3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Effet niacinamide peau sèche.

La niacinamide, des effets utiles pour les peaux sèches ?

La peau sèche est généralement inoffensive et ne provoque qu'un inconfort temporaire jusqu'à ce qu'elle puisse être réhydratée avec un produit hydratant (crème, baume), qui contient des ingrédients du type émollient qui apaisent, hydratent et réparent la peau tels que la niacinamide. En effet, les soins hydratants en contenant seraient connues pour leur efficacité dans le soulagement des conditions de peau sèche. Examinons ici les potentiels avantages qui font de ce principe actif une solution pour améliorer les peaux sèches.

La niacinamide est-elle bénéfique pour les peaux sèches ?

On dit qu'une personne souffre d'une peau sèche quand la production de sébum est inférieure à 0,5 mg/10 cm2 toutes les trois heures, alors que le taux moyen chez un adulte est de 1 mg/10 cm2.

La peau sèche est une peau qui ne contient pas suffisamment d’humidité pour rester souple et douce au toucher. En plus d'une baisse de la production de sébum par les glandes sébacées, la peau sèche est aussi liée à des changements dans les composants lipidiques de la couche cornée, et notamment à des réductions marquées des niveaux de céramides, donnant ainsi à la peau cette texture rugueuse caractéristique qui peut démanger, peler ou paraître squameuse. Or, des rapports ont suggéré que l'utilisation topique de nicotinamide pouvait avoir des effets bénéfiques sur la sécheresse cutanée.

  • Une étude in vivo a évalué les effets de l'application topique biquotidienne de 2% de niacinamide dans une solution de 0,1% de monolaurate de polyoxyéthylène sorbitane sur la peau sèche de 12 volontaires humains sains. Après 4 semaines d'application, une diminution de la perte d'eau transcutanée a été observée sur les peaux traitées avec la nicotinamide, inférieure de 27% à celle des peaux traitée avec l'excipient (sans niacinamide), ce qui a entraîné une amélioration de la barrière épidermique altérée.

  • Dans une étude comparative, l'effet de la nicotinamide topique sur la peau sèche atopique a été comparé à celui de la vaseline, qui a servi de contrôle, en mesurant notamment la perte d'eau passive normale à travers la peau (TEWL) et l'hydratation de la couche cornée.

    28 patients atteints de dermatite atopique qui présentaient des lésions cutanées sèches sur les deux avant-bras ont été recrutés et ont reçu pour instruction d'appliquer deux fois par jour une crème contenant 2% de niacinamide sur l'avant-bras gauche et de la vaseline sur l'avant-bras droit pendant 4 ou 8 semaines.

    Les résultats montrent que la niacinamide a des effets hydratants significatifs sur la peau sèche atopique. Elle a permis de réduire la perte d'eau transcutanée, ce qui a provoqué par conséquent une augmentation de l'eau dans la couche cornée et accélérer le rétablissement de la barrière de la peau. En plus, la crème à la niacinamide a montré être plus efficace que la vaseline.

  • Dans une autre étude comparative gauche-droite de 2013, les avant-bras de 20 volontaires sains (25 cm2) ont reçu l'application d'une crème hydratante à 5% de nicotinamide contenant des excipients couramment utilisés dans les formulations topiques (propylène glycol, miglyol et propylène glycol monolaurate) ou une solution hydratante sans niacinamide comme référence (2mg/cm2), deux fois par jour pendant 28 jours. Après cette période, les sites traités avec la niacinamide présentent une réduction de la perte d'eau transcutanée par rapport à la ligne de base avant traitement et au contrôle non-traité.

Même si les résultats sont cliniquement pertinents et les données laissent penser à un réel avantage de la niacinamide sur les peaux sèches, les résultats obtenus doivent être interprétés avec prudence. En effet, les études présentent quelques limites qui demandent des investigations supplémentaires (faible échantillonnage, formulation non-exclusive, etc.).

Par quels mécanismes moléculaires ?

Sur la base des résultats obtenus, l'application topique de niacinamide améliorait l'état de la barrière d'hydratation naturelle de la peau par le biais d'un certain nombre de mécanismes biophysiques et moléculaires. Elle augmenterait le taux de biosynthèse des céramides, du cholestérol, des acides gras libres, ainsi que d'autres fractions de sphingolipides épidermiques (glucosylcéramide et sphingomyéline) dans la couche cornée de façon dose-dépendante. Effectivement, ces composés lipidiques jouent un rôle central dans l’intégrité structurelle et fonctionnelle de la fonction barrière de la couche cornée

La nicotinamide agirait et régulerait en fait l'activité d'une enzyme clé de la synthèse des sphingolipides, appelée sérine palmitoyltransférase, pour induire ces actions. En renforçant la bicouche lipidique intercellulaire, la niacinamide aiderait ainsi à prévenir la perte d'eau et à maintenir des niveaux d'hydratation optimaux dans la peau, ce qui la rend particulièrement bénéfique pour les peaux sèches.

De plus, dans une étude de 2001, SCHNICKER M. S. et ses collègues ont cultivé des kératinocytes épidermiques humains normaux, soit des cellules qui constituent environ 90% de la couche superficielle de la peau, jusqu'à une quasi-confluence, puis ont complété le milieu avec de la niacinamide. Après 24 heures d'incubation, les résultats ont montré dans un premier temps une augmentation du nombre de kératinocytes traitées à la niacinamide par rapport au véhicule témoin.

Deuxièmement, les cellules épidermiques incubées avec de la niacinamide ont montré une augmentation accrue de la biosynthèse des intermédiaires épidermiques essentiels à la formation d’une couche cornée fonctionnelle, l'involucrine et la filaggrine, par rapport à celle induite par un véhicule témoin. Il a été suggéré que cela pourrait être dû à une élévation des taux intracellulaires des formes réduites de la nicotinamide (NADH) initiée par la niacinamide topique. Cet effet barrière naturelle positif s'accompagnait ainsi d'une augmentation du taux de renouvellement de la couche cornée.

Pour renforcer la capacité hydratante du soin et conduire à une efficacité améliorée dans le maintien d'une peau hydratée, souple et douce, la niacinamide peut être combinée à d'autres actifs hydratants (acide hyaluronique, glycérine, sodium PCA, etc.), tout en procurant soulagement aux peaux sèches et tiraillées.

Sources

  • INOUE S. & al. Nicotinamide increases biosynthesis of ceramides as well as other stratum corneum lipids to improve the epidermal permeability barrier. British Journal of Dermatology (2000).

  • SCHNICKER M. S. & alNiacinamide stimulates collagen synthesis from human dermal fibroblasts and differentiation marker in normal human epidermal keratinocytes: Potential of niacinamide to normalize aged skin cells to correct homeostatic balance. 59th Annual Meeting American Academy of Dermatology (2001).

  • MIZOGUCHI M. & al. Moisturizing effects of topical nicotinamide on atopic dry skin. International Journal of Dermatology (2005).

  • RAWLINGS A. V. & al. Measuring the effects of topical moisturizers on changes in stratum corneum thickness, water gradients and hydration in vivo. British Journal of Dermatology (2008).

  • FLUHR J. W. & al. Increased stratum corneum serine protease activity in acute eczematous atopic skin. British Journal of Dermatology (2009).

  • LANE M. E. & al. Influence of niacinamide containing formulations on the molecular and biophysical properties of the stratum corneum. International Journal of Pharmaceutics (2013).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: