Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
grain milium part pas

Que faire face à un grain de milium qui ne part pas ?

En général, les grains de milium disparaissent de manière spontanée. Toutefois, il se peut qu'ils perdurent. Découvrez comment réagir face à un grain de milium qui ne se résorbe pas.

Sommaire
Publié le 25 mars 2024, par Kahina, Rédactrice Scientifique — 5 min de lecture

Est-ce qu'un grain de milium peut persister ?

Un grain de milium, ou milia au pluriel, est un petit kyste blanc qui se développe sous la peau et qui se manifeste fréquemment sur le visage. Ces kystes cutanés résultent de l'accumulation de cellules mortes avec la kératine, une protéine de la peau, qui reste coincée sous la surface plutôt que de s'éliminer naturellement. Les grains de milium peuvent être présents sous la forme de points isolés ou en groupes, qu'on appelle milia en plaque. Ils sont bénins et disparaissent naturellement au fil du temps sans intervention en règle générale.

Cependant, il arrive que les grains de milium persistent. C'est notamment le cas pour ceux qu'on appelle les grains de milium secondaires. Il s'agit de kystes localisés associés à d'autres évènements. Ils peuvent être liés à une maladie, comme les milia post-bulleuses liés à l'épidermolyse bulleuse, un trouble se distinguant par la présence de bulles sous-cutanées. Leur apparition peuvent également faire suite à un traumatisme (abrasion de la peau ou brûlure par coup de soleil, par exemple). Les grains de milium secondaires peuvent être associés à des affections, telles que la dermatite de contact ou les réactions phototoxiques dans des situations extrêmement rares.

Quel comportement adopter si un grain de milium ne disparaît pas ?

Si le grain de milium perdure, l'important serait de prendre contact avec votre dermatologue. Le diagnostic d'un grain de milium est clinique et se déroule dans son cabinet. Voici les étapes typiques du processus de diagnostic.

  1. Examen visuel : Le dermatologue examine les zones de la peau, où les grains de milium sont présents. On les décrit comme étant des petites papules blanches à jaunes, d'un diamètre inférieur à 3 mm, ayant la forme d'un dôme lisse.

  2. Anamnèse : Le dermatologue peut poser des questions sur les antécédents médicaux du patient, y compris toute affection cutanée pré-existante, les médicaments pris, les produits de soins de la peau utilisés et les antécédents familiaux de grains de milium, en raison d'une possible origine génétique décrite.

  3. Différenciation : Le dermatologue peut différencier les grains de milium d'autres affections cutanées similaires, telles que les kystes épidermoïdes ou les points blancs. Cette distinction peut être faite sur la base de l'apparence, de l'emplacement et de l'historique du patient.

Dans certains cas, le dermatologue peut recommander des tests complémentaires pour corroborer le diagnostic, comme l'incision et le drainage du contenu kératinique des milia. En outre, les milia persistants et largement répandus peuvent nécessiter la recherche d'autres causes, telles qu'une génodermatose sous-jacente (maladie génétique cutanée) en particulier lorsque d'autres signes cliniques sont présents. Une fois le diagnostic confirmé, le médecin peut discuter des options de traitement appropriées avec le patient si nécessaire.

Parmi les traitements généralement prescrits par les dermatologues, nous pouvons retrouver l'extraction par extracteur de grain de milium, qui est une technique mécanique, la prise d'antibiotiques tels que la minocycline, et l'application de rétinoïdes sur les zones touchées. Des techniques plus modernes comme l'ablation par laser CO2, l'éléctrodessication et la cryothérapie peuvent être envisagées.

Ne tentez pas de retirer des grains de milium vous-même. Cela pourrait entraîner des cicatrices ou des infections. Il est préférable de consulter un professionnel de la santé qualifié.

Sources

  • BERK D. R. & al. Milia: A review and classification. Journal of the American Academy of Dermatology (2008).

  • GALLARDO AVILA P. & al. Milia. StatPearls (2023).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: