BRONZAGE : La routine pour le prolonger

BRONZAGE : La routine pour le prolonger

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Astuces pour éviter les coups de soleil.

Ne pas prendre de coups de soleil : nos astuces.

Peau rouge, cloques, démangeaisons… un coup de soleil se manifeste à travers différents symptômes. Cette brûlure plus ou moins superficielle apparaît à la suite d'une exposition au soleil, quand la peau n'a pas été protégée par un soin solaire ou que l'indice de protection était trop faible. Retrouvez ici nos conseils pour éviter les coups de soleil.

Publié le 25 juillet 2022, par La rédaction — 7 min de lecture

Qu'est-ce-qu'un coup de soleil ?

Aussi appelé érythème solaire, il s'agit d'une brûlure de la peau au premier degrés causée par les rayons UVB du soleil. Ce phénomène survient généralement après une longue exposition sans protection solaire ou lorsque l'indice de protection était trop faible par rapport à la carnation du sujet. Toutefois, certaines personnes ayant la peau sensible et/ou claire donc pauvre en mélanine peuvent voir apparaître un coup de soleil juste après une courte exposition de seulement quelques minutes. Les coups de soleil se caractérisent par des rougeurs, des douleurs parfois vives et des démangeaisons. Dans les cas les plus graves, des cloques peuvent même apparaître.

Lors d'une exposition, pour protéger la peau, les mélanocytes produisent de la mélanine (pigment à l'origine de la couleur brune) qui migre à la surface de l'épiderme et le colore : il s'agit du bronzage. Si l'exposition est trop longue et/ou les rayons UVB trop intenses, le bronzage laisse place à un coup de soleilSelon une étude parue il y a une dizaine d'années seulement, le processus biologique qui a lieu lors de l'apparition d'un coup de soleil est de type inflammatoire. Les UVB du soleil détériorent des microARN qui, une fois libérés dans le milieu extra-cellulaire, stimulent les cytokines pro-inflammatoires. Une réaction en chaîne engendre alors un coup de soleil à la surface de la peau.

Pour éviter ce type de désagrément cutané, plusieurs gestes sont à adopter :

Peau rouge, cloques, démangeaisons… un coup de soleil se manifeste à travers différents symptômes. Cette brûlure plus ou moins superficielle apparaît à la suite d'une exposition au soleil, quand la peau n'a pas été protégée par un soin solaire ou que l'indice de protection était trop faible. Retrouvez ici nos conseils pour éviter les coups de soleil.

1. Utiliser une protection solaire adaptée.

Choisissez l'indice de protection (IP ou SPF en anglais) en fonction de votre phototype, soit la sensibilité de votre peau au rayonnement ultraviolet. Le SPF (Sun Protector Factor) est un indice qui représente le niveau de protection d'un soin solaire. Plus il est élevé, plus l'action de photoprotection est élevée. Cet indice mesure le pouvoir de blocage des rayons UV. Selon la classification de FITZPATRICK, les peaux sont catégorisées en 6 phototypes définis en fonction de la couleur des cheveux, de la carnation, de la fréquence des coups de soleil et du type de bronzage :

  • Phototypes I et II : SPF 50 :

    Les individus aux cheveux roux avec des taches de rousseur et un teint pâle (phototype I) et ceux avec des cheveux blonds et une peau claire (phototype II) doivent opter pour une protection solaire d’indice 50.

  • Phototypes III et IV : SPF 30 à 50 :

    Les individus châtains à peau claire (phototype III) ou brun/châtain à peau légèrement mate (phototype IV) doivent s'orienter vers un indice de protection solaire de 30 voire 50.

  • Phototypes V et VI : SPF 15 à 30 :

    Pour les peaux métissées de phototype V ou noires de phototype VI, une protection solaire d’indice 15 à 30 suffit pour se protéger.

Les phototypes III, IV, V et VI peuvent ainsi utiliser notre crème solaire visage SPF30. Elle est enrichie en aloe vera, huile de karanja et acide hyaluronique provenant de blé fermenté. Le savant mélange de ces trois composants protège la peau des UV tout en conservant son hydratation.

Bonus : Sa texture légère laisse un fini sans traces blanches, non collant et non brillant.

2. S’exposer au soleil de manière progressive.

Une exposition raisonnable et progressive favorise l’épaississement de la peau, constituant une première barrière de protection contre les rayons solaires. Autrement dit, en s'exposant progressivement au soleil, la peau a le temps de s'adapter aux rayons UV et de mettre en place la mélanogénèse, c'est-à-dire le processus complexe par lequel la mélanine pigmentaire est produite dans les mélanosomes par les mélanocytes.

Quelques minutes de bronzage suffisent pour débuter la séance. Allongez la durée d’exposition au fil des jours.

3. Ne pas s'exposer entre midi et 16h.

À ces heures, les rayons UV atteignent leur intensité maximale, la radiation est très forte et ils sont particulièrement nocifs.

4. Se couvrir pour se protéger.

Pour vous protéger des rayons solaires, à la plage par exemple, le port de tee-shirt ou d’autres vêtements amples est aussi recommandé. Par ailleurs, portez un chapeau à large bord pour protéger votre tête, votre visage et vos épaules.

5. Ne pas appliquer de soins photosensibilisants.

Certaines molécules contenues dans des soins cosmétiques sont photosensibilisantes : elles augmentent la sensibilité de la peau aux rayons UV du soleil. Veillez ainsi à ne pas appliquer ces composés avant une exposition au soleil : extrait de citron, A.H.A. (acide glycolique, acide lactique, acide kojique...), rétinol, certains parfums de synthèse.

Source :

  • MUKHTAR H. & al. MicroRNAs in skin response to UV radiation. Current Drug Targets (2013).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: