3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Pourquoi les hommes sont-ils moins touchés par la cellulite ?

Pourquoi les hommes sont-ils moins touchés par la cellulite ?

La cellulite est le résultat de l’accumulation de cellules graisseuses sous certaines parties de la peau. Ce phénomène est surtout retrouvé chez les femmes et touche rarement les hommes. Découvrez les raisons pour lesquelles moins d'hommes sont concernés par la cellulite.

La cellulite, qu'est-ce-que c'est ?

La cellulite se caractérise par un gonflement des cellules adipeuses de l'hypoderme et donne à la peau des reliefs et une apparence "bosselée". Les principales causes de la formation de la cellulite sont une alimentation déséquilibrée, un manque d’activité physique, un bouleversement hormonal, et une mauvaise circulation sanguine.

L'accumulation de graisses dans l'hypoderme perturbe la structure du tissu adipeux et provoque le gonflement des adipocytes, les cellules chargées de stocker les graisses. On a alors formation de capitons ce qui peut donner un aspect peau d'orange (cellulite adipeuse). La cellulite peut aussi être de type aqueuse et résulter d'une accumulation d'eau au niveau des tissus cutanés, causée par un dysfonctionnement au niveau des circulations veineuse et lymphatique. Les adipocytes ralentissent l'élimination de l'eau et des toxines, qui s'accumulent sous la peau et provoquent des gonflements.

La cellulite touche surtout les femmes, apparaissant généralement au niveau des cuisses, du ventre, des bras et des fesses. Chez les hommes, elle est plutôt rencontrée au niveau de l’abdomen, des hanches, du cou et des bras. Elle est généralement dissimulée par l'épaisseur de la peau ou la pilosité. On a ainsi souvent l'impression que les hommes ne sont pas touchés par la cellulite, alors que celle-ci existe mais n'est simplement pas visible. Il est néanmoins vrai que les femmes sont davantage concernées : on estime qu'environ 90% des femmes développent de la cellulite à un moment de leur vie contre seulement 2% des hommes. Nous allons à présent passer en revue les facteurs expliquant cette différence.

Les hommes sont moins touchés que les femmes par la cellulite, une question de morphologie.

Les différences morphologiques entre les hommes et les femmes citées ci-dessous sont à l'origine de l'écart de prévalence de la cellulite chez ces deux populations :

  • La structure des cellules graisseuses : les adipocytes sont structurés différemment chez les femmes et les hommes. Plus petits chez ces derniers, ils ont moins tendance à se dilater. De plus, les cloisons qui les séparent sont obliques et non pas verticales. Ainsi, même en cas d'accumulation graisseuse, leur hypertrophie est moins visible à la surface de la peau. En outre, les adipocytes masculins étant plus collés, l'espace entre chaque cellule est réduit ce qui limite le risque de rétention d'eau.

  • La quantité de cellules graisseuses : le tissu adipeux, constitué d'adipocytes, est moins présent chez les hommes et davantage localisé au niveau abdominal. En moyenne, la graisse représente environ 25% de la masse corporelle des femmes, contre 15% de celle des hommes. La capacité du corps féminin à stocker des lipides est ainsi plus importante. La raison est la suivante : en cas de grossesse ou d'allaitement, il doit fournir davantage d'énergie pour pouvoir répondre aux besoins de la femme et de son enfant. On estime d'ailleurs que la quantité de cellules adipeuses retrouvée chez l'homme représente environ la moitié de celle retrouvée chez la femme.

  • L'épaisseur de la peau : la peau des hommes étant environ 20% plus épaisse que celle des femmes, les irrégularités des tissus cutanés profonds sont davantage dissimulées.

  • Les hormones féminines : l'œstrogène et la progestérone stimulent l'adipogenèse, c'est-à-dire, la formation d'adipocytes. Elles encouragent ainsi le stockage cellulaire de graisse, mais aussi le phénomène de rétention d'eau. En effet, la perméabilité des capillaires est en partie conditionnée par l'équilibre entre les taux d'œstrogène et de progestérone. Lorsqu'il y a excès d'œstrogènes par rapport aux progestérones, la porosité des capillaires tend à augmenter.

Les soins pour lutter contre la cellulite chez les hommes.

Il est tout d'abord important de noter que la cellulite est presque impossible à faire disparaître et que l'application de soins drainants ne pourra qu'atténuer son aspect. Ces derniers peuvent être utilisés indifféremment par les hommes et les femmes. Souvent à base de caféine, ils sont accompagnés d'un palper-rouler, un massage tonifiant.

Nous avons à cet effet formulé un gommage corps tonifiant à base de macérât de café vert (nom INCI : Coffea Arabica Seed Extract) et d'huile essentielle de citronnelle de Java (nom INCI : Cymbopogon Winterianus Herb Oil). Appliqué une à deux fois par semaine, il permet de raffermir la peau et de diminuer l'aspect peau d'orange de la cellulite.

Vous pouvez également miser sur notre crème corps raffermissante pour compéter son action et tonifier la peau. L'action lipolytique de la caféine contenue dans ces soins leur permettent de faciliter l'élimination des graisses qui s'accumulent dans les tissus tout en inhibant leur production (lipogenèse). En outre, la caféine étant une petite molécule, elle pénètre en profondeur dans le derme pour atteindre les cellules graisseuses sous-cutanées, même lorsque ce dernier est relativement épais, comme c'est le cas chez les hommes.

Sources :

  • VERGNANINI A. & al. Cellulite: a review. Journal of the European Academy of Dermatology and Venereology (2002).

  • HERMAN A. & al. Caffeine's mechanisms of action and its cosmetic use. Skin pharmacology and physiology (2013). 

  • KAMINER M. & al. Insights into the pathophysiology of cellulite: a review. Dermatologic surgery (2020).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

En savoir plus

Aller plus loin: