Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Effets acide salicylique psoriasis.

L'acide salicylique, un actif intéressant contre le psoriasis ?

Si l'acide salicylique est plus familier pour son rôle d'exfoliant qui permet de désincruster les pores et d'éliminer les imperfections, il est également retrouvé dans de nombreux produits formulés pour le psoriasis délivrés sous ordonnance ou en vente libre. Prescrit seul ou en association avec d'autres traitements, l'acide salicylique est un ingrédient devenu populaire pour traiter les peaux psoriasiques et ce depuis les années 1950. Mais son efficacité est-elle à la hauteur de sa réputation ?

Comment l'acide salicylique agit-il contre le psoriasis ?

En raison d'un dysfonctionnement du système immunitaire, le psoriasis provoque une inflammation de la peau et un renouvellement des cellules de la peau plus rapide que la moyenne. Ces cellules mortes s'accumulent à la surface de l'épiderme, ce qui résultent en l'apparition de plaques cutanées surélevées pouvant être rouges et démangées.

Apparemment, l'acide salicylique aiderait à la fois à réduire la taille et à améliorer l'apparence des plaques. Quatre études portant sur ce BHA en monothérapie pour le traitement des plaques de psoriasis et deux études portant sur l'acide salicylique utilisé en association avec d'autres traitements (corticostéroïdes topique, anthraline, inhibiteurs de la calcineurine, etc.) pour les cas de psoriasis plus sévères ont été analysées.

  • Quarante patients atteints de psoriasis du cuir chevelu ont été traités dans une étude en double aveugle de 21 jours avec une lotion à base d'alcool contenant soit du bétaméthasone-17,21-dipropionate à 0,05%, soit de l'acide salicylique à 2%, soit une combinaison de 0,05% de bétaméthasone-17,21-dipropionate et 2% d'acide salicylique, soit un placebo. Les résultats ont montré que l'ajout d'acide salicylique a renforcé l'activité du bétaméthasone-17,21-dipropionate.

  • Un essai contrôlé randomisé de 1986 a fait l'état d'un traitement réussi pour le psoriasis du cuir chevelu modéré ou sévère avec un gel à 6% d'acide salicylique seul chez 30 patients (10 patients hospitalisés et 20 patients ambulatoires). Les patients hospitalisés ont été traités pendant trois semaines avec des applications quotidiennes d'acide salicylique à 6% avant d'être retirées 24 heures plus tard avec un shampooing classique, alors que les patients ambulatoires ont été traités pendant six semaines avec de l'acide salicylique appliqué une fois par jour et éliminé 12 heures plus tard. Neuf patients hospitalisés (90%) et treize patients externes (65%) ont vu que l'acide salicylique a permis de réduire la taille des zones affectées sur le cuir chevelu.

  • Une étude clinique multicentrique et randomisée de 21 jours consécutifs a révélé que l'application topique pendant 7 jours d'une combinaison de 0,1% de furoate de mométasone et 5% d'acide salicylique suivie de 14 jours de furoate de mométasone à 0,1% (n = 184) était plus efficace que la monothérapie avec 0,1% de furoate de mométasone (n = 176).

  • En 2009, une petite étude pilote ouverte portant sur 20 personnes a révélé que celles qui ont été traitées pendant trois à six semaines avec de l'acide salicylique à 6% en monothérapie une fois par jour ont vu leur cuir chevelu "s'éclaircir" de manière significative.

  • L'acide salicylique à 6% a été évalué dans le cadre d'une petite étude pilote ouverte portant sur 10 personnes atteintes de psoriasis du cuir chevelu. Six des dix participants (60%) ont vu leurs plaques psoriasiques complètement disparaître ou presque après quatre semaines de monothérapie.

  • Dans un essai clinique comparatif randomisé en double aveugle mené auprès de 25 patients souffrant de psoriasis chronique modéré, les chercheurs ont évalué l'efficacité thérapeutique d'une crème à 6% d'acide salicylique par rapport à un émollient à 20% d'AHA/PHA. Les deux formules ont entraîné une réduction significative de la desquamation à la fin des deux semaines de traitement.

  • Une petite étude clinique de 2022 portant sur 20 sujets âgés de plus de 18 ans atteints de psoriasis léger à modéré (<10% de la surface corporelle) a montré qu'un gel aqueux lipophile en vente libre contenant du curcuma et de l'acide salicylique (3%), suivi d'un hydratant exfoliant au beurre de karité et à l'acide salicylique, améliorait l'apparence des plaques de psoriasis après 12 semaines d'utilisation une fois par jour.

Conformément aux résultats publiés, il est suggéré que l'acide salicylique seul peut dans une certaine mesure soulager les symptômes (démangeaisons, irritations, érythèmes, etc.) et ramollir les squames pour faciliter leur élimination, bien que les études comportent quelques limites (pas de groupe contrôle, petit nombre de participants, etc.). Par contre, alors qu'il ne puisse cibler la cause profonde du psoriasis, l'acide salicylique peut agir comme une thérapie initiale et complémentaire aux autres traitements du psoriasis.

Par quel mécanisme ?

Il est suggéré que le principal avantage de l'acide salicylique dans le traitement du psoriasis réside dans sa capacité à favoriser l'élimination des cornéocytes par deux voies possibles :

  1. il diminue l'adhérence et la cohésion entre les cellules mortes par dissolution du ciment intercellulaire (effet kératolytique) ;

  2. il réduit le pH de la couche cornée, ce qui augmente son hydratation.

Cependant, les produits à base d'acide salicylique ne ciblent que les plaques physiques et non les processus immunitaires qui conduisent à l'inflammation de la peau et à la hyperprolifération des cellules cutanées. Il faudrait en complément un médicament systémique afin de contrôler la maladie d'un point d'un point de vue auto-immune. Néanmoins, en détachant les liens entre les cellules de la couche cornée, il augmente le taux de pénétration des autres thérapies topiques anti-psoriasiques et favorise leur disponibilité. L'acide salicylique a aussi la capacité de réduire l'inflammation, ce qui permet de soulager les démangeaisons et les rougeurs associées au psoriasis.

Une revue de 2015 avertit que l'acide salicylique n'est pas un traitement approprié pour les jeunes enfants atteints de psoriasis en raison d'un risque plus élevé d'absorption systémique et des réactions négatives qu'il présente. Par contre, il semble être sans danger chez les femmes enceintes présentant du psoriasis localisé.

Comment utiliser l'acide salicylique pour traiter le psoriasis ?

Que ce soit un produit capillaire kératolytique pour le psoriasis du cuir chevelu ou plutôt une crème, une lotion, un gel ou une pommade pour les plaques situées sur les bras et les jambes, la concentration d'acide salicylique recommandée pour le psoriasis est comprise entre 2% et 10%. Or, plus la concentration est élevée, plus le risque d'effets secondaires et de réactions indésirables est élevé.

Des précautions à prendre ?

  • Consultez un dermatologue afin de déterminer le produit et la concentration en acide salicylique qui convient le mieux.

  • Effectuez un test épicutané sur une petite zone avant de s'engager dans une utilisation généralisée afin de s'assurer que vous ne réagissez pas négativement à la formule, car les personnes atteintes de psoriasis ont déjà une peau sensible.

  • Commencez par appliquer une petite quantité de produit sur une seule zone de psoriasis. Essayez cette méthode pendant plusieurs jours pour voir comment le corps réagit.

  • Limitez l'application de l'acide salicylique aux zones affectées par les lésions psoriasiques. Pas plus de 20% de la surface corporelle ne doit être concernée, car la peau peut absorbée l'acide salicylique. Or, si vous en appliquez sur une trop grande zone du corps, cela peut provoquer une surdose et entraîner une intoxication systémique potentielle chronique ou aiguë (salicylisme, vomissements, étourdissements, nausées, maux de tête sévères, etc.). De même, évitez d'en utiliser pour traiter du psoriasis étendu.

  • Choississez des formules contenant des ingrédients hydratants (acide hyaluronique, glycérine, céramides, etc.) à cause du caractère asséchant et irritant de l'acide salicylique, en plus d'aider à améliorer la fonction barrière de la peau.

  • Les shampooings médicamenteux à l'acide salicylique, que ce soit en vente libre ou sous ordonnance, ne doivent être utilisés que sur une courte période.

  • L'utilisation de l'acide salicylique doit être évitée sur les organes génitaux, les muqueuses et les yeux.

  • N'appliquez pas d'acide salicylique avant une photothérapie UVB, car à une concentration >0,1%, il a des effets photoprotecteurs et bloque alors la lumière ultraviolette.

  • N'utilisez pas l'acide salicylique topique en concomitance que le calcipotriol, car il peut réduire son efficacité.

Cela ne remplacera pas les médicaments prescrits par un dermatologue, mais cela peut soulager considérablement les démangeaisons et adoucir les peaux squameuses.

Sources

  • KAVALEC E. C. & al. Effect of salicylic acid on the activity of betamethasone-17,21-dipropionate in the treatment of erythematous squamous dermatoses. Journal of International Medical Research (1983).

  • HUNTER J. A. & al. Salicylic acid gel for scalp psoriasis. Clinical and Experimental Dermatology (1986).

  • LEBWOHL M. The role of salicylic acid in the treatment of psoriasis. International Journal of Dermatology (1999).

  • SALAVASTRU C. M. & al. Mometasone furoate 0.1% and salicylic acid 5% vs. mometasone furoate 0.1% as sequential local therapy in psoriasis vulgaris. Journal of the European Academy of Dermatology & Venereology (2009).

  • KIRCIK L. Salicylic Acid 6% in an ammonium lactate emollient foam vehicle in the treatment of mild-to-moderate scalp psoriasis. Journal of Drugs in Dermatology (2011).

  • FELDMAN S. R. & al. A double-blind, randomized clinical trial of 20% alpha/poly hydroxy acid cream to reduce scaling of lesions associated with moderate, chronic plaque psoriasis. Journal of Drugs in Dermatology (2013).

  • AUGUSTIN M. & al. Keratolytics and emollients and their role in the therapy of psoriasis: a systematic review. Dermatology and Therapy (2015).

  • GAUTAM M. M. & al. Topical therapies in psoriasis. Indian Dermatology Online Journal (2017).

  • DRAELOS Z. D. The efficacy and tolerability of turmeric and salicylic acid in psoriasis treatment. Psoriasis (2022).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: