Le Carnet
Tous les Sujets
Dangers huile végétale d'hibiscus.

Existe-t-il des dangers à l'utilisation de l'huile d'hibiscus ?

En raison de sa composition biochimique riche en acides gras et en vitamine E, on prête à l'huile d'hibiscus de nombreuses vertus pour les cheveux et pour la peau. Avant d’intégrer cet extrait botanique à votre routine de soins, voyons ensemble s’il présente ou non des dangers pour l'organisme.

L'essentiel à savoir sur l'huile d'hibiscus.

Également appelé roselle ou oseille de Guinée, l’hibiscus est une plante herbacée appartenant à la famille des Malvacées. Cet arbuste originaire d’Asie du Sud-Est et d’Afrique donne des fleurs utilisées à des fins ornementales, culinaires et médicinales. L'hibiscus renferme une huile de couleur jaune doré à l'odeur douce et légère, pouvant être extraite à partir de ses graines en les pressant à froid.

Concernant ses bienfaits, l’huile végétale d’hibiscus est adaptée à toutes les typologies de peau et est riche en acide gras. Ces derniers lui confèrent plusieurs propriétés bénéfiques pour la peau et les cheveux.

  • Nourrissante : l’acide linoléique retrouvé dans l'huile d'hibiscus aide à stimuler le renouvellement cellulaire, et ainsi contribuer à la restauration et au maintien de la barrière naturelle protectrice de l'épiderme. Ce acide gras intervient en effet dans le processus de synthèse des céramides, des lipides naturellement présents dans la peau et assurant une bonne cohésion entre les cellules de l'épiderme.

  • Protectrice : les acides gras insaturés de l'huile d'hibiscus contribuent à la restauration de la barrière lipidique de la peau. L'acide oléique est naturellement présent dans le film hydrolipidique de la peau, favorisant sa souplesse et son élasticité. L'application topique d'huile d'hibiscus permet ainsi de renforcer ce voile protecteur. Ce dernier agit comme un bouclier pour maintenir la peau hydratée et protégée des agressions extérieures.

  • Antioxydante : particulièrement riche en vitamine E, l'huile d'hibiscus est un excellent soin antioxydant pour défendre la peau face à l'action des radicaux libres. Ces molécules réactives et instables sont notamment responsables du vieillissement prématuré de la peau. L'huile végétale d'hibiscus constitue ainsi un allié de choix pour prévenir l'apparition de rides et la fragilisation du bulbe pileux.

  • Anti-inflammatoire : grâce aux phytostérols entrant dans sa composition, l'huile végétale d'hibiscus a également des propriétés anti-inflammatoires. Néanmoins, le mécanisme par lequel ces molécules agissent n'a pas encore été totalement élucidé et plusieurs travaux sont encore nécessaires. Elle pourrait ainsi être utilisée pour apaiser les coupures ou les plaies légères. Elle est d'ailleurs employée depuis plusieurs siècles en Afrique du Nord pour soulager certaines blessures et abcès.

Existe-t-il des contre-indications à l'utilisation topique de l'huile d'hibiscus ?

Il n’existe à ce jour aucune contre-indication à l’usage de l'huile d’hibiscus. Son application topique convient aux jeunes enfants, ainsi qu'aux femmes enceintes ou allaitantes. En outre, cet extrait botanique est adapté aux peaux sensibles et sera particulièrement apprécié par les peaux sèches ou matures. Sa composition riche en acides gras saturés lui permet d'être facilement absorbé par l’épiderme, car la structure de ces molécules est similaire à celles des composés que l'on trouve dans la peau, convenant ainsi aussi aux peaux mixtes à grasses.

Notons également que l'huile d'hibiscus est non-comédogène, c'est-à-dire que son application ne provoque pas d'effet occlusif sur la peau, phénomène favorisant l'apparition de comédons. Elle est ainsi très bien tolérée par les peaux à tendance grasse, souvent sujettes aux imperfections.

On peut également retrouver de l'hibiscus dans certains infusions, tisanes ou compléments alimentaires.

Des précautions à prendre avant d’appliquer de l'huile d'hibiscus ?

Avant d'utiliser un nouveau soin cutané, il est conseillé de prendre quelques précautions. L'huile végétale d'hibiscus n'échappe pas à cette règle. Avant de l'intégrer à votre routine, nous vous recommandons de réaliser un test de tolérance. Celui-ci se fait en appliquant une petite quantité du soin au creux de votre coude ou derrière votre oreille. Si vous ne remarquez aucune réaction indésirable dans les 24 prochaines heures, vous pouvez utiliser l'huile.

Enfin, il est bon de savoir que la composition biochimique de l’huile d’hibiscus est variable selon les procédés de fabrication et les conditions de conservation. Pour profiter de toutes ses vertus, privilégiez les huiles vierges issues d’une pression à froid. En effet, ce processus ne nécessite pas d'utiliser une température relativement élevée, susceptible de détruire certains acides gras de l'huile végétale d'hibiscus et de diminuer son efficacité. Afin d'éviter toute oxydation et dégradation de ses actifs, il est également conseillé de conserver l'huile à l'abri de la chaleur, de la lumière et de l'air.

Source

  • HEINRICH M. & al. Hibiscus sabdariffa L. - a phytochemical and pharmacological review. Food Chemistry (2014).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.