3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
L'acide lactique pour les peaux sèches.

L'acide lactique, un acide adapté aux épidermes secs (-).

L’acide lactique est un post-biotique de la famille des acides alpha-hydroxylés naturellement présent dans l’organisme humain et dans certains fruits. Contrairement à d'autres acides de la même famille, l'acide lactique est bien toléré par toutes les typologies de peaux, y compris les peaux sèches (-).

Sommaire
Publié le 1 mars 2024, par Sandrine, Rédactrice Scientifique — 5 min de lecture

Les acides hydroxylés : qu'est-ce-que c'est ?

Les acides hydroxylés sont très utilisés en cosmétique. Selon leur structure chimique, il en existe plusieurs types :

  • Les acides alpha-hydroxylés (A.H.A.) avec l'acide glycolique, l'acide lactique, l'acide mandélique, l'acide citrique... ;

  • Les acides bêta-hydroxylés (B.H.A.) avec l'acide salicylique ;

  • Les acides poly-hydroxylés (P.H.A.) avec la gluconolactone.

Le point commun de ces différents acides est leur action kératolytique, c'est-à-dire qu'ils éliminent les cellules mortes à la surface de la peau. On parle ainsi d'exfoliation chimique. En effet, même s'il existe un processus naturel de renouvellement cellulaire (desquamation), ce dernier peut-être ralenti par différentes causes. Toutefois, deux facteurs principaux ralentissent le renouvellement cellulaire : l'âge et l'excès de sébum. Un ralentissement du renouvellement cellulaire peut être à l'origine de divers désagréments cutanés tels que l'apparition d'imperfections, le ternissement du teint ou l'apparition accélérée des signes de l'âge.

Il est donc indispensable de soutenir le processus de renouvellement cellulaire notamment à l'aide de cosmétiques à base d'actifs kératolytiques comme les acides de fruits. Toutefois, il faut bien choisir son acide en fonction de son type de peau.

Les bienfaits de l’acide lactique pour les peaux sèches.

La peau sèche est un type de peau marqué par des tiraillements et des irritations sur l'ensemble du visage. Ces signes sont causés par une anomalie de la barrière cutanée. L'utilisation d'actifs kératolytiques puissants sur une peau sèche peut aggraver les irritations et affiner d'avantage la barrière cutanée. C'est le cas par exemple de l'acide glycolique qui est un A.H.A. En effet, il s'agit d'un excellent agent kératolytique très connu pour lutter contre les imperfections et les signes de l'âge. Toutefois, en raison de son faible poids moléculaire, il pénètre profondément l'épiderme et peut causer des irritations cutanées.

Ainsi, si vous avez la peau sèche, il est préférable de vous tourner vers l'acide lactique, qui a la particularité d'être un exfoliant doux. De par son poids moléculaire plus important que l'acide glycolique, l'acide lactique reste à la surface de la peau. Cette action superficielle lui permet d'exfolier la peau sans l'irriter. De plus, les études scientifiques ont prouvé que l'application de 5% d'acide lactique augmentait l'hydratation cutanée. En effet, l'acide lactique à la capacité de retenir les molécules d'eau à l'intérieur de l'épiderme limitant ainsi le phénomène de perte insensible en eau. De plus, il s'agit d'une molécule présente naturellement dans la peau car elle fait parti du Facteur Naturel d'Hydratation (FNH). D'ailleurs, le fait qu'elle soit présente naturellement dans le peau contribue à son effet plus doux pour la peau.

Note : le FNH (ou Facteur Naturel d'Hydratation) représente 30% du poids sec total de la couche cornée. Il est composé d'acides aminés, de leurs dérivés ainsi que de composés extra-cellulaires tels que l'acide lactique ou l'urée. Ses propriétés hygroscopiques lui permettent de capter et de retenir l'eau dans la couche cornée maintenant ainsi une bonne hydratation cutanée.

Ainsi, l'acide lactique est un exfoliant doux idéal pour les peaux sèches. Il permet d'éliminer les cellules mortes, révélant une peau plus lisse et lumineuse, tout en maintenant une bonne hydratation cutanée.

Sources

  • SMITH W. P. & al. Epidermal and dermal effects of topical lactic acid. Journal of the American Academy of Dermatology (1996).

  • ROTSZTEJN H. & al. Lactic and lactobionic acids as typically moisturizing compounds. International Journal of Dermatology (2018).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: