Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Effets secondaires des crèmes à la cortisone.

Eczéma : les crèmes à la cortisone ont-elles des effets secondaires ?

La cortisone est un ingrédient que l'on retrouve assez fréquemment dans les crèmes permettant de soulager les symptômes de l’eczéma. Néanmoins, avant d'utiliser des dermocorticoïdes, il est intéressant de connaître leurs effets secondaires, s'ils en ont. Est-ce le cas ?

Thèmes :

Les crèmes à la cortisone pour soulager l’eczéma.

L'eczéma est une maladie inflammatoire cutanée assez commune provoquant l'apparition de plaques rouges sur la peau. Celles-ci peuvent se manifester à différents endroits du corps et sont parfois surplombées de vésicules. Les lésions d'eczéma s'accompagnent d'importantes démangeaisons. L'eczéma est une maladie chronique qui alternent entre des moments de crise, appelés poussées, et des périodes de rémission où la peau reste toutefois très sèche (xérose). Pour atténuer les symptômes pendant les poussées, les dermatologues prescrivent très souvent des crèmes à la cortisone, c'est-à-dire des dermocorticoïdes.

La cortisone est un médicament dont l'utilisation nécessite une ordonnance médicale. Sa structure chimique est similaire à celle du cortisol, une hormone naturellement produite par les glandes surrénales. Le cortisol joue un rôle important dans la régulation du métabolisme des sucres et des glucides, ainsi que dans la libération d'énergie. La cortisone possède des propriétés anti-inflammatoires et immunosuppressives. Elle aide à atténuer les rougeurs et les démangeaisons caractéristiques de l'eczéma tout en diminuant la réponse inflammatoire de l'organisme. L'efficacité des dermocorticoïdes pour atténuer l'eczéma est avérée ce qui explique qu'elles soient si largement utilisées.

Les dermocorticoïdes provoquent-ils des effets secondaires ?

Il existe aujourd'hui une certaine phobie concernant l'utilisation des crèmes à la cortisone. Plusieurs parents hésitent à les utiliser quand leur enfant souffre d'eczéma ou en appliquent trop peu. Pourtant, les risques d'effets secondaires des dermocorticoïdes sont minimes. En effet, contrairement à la cortisone en prise orale, l'application topique de cette molécule est considérée comme sûre et a fait l'objet de nombreuses études. Les dermatologues s'accordent à dire que les crèmes à la cortisone, quand elles sont appliquées correctement, ne provoquent que très rarement des effets indésirables et que la balance bénéfice-risque penche en faveur de leur utilisation. On prête généralement les effets secondaires suivants aux dermocorticoïdes :

  • Une dépigmentation : phénomène surtout constaté chez les personnes ayant la peau foncée, une utilisation excessive de crèmes à la cortisone peut conduire à une hypopigmentation. On prête en effet à la cortisone un effet perturbateur sur la synthèse de mélanine. Toutefois, l'étape de la mélanogenèse sur laquelle la cortisone interférerait n'a pas été déterminée.

  • Un trouble momentané de la vision : cet effet secondaire a été parfois observé lors de l'application de dermocorticoïdes non appropriés pour la zone sensible du contour de l'œil.

  • Une aggravation de la rosacée : chez les personnes génétiquement prédisposées, il a été observé que les dermocorticoïdes avaient tendance à accentuer les rougeurs et les manifestations de la rosacée. Cela serait dû à un effet vasodilatateur de la cortisone. En augmentant la dilatation des vaisseaux sanguins, elle intensifierait les symptômes de la rosacée.

  • Un amincissement de la peau : il est supposé que l'utilisation prolongée de cortisone peut dans certains cas inhiber la synthèse de collagène par les fibroblastes, ce qui conduit à une perte de structure de la peau et à sa fragilisation.

  • Une apparition de vergetures : quelques cas de mésusage de dermocorticoïdes ont conduit à l'apparition de vergetures. Les vergetures sont des micro-lésions visibles à la surface de la peau et assimilables à des cicatrices. Elles sont la conséquence d'un changement de structure du derme et d'une rupture des fibres de collagène.

Notons que ces différents effets secondaires sont marginaux et ne font pas l'objet d'un consensus. Les études à leurs sujets se contredisent et les conclusions de ces études restent prudentes.

Comment éviter les effets secondaires des crèmes à la cortisone ?

La meilleure façon de diminuer les risques d'effets secondaires des crèmes à la cortisone est de les utiliser en suivant scrupuleusement les conseils de votre dermatologue. Ces professionnels de santé recommandent d'appliquer les dermocorticoïdes une fois par jour et uniquement pendant les périodes de poussées d'eczéma. Les dermatologues conseillent toutefois de ne pas attendre que la crise atteigne son apogée pour commencer à les utiliser mais plutôt de les appliquer dès le début de la poussée. Enfin, entre les crises d'eczéma, il est conseillé d'hydrater et de nourrir sa peau avec un émollient classique pour restaurer son film hydrolipidique et lutter contre la xérose.

Sources

  • ORCHARD D. & al. Adverse effects of topical corticosteroids in paediatric eczema: Australasian consensus statement. Australasian journal of dermatology (2015).

  • GUTTMAN-YASKY E. & al. Use of systemic corticosteroids for atopic dermatitis: International Eczema Council consensus statement. The British journal of dermatology (2018).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: