3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Composition biochimique huile caméline.

Quelle est la composition biochimique de l’huile de caméline ?

L’huile de caméline, appliquée pure ou dans un soin, est bénéfique pour la peau et les cheveux. Ces bienfaits sont possibles grâce à sa composition biochimique unique. Intéressons-nous ici aux composés bioactifs que renferme l'huile de caméline.

L'huile de caméline est riche en acides gras.

L'huile de caméline contient des acides gras essentiels. Leur profil est principalement représenté par des acides gras insaturés (mono- et particulièrement polyinsaturés), avec un taux supérieur à 55%. En effet, l'huile de caméline comporte en particulier de fortes concentrations d'acide linolénique (27,9%), d'acide linoléique (18,7%) et d'acide oléique (17,5%). Ces acides gras font partie des oméga-3, oméga-6 et oméga-9, respectivement.

L'acide α-linolénique est apporté par l’alimentation afin de permettre à l'organisme de produire les acides gras nécessaires à notre métabolisme, comme l'acide docosahexaénoïque et l'acide eicosapentanoïque. Les oméga-3 influencent la production de lipides cutanés comme les céramides, lipides essentiels qui contribuent à maintenir l'intégrité de la barrière cutanée. Globalement, ils permettent la formation d'une barrière lipidique sur la peau qui aide à maintenir l'hydratation cutanée, la rendant plus souple.

Les oméga-6, comme l'acide linoléique, permettent d'accélérer la cicatrisation cutanée à travers la promotion de la coagulation, et participent à la formation et au maintien des membranes des cellules. L'acide oléique (oméga-9) vient stimuler la production de sébum par les glandes sébacées pour pallier entre autres à la sécheresse cutanée.

L'huile de caméline contient des tocophérols en grande quantité.

Les tocophérols font partie du "groupe" de la vitamine E. L’huile de caméline contient en mg par 100 g d'huile : 3,8 mg/100 g d’α-tocophérol, 0,09 mg/100 g de β-tocophérol et 1,5 mg/100 g de δ-tocophérols. Ces taux sont supérieurs à ceux d'autres huiles végétales, comme l'huile de colza par exemple. Les tocophérols sont des antioxydants liposolubles. La dégradation oxydative est un phénomène qui peut apparaître à la suite de stress induit par l'oxygène, la lumière ou la chaleur par exemple, et se caractérise par la formation de radicaux libres.

Malgré la présence importante dans l'huile d'acide gras polyinsaturés connus pour s'oxyder rapidement, les tocophérols agissent comme un piégeur de ces radicaux libres. La fonction hydroxyle libre portée par le cycle aromatique du composé capture les radicaux libres et les stabilise en leur fournissant l'électron qui leur manque. Ces derniers sont donc moins réactifs et la vitesse d'oxydation de l'huile est ralentie. Les cellules de la peau, habituellement impactées par l'oxydation, seront alors préservées. Cette action peut participer au ralentissement du vieillissement de la peau et apporter de la stabilité à l'huile.

L'huile de caméline comporte des phytostérols.

L’huile de caméline contient également des stérols végétaux, appelés phytostérols. Il s'agit de lipides végétaux similaires au cholestérol. Ce sont des composants des membranes cellulaires, en particulier à l'extérieur des mitochondries et du réticulum endoplasmique. Ils possèdent plusieurs fonctions : ils améliorent la microcirculation, freinent le vieillissement cutané et ont des propriétés anti-inflammatoires.

Les phytostérols agissent en inhibant l'activité de la cyclooxygénase (COX) et de la lipoxygénase (LOX), deux enzymes jouant un rôle-clé dans la production de prostaglandines qui sont des molécules pro-inflammatoires.

De plus, ils peuvent réguler négativement l'activation des facteurs de transcription pro-inflammatoires, tels que NF-κB et la protéine 1 activatrice (AP-1). Toutes ces actions vont permettre d'apaiser la peau. Ils peuvent également agir en activant les facteurs de croissance des fibroblastes, cellules du tissu conjonctif, afin de permettre une meilleure cicatrisation et une réparation cutanée efficace.

L'huile de caméline présente des caroténoïdes.

Les caroténoïdes sont des pigments végétaux qui donnent une couleur caractéristique aux produits qui les contiennent. Celles contenues dans l'huile végétale de caméline sont la lutéine et la zéaxanthine, qui lui donnent cette couleur jaune dorée. C'est la raison pour laquelle un des noms anglais de l'huile de caméline est "gold of pleasure" (or du plaisir).

De plus, ces pigments sont également considérés comme de "bons antioxydants", qui permettent donc de protéger l'huile de la formation de radicaux libres, et sont régulièrement utilisés en cosmétologie.

Sources

  • PUTNAM D.H. Some compositional properties of camelina (Camelina sativa L. Crantz) seeds and oils. Journal of the American Oil Chemists' Society (1995).

  • DUMITRIU B. et al. Camelina sativa oil - A review. Scientific Bulletin (2017).

  • Thèse de Sonia LEPELTIER. Étude ethnobotanique de Camelina sativa (L.) Crantz (2021).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: