Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Bienfait huile caméline peau.

Quels sont les bienfaits de l’huile de caméline sur la peau ?

De part sa composition riche en acides gras et en vitamines, l'huile de caméline présenterait, entre autres, de nombreux effets aidant à préserver la santé de la peau. Etudions-les de plus près dans cet article.

Bienfait n°1 : L'huile de caméline hydraterait la peau.

L'huile de caméline permettrait d'hydrater la peau. Une étude réalisée par Anna K. SHOVELLER et ses collègues a évalué les effets de 16 jours de supplémentation orale en huile de caméline (8,2 g d'huile/100 g d'apport alimentaire total) sur la qualité du pelage et la barrière cutanée chez 30 chiens. Il a été constaté que la douceur de la peau, la brillance et l'intensité de la couleur ont augmenté par rapport à la situation de départ.

Cela peut être expliqué par la présence d'acides gras essentiels dans l'huile de caméline, tels que les oméga-3 (acide α-linolénique) à un taux supérieur aux autres huiles végétales (27,9%). Apporté par l'alimentation, l'acide α-linolénique permet la synthèse d'acide eicosapentaénoïque (EPA) et docosahexaénoïque (DHA). Tous deux influencent la production de lipides cutanés comme les céramides, essentiels au maintien l'intégrité de la barrière cutanée.

Globalement, ils permettent la formation d'une barrière lipidique sur la peau qui aide à maintenir l'hydratation cutanée, la rendant plus souple et moins sujette à la sécheresse. En effet, une étude précédente a montré qu'une supplémentation en huile de poisson, riche source d'EPA et de DHA, a permis d'améliorer la qualité de la peau et du pelage des chiens au bout de 8 semaines par rapport à la situation de départ.

En application topique, l'huile de caméline est également intéressante. Elle contient des phytostérols qui ont la capacité de capter et de retenir l’humidité, ce qui en fait de bons hydratants comme le montrent de nombreuses études. L'application topique de ces composés soutient le film hydrolipidique présent à la surface de l'épiderme et permet de limiter la perte transépidermique d'eau (TEWL). Les propriétés hydratantes des phytostérols sont particulièrement importantes pour les personnes dont la peau est déshydratée et sujette aux tiraillements et à l’inconfort.

Il est cependant important de rappeler qu'il n'y a pas d'études qui ont démontré un effet hydratant de l'application cutanée directe de l'huile de caméline.

Bienfait n°2 : L'huile de caméline réduirait l'inflammation cutanée.

L'huile de caméline est riche en oméga-3 connus aussi pour leurs propriétés anti-inflammatoires et apaisantes, en augmentant la synthèse de médiateurs lipidiques anti-inflammatoires (résolvines et protectines) et en entrant en compétition avec l'acide arachidonique, un acide gras oméga-6 qui permet la production de médiateurs pro-inflammatoires comme la prostaglandine et les leucotriènes. La réponse inflammatoire sera alors modulée.

Ces résultats sont corroborés par des études sur la modulation de la réponse inflammatoire par les oméga-3, en particulier celle de Karsten H. WEYLANDT et Jing X. KANG. Sachant que l'huile de caméline est une source importante d'acides gras polyinsaturés (taux supérieur à 55%), on suppose qu'elle pourrait avoir la propriété de réduire l'inflammation cutanée, permettant alors d'atténuer les rougeurs et de calmer les irritations.

Toutefois, les résultats sur l'inflammation cutanée de l'utilisation de l'huile de caméline sont faibles.

Bienfait n°3 : L'huile de caméline permettrait une meilleure cicatrisation.

Une étude faite par Raluca PAPACOCEA et son équipe en 2019 a voulu montrer l’effet de l’application topique de l’huile de caméline sur le renouvellement de la peau et le processus de cicatrisation à travers une examination de son effet sur l’épithélisation, une composante essentielle de la cicatrisation des plaies mesurée par l’expression de la cytokératine 5/14, l'involucrine et la transglutaminase, ainsi que sur la restauration du derme par l'accélération du cycle cellulaire des fibroblastes et l'amplification de la synthèse du collagène.

L'huile de caméline (0,2%) a stimulé de manière significative l'expression de la cytokératine 5/14, de la transglutaminase -1 et de l'involucrine, ce qui suggère une restauration épidermique. De plus, l’huile de caméline est active dans la stimulation des phases S et G2/M du cycle cellulaire des fibroblastes, correspondant à la duplication de l'ADN et à l'entrée en mitose, ce qui permet alors d'augmenter le taux de division des cellules et de conduire à une régénération cellulaire rapide.

Ils ont également pu constater une augmentation du collagène synthétisé par les fibroblastes traités avec l'huile de caméline avec une augmentation de 22% par rapport au contrôle après 48 heures de traitement. L'huile de caméline a permis alors d'accélérer la synthèse dermo-épidermique en stimulant la différenciation et le renouvellement des kératinocytes, ainsi que la division cellulaire des fibroblastes et la synthèse du collagène.

La modulation de la réponse inflammatoire induite par la présence d'oméga-3 dans l'huile de caméline, citée précédemment, permet aussi la facilitation de la cicatrisation, notamment à travers la synthèse de collagène. De plus, les oméga-6, présents en petite quantité dans l'huile de caméline (18,7%), jouent le rôle de coagulant et permettent d'accélérer la cicatrisation des plaies.

Bienfait n°4 : L'huile de caméline ralentirait le vieillissement cutané.

Bien qu'il n'y ait à ce jour pas de preuves scientifiques qui démontrent un effet quelconque de l'application directe de l'huile de caméline sur le vieillissement cutané, l'huile de caméline contient une concentration importante de tocophérols (70mg/100g), des antioxydants liposolubles. Ces derniers agissent comme un piégeur de radicaux libres (par don d'électron pour stabiliser les radicaux), créés par la dégradation oxydative, qui peut survenir à la suite de stress induit par l'oxygène, la lumière ou la chaleur, par exemple. Or, cette action peut contribuer au ralentissement du vieillissement de la peau.

En outre, une étude menée par Natalia ROŞOIU et ses collègues a montré la présence d'une forte corrélation entre la concentration en huile de caméline (en solution avec de l'hexane, allant de 1% à 10%) et le FPS (Facteur de Protection Solaire). Ils observent que plus la concentration en huile de caméline augmente, plus le FPS enregistré augmente.

Concentration de l'huile de caméline (%)FPS
1%3.66
10%22.24

Ce résultat peut supposer un possible effet de l'intégration de l'huile de caméline dans les protections solaires contre le vieillissement prématuré de la peau lié aux rayons UV. Cependant, les mécanismes permettant à l'huile de caméline d'avoir cette propriété ne sont pas encore connus, et des études supplémentaires sont nécessaires afin d'explorer cet aspect de son utilisation.

Toutefois, l'huile de caméline ne doit en aucun cas se substituer à une protection solaire, avec un minimum d'indice FPS 30.

Sources

  • WEYLANDT K.H. & KANG J.X. Modulation of inflammatory cytokines by omega-3 fatty acids. Lipids in Health and Disease (2008).

  • PAPACOCEA R. & al. Regenerative and scare healing potential of active compounds from Camelina sativa oil and grape pomace. Romanian Biotechnological Letters (2019).

  • ROŞOIU N. & al. Preliminary data regarding the Use of camelina oil in some dermatocosmetic formulations. Academy of Romanian Scientists (2019).

  • Thèse de Sonia LEPELTIER. Etude ethnobotanique de Camelina sativa (L.) Crantz (2021).

  • SHOVELLER A.K. & al. Effects of dietary camelina, flaxseed, and canola oil supplementation on inflammatory and oxidative markers, transepidermal water loss, and coat quality in healthy adult dogs. Frontiers in Veterinary Science (2023).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: