Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Utiliser du rétinol en été.

Faut-il arrêter le rétinol l'été ?

Ce n'est pas un secret, le rétinol est un ingrédient très apprécié dans les soins de la peau. Il accélère le renouvellement cellulaire afin d'améliorer le teint et la texture de la peau, de lutter contre les imperfections, de redonner de l'éclat et d'atténuer l'apparence des rides et ridules. Or, de nombreuses idées reçues circulent à son sujet dont le fait qu'il doit complètement être évité pendant l'été de par son caractère irritant. Qu'en est-il vraiment ?

Utiliser le rétinol pendant les mois d'été, est-ce possible ?

Le rétinol est un type de rétinoïde rapidement devenu un puissant actif polyvalent pour une grande variété de problèmes de peau. Il est réputé pour atténuer l'apparence des rides, améliorer la fermeté et la texture de la peau et unifier les zones de teint irrégulières (taches brunes). Malgré ses nombreux bienfaits pour la peau, son usage n'est pas sans conséquence. Il peut parfois se révéler particulièrement irritant (dermatite rétinoïde). En effet, les capacités "exfoliantes" du rétinol rendent la peau sensible, du fait qu'il va favoriser le renouvellement des cellules cutanées. Par conséquent, la plupart des personnes utilisant du rétinol devront développer une tolérance au fil du temps.

Il existe un fait très répandu sur le rétinol selon laquelle il ne devrait pas être utilisé pendant l'été. Certains appréhendent justement l'idée de continuer son utilisation en été. Bien au contraire, il est possible d'en utiliser quotidiennement à tout moment dans l'année même pendant l'été. Cette désinformation proviendrait de la peur d'exacerber sa peau lorsqu'elle est déjà irritée. Certes, le rétinol peut rendre la peau légèrement sensible au soleil mais cela ne signifie pas pour autant que vous devez l'arrêter pendant les périodes estivales. En plus, selon les recherches, il n'y a aucune preuve pouvant étayer les allégations de photo-allergie ou de phototoxicité avec le rétinol.

Toutefois, quelques mises en garde s'imposent pour continuer à bénéficier de ses vertus sans endommager la peau et sans subir les effets secondaires.

  • Adapter la fréquence d'utilisation selon la sensibilité de la peau : le risque de pigmentation peut être un effet indésirable de l'utilisation du rétinol. En effet, les peaux sujettes au mélasma ou les phototypes foncés, où les irritations peuvent déclencher des marques d'hyperpigmentation post-inflammatoires, doivent ajuster l'application du rétinol ;

  • Bien hydrater votre peau juste après : le rétinol peut assécher la peau, provoquer des irritations et des rougeurs, notamment au cours du premier mois d'utilisation jusqu'à ce que la peau développe une tolérance. Il est ainsi généralement recommandé d'appliquer une crème hydratante en concomitance avec le rétinol pour limiter toute sécheresse, desquamation ou sensibilité potentielle pouvant survenir et améliorer le confort de la peau ;

  • Associer le rétinol à un écran solaire à large spectre : utilisez le rétinol conjointement avec une protection solaire FPS 30 au minimum, bien qu'une application quotidienne soit indispensable quelle que soit votre routine de soins de la peau. Il contribuera à protéger la peau des effets des rayons UV et de limiter le "risque de brûlure", tout en bénéficiant des propriétés du rétinol. Pour une protection supplémentaire, il est aussi recommandé de compléter l'utilisation de votre crème solaire avec le port d'un chapeau, l'évitement des heures d'ensoleillement intense et la recherche d'ombre ;

  • Utiliser le rétinol le soir : il est déconseillé d'appliquer du rétinol avant de s'exposer au soleil. En effet, une exposition prolongée au soleil peut désactiver le rétinol dans une certaine mesure, les rendant moins efficaces. Une utilisation en soirée a plus à voir avec l'efficacité de la formule qu'avec les dommages qu'il peut causer à votre peau. Matin ou soir, vous ne serez pas épargnés par les irritations.

Est-il préférable de commencer le rétinol en été ou en hiver ?

Si vous commencez le rétinol, il est recommandé de débuter pendant les mois d'automne. En hiver, la sécheresse est généralement l'effet secondaire du rétinol le plus difficile à combattre. Par temps froid, le vent sec et les chauffages peuvent l'accentuer. C'est pourquoi il est recommandé d'augmenter l'utilisation de crèmes hydratantes à cette période de l'année. En revanche, en été, les gens sont généralement plus sensibles au soleil, ce qui nécessite une utilisation diligente de produits de protection solaire et des autres mesures de protection solaire.

Sources

  • FU P. P. & al. Photodecomposition and phototoxicity of natural retinoids. International Journal of Environmental Research and Public Health (2005).

  • BERGE C. A. & al. Facilitating facial retinization through barrier improvement. Cutis (2006).

  • RUEDA M.-J. & al. Beneficial effect of a moisturizing cream as adjunctive treatment to oral isotretinoin or topical tretinoin in the management of acne. Journal of Drugs in Dermatology (2006).

  • POTTS A. & al. The phototoxic and photoallergy potential of clindamycin phosphate 1.2%/ tretinoin 0.025% gel for facial acne: results of two single-center, evaluator-blinded, randomized, vehicle-controlled phase 1 studies in healthy volunteers. Journal of Drugs in Dermatology (2014).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: