Le Carnet
Tous les Sujets
Curcuma et taches brunes.

Le curcuma contre les taches brunes ?

De nom scientifique Curcuma longa, le curcuma est une plante herbacée vivace appartenant à la famille des Zingibéracées. Grâce à ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et antibactériennes, le curcuma est bénéfique pour prendre soin de la peau. Il peut par exemple être utilisé pour atténuer l'aspect des taches pigmentaires. Voyons ensemble son mécanisme d'action.

Sommaire
Publié le 19 février 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 5 min de lecture

Taches brunes : quelles origines ?

Les taches brunes se forment suite à une accumulation de mélanine dans la peau. Ce pigment brun foncé est un élément essentiel jouant un rôle protecteur contre les rayons UV. En cas de surproduction, il a néanmoins un impact sur l'uniformité du teint. Les taches pigmentaires sont ainsi le résultat de la modification du teint de la peau. On distingue trois catégories de taches brunes selon la cause.

  • Les taches solaires dues à une exposition prolongée et répétée aux rayons UV du soleil.

    La production de mélanine est déclenchée suite à une exposition aux rayons du soleil. Les rayons UV agissent en effet sur la tyrosine, un acide aminé, et, grâce à l'enzyme tyrosinase, déclenchent une cascade de réaction menant à la synthèse de mélanine (mélanogenèse). Les taches solaires se forment progressivement tout au long de la vie, à mesure que les expositions au soleil sont répétées. C'est pourquoi il est important d'appliquer quotidiennement une protection solaire. Le tabac ou la pollution peuvent également jouer un rôle dans leur apparition, car ces éléments engendrent du stress oxydatif dans les cellules et accélèrent le vieillissement cutané.

  • Le masque de grossesse lié à des modifications hormonales.

    Lors d'une grossesse, les taux d'œstrogène et de progestérone dans le corps augmentent fortement, ce qui induit une surproduction de mélanine par les mélanocytes. Également appelé mélasma, le masque de grossesse peut aussi apparaître suite à la prise d'une pilule contraceptive ou d'un traitement hormonal substitutif.

  • L'hyperpigmentation post-inflammatoire.

    Ces taches brunes se forment suite à une inflammation de la peau ou des lésions. En effet, au cours d'une inflammation (acné, brûlure, blessure...), les cytokines pro-inflammatoires stimulent l'activité des mélanocytes.

Le curcuma, efficace sur les taches brunes ?

Proche parent du gingembre, le curcuma est une plante vivace s'épanouissant surtout dans les climats humides de certains pays d’Afrique et d’Asie. On compte actuellement environ 700 espèces de Curcuma longa. Le broyage mécanique des rhizomes de cette plante donne une poudre jaune-orangé à la saveur épicée et possédant de multiples bienfaits pour la peau. Elle est notamment utilisée pour lutter contre les taches brunes, car elle renferme plusieurs actifs inhibant le processus de mélanogenèse.

La molécule phare du curcuma est la curcumine, représentant presque 10% de sa composition. Une étude menée in vitro sur des cellules de peau a montré que cette molécule avait un effet inhibiteur sur l'activité de la tyrosinase, l'enzyme permettant la conversion de la tyrosine en mélanine. Il a également été montré que la curcumine induisait une baisse de l'expression du gène codant pour la tyrosinase.

Le curcuma renferme également de l'alpha-turmérone, un sesquiterpène agissant aussi sur les taches brunes. Ce composé inhibe notamment la synthèse de l'hormone α-MSH (α-melanocyte-stimulating hormone), une hormone activant certains récepteurs de mélanocortine. Ces récepteurs déclenchent la production de mélanine. L'alpha-turmérone peut aussi empêcher la phosphorylation de la protéine CREB (C-AMP Response Element-Binding Protein). Cette phosphorylation engendre une cascade de réactions menant à la stimulation de la transcription de la tyrosinase. 

Enfin, le curcuma a un effet préventif sur les taches brunes. La curcumine est en effet un puissant antioxydant en raison de sa structure chimique, comprenant plusieurs doubles liaisons. Cette caractéristique lui permet de faire un don d'électron aux radicaux libres. Cela stabilise et neutralise ces espèces réactives, capables de stimuler la mélanogenèse.

Sources

  • SUDHEER A. & al. Antioxidant and anti-inflammatory properties of curcumin. Advances in Experimental Medicine and Biology (2007).

  • WONGKAJORNSILP A. & al. Modulation of antioxidant defense by Alpinia galanga and Curcuma aromatica extracts correlates with their inhibition of UVA-induced melanogenesis. Cell Biology and Toxicology (2010).

  • LEE S. J. & al. Aromatic-turmerone inhibits α-MSH and IBMX-induced melanogenesis by inactivating CREB and MITF signaling pathways. Archives of Dermatological Research (2011).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.