Découvrez le skin cycling

Découvrez le skin cycling

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Fonctionnement d'une poudre matifiante visage.

Poudres matifiantes : comment ça fonctionne ?

La base d'un maquillage réussi, c'est le teint. Fonds de teint, sérums teintés, correcteurs, poudres.. autant de formules disponibles sur le marché de la beauté pour parfaire sa peau et camoufler ses imperfections. Mais à quoi sert une poudre matifiante ? Quels types d'ingrédients renferme-t-elle ?

Publié le 25 janvier 2023, par Maylis, Ingénieure chimiste — 7 min de lecture

Qu'est-ce-qu'une poudre matifiante ?

Une poudre matifiante est un produit cosmétique conçu pour empêcher la peau de briller au cours de la journée en raison d'excès de sébum. Elle permet aussi de fixer le fond de teint ou le sérum teinté ainsi que le blush déposé sur les joues. Elle apporte un aspect velouté à la peau, tout en l'unifiant.

Sur le marché cosmétique, les poudres matifiantes sont disponibles translucides ou teintées. Les transparentes correspondent à tout le monde tandis que les poudres matifiantes pigmentées sont légèrement couvrantes et doivent se choisir selon sa couleur de peau.

Pour savoir si la teinte d'une poudre matifiante correspond à sa carnation, rien de plus simple ! Il suffit de la tester en appliquant une petite quantité au niveau de sa maxillaire.

Les deux types de poudre pour le teint en cosmétique.

Les poudres matifiantes existent en formules libres ou pressées.

  • La poudre libre est par définition légère et volatile. Elle apporte un rendu très naturel à la peau. Sa texture "sèche" permet de contrer l'effet parfois brillant du fond de teint ou du sérum teinté appliqué juste avant. La poudre libre s'applique avec un pinceau adapté. En comparaison avec les poudres pressées, les poudres libres sont souvent plus difficiles à doser et à appliquer. Il est assez courant de salir ses vêtement lors de l'application de ce type de produit.

  • La poudre pressée ou compacte est plutôt réservée aux retouches maquillage au cours de la journée car elle est pratique à transporter et facile à utiliser. Il s'agit d'un produit de maquillage généralement teinté qui apporte une certaine couvrance. C'est l'équivalent du fond de teint mais en poudre "solide". Elle permet de cacher les pores dilatés, d'estomper les imperfections, les rougeurs et les cernes pour un rendu lisse et unifié. Néanmoins, on peut lui reprocher de marquer davantage les ridules que la poudre libre en raison de sa texture plus riche et "lourde". Contrairement à la poudre libre, la poudre pressée est généralement toujours teintée.

A savoir : les poudres matifiantes sont le plus souvent des poudres libres. En effet, idéales pour les peaux à tendance mixte à grasse, elles contiennent généralement des substances qui absorbent l'excès de sébum.

Quels ingrédients composent généralement des poudres matifiantes ?

Les poudres matifiantes présentent un ou plusieurs des types d'ingrédients suivants, plus ou moins nocifs pour la santé ou l'environnement.

  • Des poudres minérales

    Les poudres matifiantes renferment des agents absorbants capables d'absorber les impuretés et les graisses. Il s'agit par exemple des poudres minérales comme l'argile verte (I.N.C.I. : Montmorillonite) ou blanche (I.N.C.I. : Kaolin / Montmorillonite) dont les structures en feuillets dites "lamellaires" permettent l'absorption des lipides. Attention, certaines poudres minérales sont à éviter comme le talc. En effet, en 2012, l'ANSES a conclu qu'il n'était pas possible d'exclure la présence de fibres d'amiante dans certains gisements de talc. De plus, des études ont démontrées des effets néfastes sur le système respiratoire suite à l'inhalation de talc. 

  • Des dérivés siliconés

    Des silicones sont parfois présents dans les poudres matifiantes compactes pour rendre l'application plus fluide et le toucher plus doux. Même si tous les silicones n'ont pas des effets néfastes sur la santé et certains sont totalement sûrs d'emploi, le cyclotétrasiloxane (D4) et le cyclopentasiloxane (D5) sont tous les deux suspectés d'être des perturbateurs endocriniens. Il en est de même pour la cyclomethicone souvent retrouvé dans les poudres matifiantes qui est un mélange de silicones D4, D5 et D6. Pour rappel, chez Typology, nous excluons les silicones de toutes nos formules par principe de précaution.

  • Des conservateurs

    Pour éviter le développement et la colonisation de bactéries, des agents anti-microbiens sont aussi fréquemment ajoutés aux formules des poudres matifiantes. Il est possible par exemple de retrouver du phénoxyéthanol. Ce composé peut provoquer des allergies cutanées, des troubles neurologiques, ainsi que des effets sur la reproduction. De plus, l'Agence Nationale de Sécurité des Médicaments et des Produits de Santé attribue à ce conservateur des effets secondaires tels qu'une irritation oculaire modérée à sévère. Face à ces arguments, il est préférable de ne pas opter pour une poudre qui renferme du phénoxyéthanol. Par ailleurs, certaines poudres contiennent des parabènes, reconnus perturbateurs endocriniens (= qui dérèglent l’équilibre hormonal). Evitez ainsi de choisir une poudre matifiante présentant par exemple du Butylparaben ou encore du Propylparaben sur sa liste INCI. 

  • Des filtres UV

    Certaines poudres matifiantes renferment ce type de composés et indiquent ainsi un SPF sur leur emballage. Mais attention, certains filtres UV retrouvés dans des poudres sur le marché sont suspectés perturbateur endocrinien, comme l'ethylhexyl-methoxycinnamate.

  • Des actifs

    Le maquillage soin est incontournable ces dernières années. Ainsi, nombreux sont les formulateurs à ajouter des molécules actives aux produits de maquillage. Dans les poudres matifiantes, on retrouve ainsi quelques fois des actifs séborégulateurs comme le zinc ou encore des molécules hydratantes comme l'acide hyaluronique.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: