3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Lien entre ménopause et sécheresse cutanée

Ménopause et sécheresse cutanée : qu'est-ce qui explique ce phénomène ?

Étape-clé dans la vie d'une femme, la ménopause n'est pas seulement caractérisée par la fin du cycle menstruel : d'autres changements se produisent dans le corps et affectent la peau qui connaît une importante perte d'hydratation. Comment expliquer ce phénomène ? Nous faisons le point dans cet article.

Sommaire
Publié le 13 mars 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 6 min de lecture
Thèmes :

Ménopause : à quoi est due la sécheresse cutanée ?

La ménopause est un phénomène physiologique qui touche toutes les femmes à un moment donné de leur vie. Elle survient en général autour de 50 ans et correspond à l'arrêt des règles. Médicalement, on considère qu'une femme est ménopausée lorsqu'elle n'a plus ses règles pendant un an. La ménopause s'accompagne de divers désagréments, tels que des bouffées de chaleur, des insomnies, des sueurs nocturnes, une sécheresse vaginale ou encore des troubles urinaires. De plus, la ménopause impacte considérablement la qualité de la peau qui devient plus sèche.

La sécheresse cutanée observée à la ménopause s'explique par la chute des taux d'œstrogène et de progestérone dans le corps.

En effet, la ménopause signe l'arrêt de l'activité hormonale d'œstrogène et de progestérone, des hormones jouant un rôle important dans le maintien de l'hydratation cutanée. Plusieurs études ont montré que les œstrogènes régulent à la hausse l'activité des fibroblastes, les cellules du derme qui participent à la synthèse d’acide hyaluronique, de collagène et d’élastine. Si ces deux derniers sont surtout impliqués dans la tonicité et la souplesse de la peau, l'acide hyaluronique joue aussi un rôle clé dans son hydratation. Cette macromolécule agit comme une éponge et est capable de fixer jusqu'à 1000 fois son poids en eau. La baisse des niveaux d'acide hyaluronique causée par la ménopause entraîne ainsi une déshydratation de la peau et la rend plus fragile.

La diminution des taux de progestérone renforce la sécheresse cutanée. En effet, cette hormone stéroïdienne stimule la production de sébum par les glandes sébacées. Si un excès de sébum n'est pas souhaitable et peut provoquer de la brillance, une dilatation des pores et des imperfections, une production trop faible fragilise le film hydrolipidique. Ce film invisible situé à la surface de la couche cornée est essentiellement composé de sueur, de sébum et d'eau et aide à protéger la peau de la déshydratation en limitant les pertes en eau transépidermiques.

Peau sèche pendant la ménopause : comment en prendre soin ?

Pendant la ménopause, il est important de renforcer la barrière épidermique et le film hydrolipidique afin de pallier la sécheresse cutanée. Pour cela, une routine de soins efficace et adaptée s'impose.

  • Nettoyer la peau tout en douceur.

    Privilégiez les savons surgras hydratants pour ne pas agresser la peau lorsque vous la nettoyer. Nous vous recommandons pour cela notre soin lavant hydratant au palmarosa. Grâce à son association d’huiles et de beurres végétaux et sa haute teneur en surgras, ce savon solide vous aide à maintenir l’hydratation de la couche cutanée et est idéale pour les peaux en quête de douceur. Ce soin peut aussi bien être utilisé sur la peau du visage que celle du corps.

  • Apporter des lipides et sceller l'hydratation.

    La ménopause entraîne une fragilisation de la barrière cutanée qui se traduit par une évaporation de l'eau plus importante. Pour pallier ce problème et renforcer le film hydrolipidique, il faut nourrir la peau en profondeur. Vous pouvez pour cela utiliser une huile végétale pure riche en acides gras comme l'huile d'avocat, l'huile de nigelle ou encore l'huile de jojoba. Ces huiles protègent la peau des agressions extérieures tout en lui apportant douceur et confort. Nous vous conseillons également notre crème hydratante corps, conçue uniquement à partir d'ingrédients essentiels à sa fonction. Sa texture légère et non-grasse permet d'hydrater la peau sans effet collant. Si vous recherchez un soin plus riche, tournez-vous vers notre baume relipidant, pensé pour les peaux sèches à très sèches. Il associe l'action relipidante des céramides et du beurre de karité à un postbiotique rééquilibrant pour offrir un boost d'hydratation et apaiser la peau.

    Pour le visage, nous vous recommandons notre sérum nourrissant au squalane. Ce concentré végétal est idéal pour diminuer les sensations de tiraillement et les signes de déshydratation. Complétez ensuite votre routine par l'application de notre crème visage nourrissante, formulée pour les peaux sèches. Cette crème à base d'acide hyaluronique et de beurre de karité renferme 98% d'ingrédients d'origine naturelle et aide à rendre la peau plus souple et confortable, tout en diminuant les tiraillements.

Sources

  • PIERARD G. & al. La peau et le temps de la ménopause. La Revue Médicale de Liège (2006).

  • PUIZINA-IVIC N. Skin aging. Acta Dermatovenerologica Alpina Pannonica et Adriatica (2008).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

En savoir plus

Aller plus loin: