3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Causes irritation rétinol.

Pourquoi le rétinol irrite-t-il la peau ?

Le rétinol est un ingrédient populaire que vous trouverez dans de nombreux produits de soins de la peau, compte tenu de ses avantages. Même si ses bienfaits sont bien établis par la recherche, son utilisation régulière peut provoquer des irritations chez certaines personnes lorsqu'elles commencent à utiliser du rétinol ou un produit à forte concentration en rétinol. Examinons ici les causes de cette irritation, ainsi que les moyens pour ne pas en avoir.

Thèmes :

Rétinol : quelles sont les causes de l'irritation ?

Le rétinol est utilisé pour améliorer de nombreux problèmes courants de la peau, tels que les rides et ridules, les boutons, les taches brunes, le teint terne et les pores dilatés. Bien qu'il soit un ingrédient efficace qui vous donnera des résultats visibles en quelques mois, l'application topique du rétinol provoque souvent des effets indésirables dont le plus courant est une irritation locale, cliniquement similaire à une dermatite de contact légère. Elle peut durer entre quatre à six semaines (rétinisation), soit le temps pour que votre peau développe une tolérance.

Au cours de la phase initiale d'utilisation, votre peau s'habitue aux effets du rétinol et peut développer une légère irritation (dermatite aux rétinoïdes). La réponse inflammatoire induite par le rétinol est quelque peu retardée par rapport aux événements inflammatoires classiques provoqués par d'autres stimuli externes. Divers mécanismes seraient impliqués dans l'irritation induite par le rétinol. En effet, cette réaction indésirable serait potentiellement associée à une inflammation étendue et omniprésente, caractérisée par la libération de médiateurs pro-inflammatoires et l'infiltration de cellules immunitaires, ainsi qu'une perturbation de la barrière cutanée illustrée par un déséquilibre génétique des facteurs liés à la couche cornée. Effectivement, une étude a démontré que les rétinoïdes induisent une augmentation de l'expression de MCP-1, d'IL-8 d'IL-12p40 et de TNF-α dans les cellules épidermiques et les fibroblastes, des médiateurs pro-inflammatoires responsables de l'irritation cutanée induite par le rétinol.

De même, une autre étude a montré des modifications dans la morphologie et la structure de l'épiderme après l'application d'acide rétinoïque. Plus précisément, la couche cornée présentait des gouttelettes lipidiques et des jonctions serrées cellule-cellule anormales, suggérant une altération dans le métabolisme des lipides et des jonctions cellulaires dysfonctionnelles. En effet, ils ont constaté une expression génique différentielle des facteurs associés à la fonction de barrière épidermique (claudines, filaggrine, inhibiteurs de protéase, kallikréines tissulaires, etc.), ainsi qu'une maturation anormale de la kératine (parakératose) dans un modèle murin et une lignée cellulaire de kératinocytes au cours de l'irritation cutanée induite par l'acide rétinoïque. En outre, des altérations dans l'équilibre entre les protéases et les inhibiteurs de protéases dans la peau entraînent des réactions inflammatoires.

Comment prévenir l'irritation associée à l'utilisation du rétinol ?

Il existe des mesures que vous pouvez prendre pour prévenir les irritations associées à l'utilisation du rétinol avant qu’elles ne se produisent. Cependant, il faut noter que même à des concentrations faibles, un risque d'irritation peut survenir.

  • Opter pour un soin au rétinol contenant des actifs anti-irritants : choisissez une formule avec des substances anti-inflammatoires ayant un effet inhibiteur sur la sécrétion de certaines cytokines pro-inflammatoires induite par le rétinol. Dans une étude récente, des chercheurs rapportent le développement d'une formule anti-irritation guidée par une analyse génétique, révélant les facteurs génétiques qui régissent l'irritation induite par le rétinol. Il propose une formule (glucosamine 0,1%, tréhalose 2%, ectoïne 2%, sucralfate 0,1%, oméga-9 1% et 4-t-butylcyclohexanol 0,7%) qui peut moduler ou atténuer la pathogenèse moléculaire induite par le rétinol in vitro. Cette nouvelle approche permettra aux produits cosmétiques à base de rétinol d'être plus accessibles aux peaux sensibles et sujettes à l'irritation induite par le rétinol.

  • Mélanger le rétinol avec une crème hydratante : vous pouvez aussi mélanger votre soin au rétinol avec votre crème hydratante. Cela permettra à la fois d'hydrater la peau, tout en réduisant le risque d'irritation. En effet, appliquer du rétinol en même temps que votre crème hydratante permet de le diluer sans pour autant le rendre totalement inefficace. Cette méthode peut aider votre peau à développer une tolérance au rétinol sans l'irriter.

    Recherchez de préférence une crème hydratante contenant de l'acide hyaluronique, des céramides ou de la glycérine.

  • Adopter la méthode du "rétinol sandwich" : si vous avez la peau sèche ou sensible et que vous souhaitez intégrer le rétinol à votre routine de soins, vous pouvez opter pour le "rétinol sandwich". Le fait de superposer du rétinol topique à une crème hydratante aidera à tempérer toute irritation de la peau. Cela consiste à appliquer une première couche de crème hydratante juste après vous être lavé le visage, de poursuivre avec le rétinol par dessus et de sceller le tout avec une seconde couche protectrice.

  • Opter pour une autre forme de rétinoïde : si vous avez la peau particulièrement sensible, sujette à la rosacée ou que vous souhaitez une option plus douce, vous pouvez envisager de choisir un autre type de rétinoïde (esters de rétinol, granactive rétinol, etc.) qui offre des avantages similaires mais présente un risque d’irritation quasi plus faible.

  • Passer à une routine de soins simple pendant la période d'adaptation : afin de réduire le risque de développer une dermatite aux rétinoïdes, revenez à l'essentiel et abandonner les masques, peelings et gommages exfoliants, notamment si vous avez la peau sensible ou sèche. En effet, évitez d'appliquer d'autres produits contenant des AHA, de la vitamine C ou de l'acide salicylique pendant la rétinisation.

Sources

  • MAIBACH H. I. & al. The specificity of retinoid-induced irritation and its role in clinical efficacy. Exogenous Dermatology (2002).

  • KANG K.-S. & al. The mechanism of retinol-induced irritation and its application to anti-irritant development. Toxicology Letters (2003).

  • BERGE C. A. & al. Facilitating facial retinization through barrier improvement. Cutis (2006).

  • LEE A.-Y. & al. Retinoic acid and hydroquinone induce inverse expression patterns on cornified envelope-associated proteins: Implication in skin irritation. Journal of Dermatological Science (2014).

  • GENG S. & al. All‑trans retinoic acid alters the expression of the tight junction proteins Claudin‑1 and ‑4 and epidermal barrier function‑associated genes in the epidermis. International Journal of Molecular Medicine (2019).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: