NOUVEAU : Le sérum mascara

NOUVEAU : Le sérum mascara

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact

Focus sur la structure de la peau.

La peau est constituée de trois couches, de la plus superficielle à la plus profonde :

  • Épiderme :

    C’est la couche la plus superficielle de la peau. Elle possède plusieurs populations cellulaires (kératinocytes, mélanocytes, cellules de Langherans, etc...).

    Les kératinocytes sont présents à différents niveau de l’épiderme. Ils synthétisent la kératine, une protéine fibreuse et insoluble dans l’eau, qui donne à la peau son caractère imperméable. Elle protège ainsi la peau des agressions extérieures.

    Le rôle principal de l’épiderme est sa fonction de protection de la peau grâce aux kératinocytes et à la couche cornée. En effet, la couche cornée est composée de différents lipides épidermiques qui protègent la peau des agressions externes et de la déshydratation transépidermique. De plus, il est recouvert d’un film hydrolipidique qui agit comme une barrière protectrice supplémentaire. Ce film hydrolipidique est composée principalement du sébum sécrété par les glandes sébacées.

    La peau renferme également des mélanocytes. Au contact des rayons UV, les mélanocytes synthétise de la mélanine, un pigment qui a pour rôle de protéger notre peau des rayons UV. Le bronzage est donc un mécanisme de défense de la peau !

  • Derme :

    C’est au niveau du derme que les nouvelles cellules cutanées se multiplient afin de remplacer celles qui sont éliminées. De plus, le derme renferme les fibroblastes qui synthétisent les fibres de collagène, d’élastine, ainsi que l’acide hyaluronique, responsables de la densité, l’élasticité et la fermeté de la peau.

  • Hypoderme :

    Son rôle principal est de gérer le stockage et la libération des lipides. Il intervient également dans la thermorégulation.

Les signes du vieillissement cutané.

Le vieillissement cutané résulte de la combinaison de causes internes et de causes externes. Il commence à partir de la vingtaine. 

Les signes d’un vieillissement cutané est une peau qui se relâche, une dilatation des pores, l’apparition de rides, ainsi que de taches ou encore, l'augmentation de la sécheresse.

La peau du visage est particulièrement touchée par le vieillissement, car elle est continuellement exposée aux rayons UV et à la pollution. De plus, les muscles du visage sont sans cesse sollicités avec les expressions faciales.

Les processus biologiques à l'origine de ces signes.

Le vieillissement cutané est biologiquement caractérisé par des modifications au niveau de l’épiderme, de la jonction dermo-épidermique, ainsi que par la dégradation de la matrice extracellulaire dermique :

  • Les rides :

    Les rides de surface sont les plus nombreuses. Elles se trouvent dans les zones où les expressions faciales sont importantes, tels que les zones proches des yeux ou de la bouche. Les rides sont causées par la déshydratation de la peau dû au déséquilibre de sa fonction barrière et par son affinement en raison de la diminution de la synthèse de kératine. En effet, plus la peau est déshydratée et fine, plus les rides seront marquées.

    Les rides permanentes sont quant à elles le résultat d'une diminution de collagène au niveau du derme et d'une modification de la matrice extracellulaire. Les rides profondes ne sont visibles tout dabord que lorsquon sourit ou que lon fronce les sourcils. Avec le temps, elle s'installent progressivement et modifient l'expression du visage. Elles sont le résultat de contractions musculaires répétées.

  • Baisse de la fonction barrière de la peau : 

    La composition de la couche cornée de la peau change avec le temps. On observe une baisse de la sécrétion de sébum entraînant une fragilisation du film hydrolipidique. La peau est donc plus sensible aux agressions et à la déshydratation. Ce changement est également à l'origine d'une perturbation du microbiote cutané (dysbiose). De plus, avec l'âge, on observe une diminution des kératinocytes qui ont pour rôle de protéger la peau.

  • Teint terne et pores dilatés :

    Le renouvellement cellulaire de la peau diminue progressivement, ce qui favorise l’accumulation de cellules mortes à l'origine d'un teint terne et de pores dilatés.

  • Relâchement cutané :

    A cause des contractions répétitives des muscles de notre visage, la structure des fibroblastes se modifie et ces derniers ne peuvent plus synthétiser les fibres de collagènes et d'élastine, ainsi que l'acide hyaluronique. On observe alors un ralentissement de l'activité fibroblastique avec une perte d'élasticité, de densité et de fermeté de la peau.

  • Taches pigmentaires :  

    Les mélanocytes baissent de 6 à 8% tous les 10 ans. Avec l'âge, la peau est donc moins protégée du soleil. L'apparition de taches pigmentaires est plus importante au niveau des zones photo-exposées. Cela s'explique par une réduction de l'élimination naturelle des cellules remplies de mélanine en raison du ralentissement du renouvellement cutanée.

Source :

  • DESMOULIERE A. & al. Skin changes during ageing. Subcellular Biochemistry (2019).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: