires. Ils s’utilisent localement pour calmer les inflammations et les démangeaisons. Il est conseillé d’en appliquer dès que l’eczéma commence à gratter, à rougir ou à avoir un aspect rugueux et de ne pas attendre que les symptômes soient à leur apogée. La photothérapie repose quant à elle sur l'utilisation de rayons UV pour apaiser l'eczéma.

Ces deux méthodes sont sans risque pendant une grossesse. Nous vous recommandons de suivre les conseils de votre médecin qui vous orientera plutôt vers un traitement ou un autre.

Sources

  • REYNOLDS N. & al. Eczema and pregnancy. The British Medical Journal (2007).

  • GOLDENBERG G. & al. Eczema. The Mount Sinai Journal of Medicine (2011).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.