Nouveau : La poudre libre matifiante

Nouveau : La poudre libre matifiante

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Signification du sigle SPF sur les soins solaires.

SPF 20, 30, 50 : qu'est-ce-que cela signifie ?

Il est fréquent de voir les indications SPF 20, 30 ou 50 sur les emballages des crèmes solaires. Il n'est pas rare également de les trouver sur les flacons ou tubes de certains soins et maquillages. Les cosmétologues conseillent d'être attentifs à ces chiffres qui accompagnent la mention "SPF". Mais à quoi correspondent-ils ? Et pourquoi sont-ils importants ?

Publié le 29 novembre 2022, par Stéphanie, Doctoresse en Sciences de la Vie et de la Santé — 8 min de lecture

IP, SPF OU FPS : à quoi servent ces sigles ?

Les indications IP, SPF ou FPS sèment souvent la confusion. Certains utilisateurs sont désemparés devant la multitude de protections solaires disponibles sur le marché et finissent souvent par choisir un au hasard sans trop se soucier des indications affichées. En réalité, il n'y a aucune différence entre les sigles IP, SPF ou FPS. Ces termes signifient exactement la même chose : le FPS est l'abréviation de "Facteur de Protection Solaire", le SPF vient de "Sunburn Protection Factor" et l'IP est l'abréviation d '"Indice de Protection". Ainsi, le chiffre inscrit sur votre tube de crème solaire a la même valeur, et ce, quelle que soit la marque ou le pays où vous l'avez acheté : il s'agit donc d'une valeur universelle.

Chacune de ces indications représente le niveau de protection/d'efficacité d'un produit solaire contre les coups de soleil induits par les UVB. Ce qui intéresse, ce n'est donc pas les lettres mais plutôt les chiffres qui les précèdent. Il existe quatre niveaux de SPF :

  • De 6 à 15 pour une protection faible ;

  • De 15 à 25 pour une protection moyenne ;

  • De 30 à 50 pour une haute protection ;

  • De 50+ pour une très haute protection.

Ces indices de protection sont le rapport entre le temps d'exposition nécessaire pour induire un coup de soleil avec et sans crème. Si, par exemple, une personne laisse apparaître des rougeurs au bout de 5 minutes d'exposition sans protection solaire, l'application d'une crème solaire SPF 50 permet de multiplier par 50 ce temps d'exposition avant d'avoir un coup de soleil (5 minutes * 50 = 250 minutes). Cela signifie qu'il lui faudra alors, en théorie, 250 minutes, soit 4 heures et 10 minutes, pour obtenir un coup de soleil avec la crème solaire. Cependant, ces estimations présentent quelques inconvénients. En effet, certains facteurs peuvent venir affaiblir ou carrément éliminer l’action de la crème, tels qu'une mauvaise application, une quantité de crème solaire insuffisante, la transpiration, la baignade, les frottements avec la serviette ou les vêtements, etc… Elles sont aussi efficaces que dans des conditions idéales. C'est pourquoi il convient de s'en appliquer régulièrement pour bien protéger sa peau.

Il ne faut pas oublier qu'aucune protection n'arrête totalement les rayons du soleil. Ces indices solaires peuvent aussi nous indiquer la quantité d'UVB qui est bloquée par votre produit solaire. C'est d'ailleurs pour cette raison que, même induits de crème, nous bronzons.

Ainsi, un produit SPF 15 bloque environ 95% des rayons UV, un SPF 30 vous protège contre 96,7% des UVB, tandis qu'un SPF 50 arrête environ 98,3% des UVB.

Par exemple, cela veut dire qu'un produit solaire avec un SPF 30 absorbe environ 97% des UVB, tandis que les 3% restants pénètrent dans la peau.

Autrement dit, plus le SPF est élevé, plus les UV seront bloqués par le produit, moins ils vont pénétrer dans votre peau donc plus vous êtes protégés.

Comment choisir son SPF ?

Le choix de la protection solaire à appliquer dépend de divers critères : 

  • Le phototype : Plus la peau est claire et plus le niveau de protection doit être élevé. La carnation mate et foncée, moins vulnérable aux rayons UV, peut se passer de protections maximales lorsqu'elles ne sont pas soumis à des expositions prolongées et répétées au soleil.

  • La saison : Même en hiver, l'application d'une crème solaire s'avère nécessaire puisque les rayons UV traversent les nuages : un voile nuageux laisse passer 90% et plus des UV. En revanche, il est possible de se permettre d'utiliser une protection moyenne.

  • Les heures de la journée : Comme la puissance du soleil varie en fonction de l'heure de la journée, il est possible d'alterner les indices SPF tout au long de la journée. En matinée et en fin de soirée, il est possible d'utiliser une protection moyenne si vous êtes en extérieur. Par contre, entre 11h jusqu'à 15h environ, privilégiez les écrans à indice supérieur, surtout en été : c'est le moment où les UVB sont les plus forts.

  • La zone géographique : Les personnes vivant en milieu tropical, où le soleil est éclatant toute l'année et la majeure partie de la journée, doivent se protéger contre le soleil comme il faut. En plus d'une crème SPF 50, il est préférable de réduire les expositions au soleil

Sources :

  • DOWDY J. C. & al. Simplified method to substantiate SPF labeling for sunscreen products. Photodermatology, Photoimmunology and Photomedecine (2003).

  • LIM H. W. & al. Sunscreens: An update. American Journal of Clinical Dermatology (2017).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: