Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Composition huile d'abricot

Quelle est la composition de l'huile d'abricot ?

L'huile d'abricot est une huile végétale populaire dans l'univers des soins de la peau. Elle est notamment très appréciée pour réaliser des massages en raison de sa texture douce et de son odeur fruitée. Par ailleurs, l'huile d'abricot est un ingrédient naturel source de nombreux bienfaits pour la peau. Ces derniers lui viennent de sa composition riche en molécules bioactives. Quels sont ces composés ? Découvrons-les ensemble.

L'huile d'abricot est riche en acide oléique.

Le composé majoritaire de l'huile d'abricot est l'acide oléique. Il s'agit d'un acide gras mono-insaturé présent dans l'huile à hauteur de 60 à 70 %. Cet oméga-9 peut aussi être retrouvé dans le sébum synthétisé par les glandes sébacées du derme. Allié des peaux sensibles et déshydratées, l'acide oléique agit comme un film hydratant et protecteur à la surface de la peau pour la maintenir isolée des agressions extérieures telles que le vent ou le froid. Il possède également des propriétés régénératrices et stimule la réparation des tissus cutanés endommagés.

Par ailleurs, l'acide oléique a un réel intérêt en cas de rougeurs ou d'irritation cutanées. En effet, plusieurs études ont montré que cet acide gras pouvait à la fois activer certaines cytokines anti-inflammatoires tout en régulant à la baisse la production de cytokines pro-inflammatoires. Enfin, l'acide oléique est un bon antioxydant qui stimule l'expression de la catalase et de la superoxyde dismutase, des enzymes antioxydantes de l'organisme.

L'huile d'abricot renferme de l'acide linoléique.

Constituant naturel des membranes cellulaires, l'acide linoléique est aussi présent dans l'huile d'abricot et représente 20 à 30 % de sa composition. Cet acide gras poly-insaturé joue un rôle essentiel dans le maintien de la barrière imperméable de la peau et participe à la constitution de la couche cornée. C'est pourquoi il est tellement apprécié des personnes ayant la peau sèche et sujette aux sensations de tiraillement. Par ailleurs, l'acide linoléique est un précurseur dans les voies de synthèse de plusieurs médiateurs qui sont très actifs dans la néoangiogenèse et la régénération dermique. L'acide linoléique est un oméga-6 en partie responsable des propriétés nourrissantes, hydratantes et cicatrisantes de l'huile d'abricot.

L'huile d'abricot contient de l'acide palmitique.

Émollient naturel, l'acide palmitique est un acide gras saturé comptant pour 5 à 8 % de la composition de l'huile d'abricot. Cette molécule possède des propriétés filmogènes lui permettant de renforcer le film hydrolipidique naturellement présent à la surface de l'épiderme. Mi-aqueux mi-gras, ce film est alimenté par le sébum synthétisé par les glandes sébacées et la sueur produite par les glandes sudoripares. Il joue un rôle essentiel dans la protection cutanée et limite les pertes en eau. L'acide palmitique est ainsi un allié des peaux en manque d'hydratation.

L'huile d'abricot, une huile renfermant de l'acide stéarique.

On retrouve un peu moins de 3 % d'acide stéarique dans l'huile d'abricot. Il s'agit d'un acide gras saturé jouant un rôle complémentaire à celui de l'acide palmitique. En effet, il a une action filmogène similaire qui lui permet de contribuer au maintien et à l'efficacité du film hydrolipidique. De plus, l'acide stéarique est un constituant naturel de la couche cornée, dont la structure est fragile chez les personnes ayant la peau sèche. Il s'agit ainsi d'un ingrédient intéressant pour ces dernières.

L'huile d'abricot renferme des phytostérols.

Dans la fraction qualifiée d'insaponifiable de l'huile d'abricot, on retrouve d'autres actifs ayant des propriétés cosmétiques intéressantes tels que les phytostérols. Ces stérols végétaux ont de bonnes capacités de captage et de rétention d'eau et sont cicatrisants. Plusieurs études ont mis en évidence leur action sur le facteur de croissance des fibroblastes, préposé à la sécrétion de collagène et d'élastine, des protéines essentielles à la constitution du tissu cicatriciel.

Par ailleurs, les phytostérols sont des agents anti-inflammatoires efficaces. Ils inhibent l'activité de la cyclooxygénase (COX) et de la lipoxygénase (LOX), deux enzymes jouant un rôle-clé dans la production de médiateurs chimiques de l'inflammation. Enfin, la structure chimique des phytostérols leur permet de donner un électron aux radicaux libres, ce qui les stabilise et les empêche d'agir. Cette action permet de prévenir les dommages causés par le stress oxydatif aux membranes cellulaires et de préserver l'intégrité des cellules et des tissus de la peau.

L'huile d'abricot contient des caroténoïdes.

L'huile d'abricot renferme des caroténoïdes, et plus précisément du β-carotène. Ce pigment végétal est à l'origine de la couleur ambrée de l'huile. Il possède également des propriétés cosmétiques et est notamment loué pour son potentiel antioxydant. La structure chimique du β-carotène lui permet en effet de piéger les radicaux libres avant que ceux-ci n'endommagent les constituants de la peau. On prête aussi au β-carotène des propriétés photoprotectrices. Il est vrai que celles-ci ont été démontré dans plusieurs études in vitro, néanmoins, en application topique, la concentration nécessaire pour obtenir ces bienfaits est bien supérieure à celle retrouvée dans l'huile d'abricot.

De la vitamine E est présente dans l'huile d'abricot.

Autre actif-clé de l'huile d'abricot, la vitamine E assure sa stabilité face à l'oxydation et agit comme un piégeur de radicaux libres. En effet, la fonction hydroxyle libre portée par le cycle aromatique de la vitamine E lui permet de capturer ces composés instables et de les stabiliser en leur fournissant l'électron qui leur manque. Les radicaux libres sont alors moins réactifs et la vitesse d'oxydation de l'huile d'abricot est ralentie. Par ailleurs, les cellules de la peau, normalement impactées par l'oxydation, sont préservées, ce qui participe à ralentir le vieillissement cutané naturel et l'apparition de rides. La vitamine E est également utile dans le domaine capillaire car les radicaux libres affaiblissent les fibres capillaires, précipitant leur chute et l'apparition de cheveux blancs.

Sources

  • ANSTEY A. Systemic photoprotection with a-tocopherol (vitamin E) and b-carotene. Photoprotection with a-tocopherol and b-carotene (2002).

  • VERMA A. & al. Studies on physico-chemical charateristics and fatty acid composition of wild apricot (Prunus armeniaca Linn.) kernel oil. Indian Journal of Natural Products and Resources (2012).

  • QADIR R. & al. Cold pressed apricot (Prunus armeniaca L.) kernel oil. Cold Pressed Oils (2020).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: