Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Effets secondaires astaxanthine par voie topique.

Astaxanthine : des effets secondaires possibles à son utilisation sur la peau ?

Puissant antioxydant, l’astaxanthine est un actif répandu dans les soins de la peau. Elle possède de nombreux bienfaits, notamment celui d’atténuer le phénomène de vieillissement cutané prématuré. Qu’en est-il des effets secondaires potentiellement liés à l’utilisation de l’astaxanthine sur la peau ?

L’astaxanthine, en bref.

L’astaxanthine est un pigment naturel liposoluble de la famille des caroténoïdes. De couleur rouge orangé à rose, elle est responsable de la coloration de nombreux fruits de mer. En effet, elle est retrouvée dans le krill, les crustacés, les planctons, le saumon, la daurade rose et la truite. Cependant, sa source principale naturelle est une micro-algue, appelée Haematococcus pluvialis. 

Elle partage de nombreux paramètres métaboliques et physiologiques en commun avec le bêta-carotène, la zéaxanthine et la lutéine. La présence des terminaisons hydroxyle et céto sur les groupements ionone, lui confère des propriétés antioxydantes plus élevées que les autres caroténoïdes. De plus, elle a la particularité de ne jamais devenir pro-oxydante et elle ne se transforme pas en vitamine A dans l’organisme.

Grâce à ses propriétés, ce pigment liposoluble s’est imposé en un ingrédient privilégié dans les formules de soins. L'astaxanthine est devenue un alliée contre le vieillissement cutané : elle prévient les rides et les ridules, hydrate la peau, la protège des rayons UV, et maintient la tonicité et l’élasticité de la peau. Mais son utilisation topique peut-elle engendrer des effets indésirables ?

Des contre-indications à l’utilisation cutanée de l’astaxanthine ?

À ce jour, il n’existe aucun effet secondaire connu à l’utilisation topique de l’astaxanthine. C'est un composé qui convient à toutes les typologies de peau. En revanche, des précautions d’emploi sont nécessaires.

L’effet de l’astaxanthine pendant la grossesse et l’allaitement n'est pas encore très bien connu. Par précaution, l’utilisation de l’astaxanthine en application cutanée doit être modérée pour les femmes enceintes et allaitantes.

Des précautions d'emploi à l’utilisation cutanée de l’astaxanthine ?

Il est possible d’être allergique à l’astaxanthine. Certaines typologies de peau présentent une sensibilité au Hématococcus pluvialis, source naturelle principale de l’astaxanthine. De ce fait, il est recommandé de stopper l’utilisation du soin si une irritation, une inflammation ou une démangeaison surviennent sur la peau.

Pour vous assurer que vous n’êtes pas allergique à l'astaxanthine, nous vous conseillons de réaliser un test de tolérance au préalable. Pour ce faire :

  1. Appliquez une petite quantité du produit dans le creux du coude ou derrière l’oreille ;

  2. Patientez 24 heures et observez la zone. Si elle est intacte, cela signifie que l’astaxanthine ou le soin qui en contient est toléré par votre peau. En revanche, cessez l’usage si un échauffement, une cloque, des démangeaisons, des rougeurs ou d’autres réactions allergiques surviennent.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: