Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Probiotiques et acné

Probiotiques et acné.

L'acné est une maladie dermatologique multifactorielle touchant non seulement les adolescents mais aussi les adultes. Caractérisée par l'apparition de boutons et de lésions, elle résulte parfois d'un déséquilibre du microbiote intestinal et/ou cutané. Dans ce cas, l'utilisation de probiotiques peut être intéressante. Découvrez ici tout ce qu'il y a à savoir sur les effets des probiotiques sur l'acné.

Quel est le lien entre acné et microbiote ?

L’acné est une maladie inflammatoire de la peau pouvant avoir de sérieuses répercussions sur la qualité de vie des personnes touchées. Elle se traduit par l’apparition de boutons sur le visage, le torse et/ou le haut du dos. L'acné touche environ 80% des adolescents et près de 40% des adultes. Elle est principalement due à l'obstruction des pores de la peau suite à un excès de sébum ou un renouvellement cellulaire ralenti. Une composante hormonale entre également dans la pathogenèse de l'acné, de même qu'un déséquilibre du microbiote intestinal et/ou cutané.

  • Quel est le lien entre microbiote cutané et acné ?

    La bactérie Cutibacterium acnes est un acteur-clé dans le développement de l'acné. Principalement présent dans les zones riches en sébum, ce micro-organisme joue un rôle crucial dans le maintien du pH cutané en libérant des acides gras et en inhibant la multiplication d'autres bactéries. Des études ont révélé que seules certaines souches de C. acnes sont associées à la libération de cytokines pro-inflammatoires tandis que d'autres ne participent pas au développement de l'acné.

    En plus de C. acnes, d'autres micro-organismes de la peau tels que C. granulosum et les Malassezia peuvent contribuer à la progression de l'acné en favorisant l'hyperkératinisation des follicules pileux. En effet, ces agents hydrolysent également les triglycérides du sébum et libèrent des acides gras, ce qui exhausse l'inflammation et mène à la formation de comédons.

  • Quel est le lien entre microbiote intestinal et acné ?

    Le microbiote intestinal joue aussi un rôle important dans la formation de lésions acnéiques. La peau et les intestins sont densément innervés et s'influent mutuellement. Les bactéries présentes dans l'intestin produisent différents types d'acides gras à chaîne courte qui impactent les micro-organismes de la peau. On peut par exemple citer Propionibacterium, une bactérie intestinale qui synthétise de l'acétate et du propionate, des composés ayant un effet antimicrobien contre certains pathogènes cutanés.

    Un régime alimentaire déséquilibré et riche en sucre peut perturber l'eubiose et favoriser la survenue d'acné. Les bactéries Lactobacillus et Bifidobacterium sont particulièrement sensibles à ces effets et peuvent répondre en libérant des composés inflammatoires qui vont moduler la résistance de la peau aux infections cutanées.

Les effets de la prise orale de probiotiques sur l'acné.

De nombreuses études se sont intéressées aux effets des probiotiques sur l'acné et ont mis en évidence un réel intérêt de ces traitements. En plus de réduire l'inflammation de la peau, la prise orale de probiotiques permet d'éviter les effets secondaires fréquents des traitements habituels de l'acné (sécheresse de la peau, rougeurs, irritations...). Voici quelques exemples d'études où la prise de probiotiques s'est avérée efficace pour améliorer l'acné :

  • La première étude à s'être intéressée aux effets des probiotiques en prise orale sur l'acné fut celle de TULLI. Menée avec 40 patients souffrant d'acné, elle a mis en évidence les bienfaits des probiotiques L. acidophilus et de B. bifidum. 250 mg de ces probiotiques lyophilisés ont été ajoutés au traitement quotidien par antibiotique de 20 patients tandis que les 20 autres ne recevaient que l'antibiotique. De meilleurs résultats cliniques et une réduction plus efficace de l'acné ont été observés chez les patients supplémentés en probiotiques.

  • Une autre étude menée par KABANOVA s'est penchée sur la microflore intestinale de 114 patients atteints d'acné papulo-pustuleuse et nodulo-kystique. Celle-ci a mis en évidence une atteinte du microbiote intestinal chez 54% de ces patients. L'ajout de probiotiques dans l'alimentation de ces personnes en complément d'un traitement habituel par antibiotique a permis d'en réduire la durée et de neutraliser la dysbactériose.

  • On peut également citer l'étude de CHO faite en double aveugle avec 36 patients âgés de 18 à 30 ans et présentant de l'acné. Pendant 12 semaines, ces derniers ont ingéré quotidiennement du lait fermenté contenant 200 mg de lactoferrine ainsi que des probiotiques issus de Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus. À l'issue de l'étude, les patients ont vu une diminution significative (de 38,6%) du nombre de leurs lésions inflammatoires. En outre, la quantité de sébum et d'acides gras libres a fortement baissé.

Quels sont les bienfaits des probiotiques sur l'acné en application topique ?

Les probiotiques intégrés dans les soins cosmétiques sont aussi des agents anti-acné pertinents. En plus de maintenir l'équilibre du microbiote cutané, ils protègent la peau en renforçant la barrière épidermique et en luttant contre les pathogènes. Les probiotiques topiques ont également fait leur preuve en ce qui concerne l'inhibition de la synthèse d'interleukines, des cytokines pro-inflammatoires jouant un rôle-clé dans la pathogenèse de l'acné. On trouve là encore de nombreux exemples de l'intérêt des probiotiques en application topique sur l'acné dans la littérature scientifique.

  • KANG et son équipe se sont notamment intéressés à l'effet sur l'acné de la bactérie Enterococcus faecalis, une espèce du genre Lactobacillus agissant contre Cutibacterium acnes. 70 patients souffrant d'acné légère à modérée ont participé à l'étude et ont été répartis en deux groupes. Pendant huit semaines, les personnes du premier groupe ont appliqué deux fois par jour une lotion renfermant E. faecalis tandis que les autres appliquaient un placebo. À la fin de l'étude, les scientifiques ont noté une baisse de la production de médiateurs inflammatoires par C. acnes. dans le premier groupe ainsi qu'une diminution significative du nombre et de l'intensité des lésions inflammatoires.

  • Un essai clinique réalisé par MUIZZUDDIN a montré l'intérêt d'une lotion aqueuse renfermant 5% de Lactobacillus plantarum. 10 volontaires atteints d'acné légère et d'un érythème ont appliqué cette formulation une fois par jour pendant une semaine. Une baisse de la densité de population de C. acnes ainsi qu'une réduction des lésions acnéiques a été observée.

À retenir : Les probiotiques, par voie orale ou topique, sont une aide réelle en cas d'acné.

Sources

  • TULLI A & al. Efficacy of regulators of the intestinal bacterial flora in the therapy of acne vulgaris. Clinical Therapeutics. (1987).

  • KANG S. & al. New insights into the management of acne: An update from the global Alliance to improve outcomes in acne group. Journal of the American Academy of Dermatology (2009).

  • KABANOVA I. & al. Impact of the impaired intestinal microflora on the course of acne vulgaris. Klinicheskaia Meditsina (2001).

  • CHO Y. & al. Dietary effect of lactoferrin-enriched fermented milk on skin surface lipid and clinical improvement of acne vulgaris. Nutrition (2010).

  • MUIZZUDDIN N. & al. Physiological effect of a probiotic on skin. Journal of Cosmetic Science (2012).

  • SUYENAGA E. & al. An approach on the potential use of probiotics in the treatment of skin conditions: acne and atopic dermatitis. International Journal of Dermatology (2018).

  • MOHAMADI M. & al. The potential of probiotics for treating acne vulgaris: A review of literature on acne and microbiota. Dermatologic therapy (2020).

  • NOWICKA D. & al. Microbiome and Probiotics in Acne Vulgaris—A Narrative Review. Life (2022).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: