Le Carnet
Tous les Sujets
Dangers masque purifiant.

Quels sont les dangers du masque purifiant ?

De nombreux facteurs peuvent entraîner l’apparition d’impuretés sur la peau : tabac, pollution, port prolongé de masque, chaleur… Les masques purifiants servent à éliminer ces imperfections en absorbant l’excès de sébum. Toutefois, ces soins présentent des contre-indications. Focus sur les dangers des masques purifiants.

Sommaire
Publié le 16 février 2024, par Manon, Rédactrice Scientifique — 6 min de lecture

Masque purifiant : c'est pour qui ?

Allié des peaux mixtes à grasses, le masque purifiant permet d’absorber l’excès de sébum à l’origine de la peau luisante, de l’apparition des points noirs et des pores dilatés. Ce type de soin agit en lissant la peau, en la matifiant et en éliminant toutes les impuretés à sa surface. Cela permet de nettoyer en profondeur la peau, d'améliorer son apparence et de prévenir l'apparition d'imperfections.

Pour certaines typologies de peau, la zone T nécessite une purification particulière. Cela est dû au fait que cette zone présente des niveaux de sébum plus élevés. Afin de prendre soin de cette zone spécifique, il est important de choisir des produits purifiants adaptés pour éliminer l'excès de sébum et les impuretés, tout en maintenant l'équilibre de la peau.

Masque purifiant : quels sont les dangers de ce soin ?

Les masques purifiants sont contre-indiqués aux peaux sensibles et sèches. En effet, ces soins peuvent avoir des effets secondaires sur ce type de peau :

  • Sensations d’inconfort ;

  • Rougeurs ;

  • Réactions allergiques ;

  • Tiraillements.

Les masques purifiants sont spécialement conçus pour éliminer l'excès de sébum, qui constitue le film hydrolipidique protecteur de la couche cornée, empêchant la déshydratation. Cependant, si le masque est trop puissant ou appliqué trop fréquemment, il peut non seulement éliminer l'excès de sébum, mais également emporter l'humidité naturelle de la peau et du cuir chevelu. En conséquence, cela peut laisser la peau, les cheveux et le cuir chevelu déshydratés et secs. En particulier, les peaux sèches présentent une production réduite de sébum. Une utilisation trop fréquente d'un masque purifiant peut éliminer l'ensemble du sébum, ce qui entraîne un assèchement accru de la peau.

De plus, l'application d'un masque entièrement composé d'argile nécessite une approche prudente : il est essentiel que le masque conserve une humidité constante et qu'il ne sèche pas complètement sur la peau au risque de l'assécher fortement. En outre, certains masques purifiants peuvent inclure des huiles essentielles qui possèdent des propriétés antibactériennes utiles pour lutter contre certaines bactéries à l'origine de l'apparition d'imperfections.

Néanmoins, elles sont aussi connues pour être irritantes pour les peaux sensibles ou réactives. Les huiles de menthe poivrée, d'arbre à thé, de cannelle, d'eucalyptus et de citron sont souvent présentes dans ce type de soin et peuvent provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes. De même, certains parfums ajoutés aux masques purifiants peuvent contenir des substances potentiellement allergènes. C'est pour cette raison qu'il est recommandé de faire un test du masque sur une petite zone du corps avant la première utilisation.

Quels sont les précautions à prendre ?

Avant d'utiliser un masque purifiant, certaines précautions sont à prendre.

  • Respecter la fréquence d'application.

    Un masque purifiant peut s'utiliser une à deux fois par semaine maximum pour éviter d'absorber trop de sébum ce qui risque d'assécher la peau.

  • Faire un test épicutané avant la première utilisation.

    Il est important de lire attentivement la liste des ingrédients sur l'emballage du masque purifiant et d'éviter les produits contenant des ingrédients auxquels vous êtes allergique. Avant d'utiliser un nouveau masque purifiant, il est recommandé de réaliser un test de patch sur une petite zone de peau pour vérifier s'il provoque une réaction allergique.

  • Éviter le contour des lèvres et des yeux.

    Ces zones de peaux sont particulièrement sensibles et sèches, car elles contiennent peu de glandes sébacées. L'utilisation d'un masque purifiant à ces endroits risquent d'assécher davantage votre peau.

  • Garder le masque humidifié.

    Lorsqu'un masque composé essentiellement d'argile, il peut absorber l'humidité naturelle de la peau, entraînant un assèchement excessif. C'est pour cette raison qu'il est conseillé de le laisser humidifié sur la peau ou de se tourner vers des masques qui contiennent des actifs hydratants dans leur formulation (aloe vera, glycérine, etc.).

  • Prendre en compte le temps de pause.

    Un temps de pose approprié garantit que les actifs agissent suffisamment pour fournir des bienfaits cutanés. Laisser poser un masque plus longtemps que recommandé peut potentiellement causer des irritations ou des réactions allergiques.

  • Regarder la composition du masque.

    Certains actifs présents dans la composition des masques sont à bannir. C'est le cas de la glue PVA qu'on peut retrouve dans de nombreux masques pour les points noirs. Bien que cet ingrédient puisse les "arracher", il a également la capacité d'irriter la peau et de provoquer un assèchement cutané en retour.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.