3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Curcuma et psoriasis.

Des effets du curcuma sur le psoriasis ?

Le curcuma, une épice couramment utilisée en cuisine, est de plus en plus étudiée pour ses potentiels effets sur le psoriasis. Les propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes du curcuma pourraient en effet aider à réduire les symptômes de cette maladie inflammatoire. Apprenez-en plus dans cet article.

Sommaire
Publié le 19 février 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 6 min de lecture
Thèmes :

Qu’est-ce que le psoriasis ?

Le psoriasis est une affection inflammatoire chronique de la peau pouvant apparaître sur différentes zones du corps, comme le cuir chevelu, la plante des pieds, les coudes... Il se présente sous forme de plaques rouges et épaisses qui desquament. Le psoriasis se manifeste par un renouvellement excessif et une accumulation des cellules de l’épiderme, entraînant une inflammation locale. Cette maladie touche plutôt les adultes, avec un pic d'apparition généralement compris entre 20 et 40 ans.

La cause du psoriasis est majoritairement génétique. En effet, 30% des cas correspondent à des formes familiales impliquant des prédispositions génétiques. Le gène majeur mis en cause est le locus PSORS1. D'autres gènes mineurs entrent également en jeu. Les variants génétiques associés au psoriasis sont situés au niveau des gènes impliqués dans l'immunité, ce qui est à l'origine d'un dérèglement immunitaire provoquant une inflammation chronique de la peau ainsi qu'une hyperproduction de kératinocytes. 

On relève d'autres causes, cette fois-ci extrinsèques, favorisant le développement du psoriasis. Ainsi, les médicaments, certaines infections à streptocoques, le stress, les oxydants cellulaires ou le mode de vie (alcool, tabac...) peuvent déclencher ou aggraver le psoriasis. Notons également que cette maladie n'affecte pas uniquement la peau. Environ un quart des personnes souffrant de psoriasis ont des douleurs articulaires : on parle de rhumatisme psoriasique. Enfin, cette maladie a un fort retentissement psychologique et peut affecter la qualité de vie (trouble du sommeil, retrait social, irritabilité, syndrome dépressif...). C'est pourquoi il est important de la prendre en charge au plus tôt.

Le curcuma pour soulager le psoriasis ?

Le curcuma fait partie des solutions naturelles alternatives les plus plébiscitées pour cibler le psoriasis. Que ce soit en apport à l'alimentation ou sous forme de masque ou de crème, il possède des vertus anti-inflammatoires et cicatrisantes. Ces différentes propriétés lui viennent majoritairement de la curcumine qu'il renferme.

Cette molécule a également la capacité de limiter la prolifération des kératinocytes, trop importante chez les personnes souffrant de psoriasis. Cela lui vient de sa capacité à empêcher la synthèse de certaines cytokines pro-inflammatoires, telles que les interleukines 1α et 6 (IL-1α and IL-6). En plus d'avoir un rôle dans la réponse immunitaire, ces cytokines agissent comme un facteur de croissance pour les kératinocytes. Leur inhibition permet donc de réduire la kératinisation. De plus, la curcumine inhibe la production des prostaglandines, des molécules inflammatoires, ce qui permet de réduire la sensibilité à la douleur.

L'une des différences entre l'épiderme d'une personne souffrant de psoriasis et celui d'une personne n'en souffrant pas est le niveau d'expression de l'enzyme phosphorylase kinase (PK). Cette protéine régule normalement les processus de glycogénolyse et de phosphorylation, mais une suractivité est associée aux symptômes du psoriasis. Or, la curcumine est un inhibiteur sélectif de la phosphorylase kinase et permet de réduire l'expression de cette protéine et de la ramener à des taux normaux. Une étude a notamment permis de montrer que l'application quotidienne pendant 4 semaines d'une crème à 1% en curcumine permettait de réduire l'activité de la PK de 85%. La part de curcumine dans la poudre de curcuma étant d'environ 10%, on peut supposer que cet ingrédient possède des propriétés similaires.

Enfin, le pouvoir cicatrisant de la curcumine a été démontré dans plusieurs études. Cette molécule accélère notamment l'épithélialisation et l'angiogenèse, la synthèse de nouveaux vaisseaux sanguins, en augmentant l'expression du facteur de croissance TGF-β1. De plus, la curcumine prévient l'épuisement du glutathion, un antioxydant, et limite la péroxydation lipidique. Cela protège les cellules de l'épiderme et du derme, et résulte en une meilleure migration des fibroblastes au niveau de la plaie. On peut également noter que la curcumine inhibe l'activité de la matrice métalloprotéinase-2 (MMP-2). Il s'agit d'un complexe déclenchant la synthèse d'une enzyme dont le rôle est de dégrader le collagène. En assurant à ce dernier une meilleure stabilité, le curcuma favorise encore une fois l'épithélialisation.

Remarque : si vous souffrez de psoriasis, nous vous conseillons de vous tourner vers un médecin généraliste ou un dermatologue qui vous orientera vers un traitement complet, le curcuma ne pouvant être utilisé qu'en complément.

Sources 

  • SUDHEER A. & al. Antioxidant and anti-inflammatory properties of curcumin. Advances in Experimental Medicine and Biology (2007).

  • MAHESHWARI K. & al. Beneficial role of curcumin in skin diseases. Advances in Experimental Medicine and Biology (2007).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: