Le Carnet
Tous les Sujets
Étapes d'un shampooing.

Les étapes d'un shampooing réussi.

Étape n°1 de sa routine capillaire, faire un shampooing est un geste fait plusieurs fois par semaine, un geste devenu presque automatique. Pourtant, pour qu'il soit efficace et pour avoir une chevelu en bonne santé, il ne faut pas négliger cette étape et adopter les bons gestes. Mais alors comment s'y prendre pour en optimiser les effets : resserrer les écailles, réactiver la microcirculation sanguine du cuir chevelu, éliminer les impuretés, etc. ? Voici les huit étapes à suivre pour réussir son shampooing.

Thèmes :

Les 8 étapes pour bien se laver les cheveux sans les abîmés.

Pour garder des cheveux brillants, souples et en bonne santé, il faut en prendre soin. Cela commence par le lavage. Voici les différentes étapes pour faire correctement un shampooing.

  1. Appliquer une huile sur vos longueurs. Si vous avez les cheveux longs, les pointes sèches ou abîmées, il est recommandé d'appliquer préalablement une huile grasse, telles que l'huile de coco, l'huile de tournesol, l'huile de ricin, l'huile d'avocat, etc., sur les demi-longueurs et les pointes. Des études ont montré que leur application limite la casse au brossage ou lors du lavage sur différents types de cheveux. En effet, elle va couvrir la fibre capillaire d'un film huileux, protégeant alors les écailles du cheveu des agents détergents du shampooing. Elle va aussi protéger la barrière lipidique naturellement présente sur les cheveux, et limiter "l'ouverture" des cuticules et donc l'absorption de l'eau.

    Note : Il faut savoir que le sébum reste sur les premiers centimètres des cheveux et ne va jamais jusqu'aux pointes.

  2. Démêler soigneusement vos cheveux (cheveux lisses et légèrement bouclés). Poursuivez avec le démêlage de vos cheveux, étape importante pour éliminer les nœuds et enlever d'éventuels salissures, de résidus de produits capillaires... Pour se faire, utilisez un peigne adapté à votre nature de cheveux, en commençant par les pointes, les mi-longueurs et progressivement remonter vers le cuir chevelu. Le brossage doit être léger pour ne pas sensibiliser le cuir chevelu, casser les pointes ou favoriser l'apparition de fourches.

    Note : Si vos cheveux sont texturés (bouclés, frisés, crépus), démêler à sec va générer des contraintes mécaniques à cause des courbures, voire les abîmer.

  3. Mouiller vos cheveux. Passez vos cheveux sous l’eau tiède, des racines jusqu'aux pointes. L'utilisation d'une eau trop chaude risque d'agresser votre cuir chevelu, provoquant alors une stimulation trop importante des glandes sébacées productrices de sébum, et de fragiliser la fibre capillaire.

    Note : Nous vous recommandons de laver vos cheveux avant votre corps voire même de les laver séparément, à un autre moment.

  4. Répartir correctement le shampooing. Versez une dose de shampooing, soit l'équivalent d'une noisette, dans le creux de votre main et faites-le légèrement mousser entre vos mains. Répartissez ensuite la matière uniquement sur les racines, sur l'ensemble de votre chevelu (zone frontale, temporale, nuque, autour des oreilles...). En réalité, laver ses cheveux c'est laver son cuir chevelu. Il n'est ainsi pas nécessaire de frissonner les longueurs, voire même déconseiller de le faire. Au moment du rinçage, la mousse glissera le long des longueurs, ce qui sera suffisant.

    Note : Si le shampooing ne mousse pas suffisamment, rajoutez plutôt de l’eau que du produit.

  5. Masser votre cuir chevelu. Procédez ensuite à un massage délicat de votre cuir chevelu du bout des doigts en effectuant des mouvements circulaires. Cette action permet de relancer la microcirculation sanguine, de procurer un moment de relaxation et de débarrasser efficacement la saleté logée au niveau des racines. Par contre, évitez de frotter trop énergiquement le cuir chevelu.

    Note : Il est commun de lire qu'il faut faire un second shampooing. Il n'est pas indispensable de renouveler l'application du shampooing.

  6. Rincer abondamment vos cheveux. Une fois le produit bien étalé sur l'ensemble du cuir chevelu, retirez toutes traces de shampooing en rinçant abondamment à l'eau tiède. Aidez-vous de vos mains pour éliminer le maximum de produit. Un bon rinçage peut se contrôler par l'absence de mousse, une chevelure qui crisse et un toucher rêche. Si vos cheveux sont mal-rincés, ils peuvent s'assécher et avoir un effet "poisseux", en plus d'avoir un cuir chevelu irrité.

    Note : Certains shampooings auront besoin d'un temps de pose, notamment les shampooings dits "traitants". Lisez attentivement les instructions du fabricant avant toute utilisation.

  7. Mettre un après-shampooing. Si vous avez les cheveux longs, vous devez systématiquement appliquer par la suite un après-shampooing. Ce soin est indispensable pour votre chevelure, car le shampooing fragilise les cheveux, les rends plus secs, plus rêches en éliminant la barrière lipidique qui protège les cheveux. Ce type de soin contient des agents conditionneurs (silicones, esters d'acide gras, cires, etc.) qui vont enrober la surface des cheveux d'une couche protectrice pour prévenir les éventuels dommages, adoucir et/ou renforcer les cheveux, les discipliner et améliorer leur élasticité.

    Appliquez une noisette du soin sur cheveux égouttés, un maximum essorés pour qu'il y ait le moins d'eau possible, pour ne pas diluer le produit. L'après-shampooing s'applique uniquement sur les mi-longueurs et les pointes. Avant de rincer abondamment à l'eau claire, laissez poser environ 2 minutes. Profitez de cet instant pour coiffer vos cheveux et les démêler avec vos doigts ou un peigne à larges dents, notamment pour les cheveux texturés (frisés, bouclés, crépus), mais aussi pour répartir uniformément le produit.

    Note : Une fois par semaine, réalisez un masque capillaire à la place de l'après-shampooing. Il aura besoin d'un temps de pose plus long. Ce soin profond va permettre de nourrir et de réparer la fibre capillaire.

  8. Essorer et sécher ses cheveux. Une fois vos cheveux nettoyés et rincés, privilégiez le séchage au sèche-cheveux à 15 cm de distance au séchage naturel à l'air libre pour conserver vos cheveux en bonne santé. Toutefois, précédez ce geste par un épongeage délicat des cheveux avec une serviette-éponge pour absorber l'excès d'humidité. Comment ? Posez la serviette sur votre tête et tamponnez délicatement, et surtout pas en les frictionnant au risque de casser les fibres et de les emmêler ou encore en réalisant un turban avec la serviette.

    Astuce : Pour apporter du volume, séchez vos cheveux la tête renversée vers l'avant.

Sources

  • MOHILE R. B. & al. Effect of mineral oil, sunflower oil, and coconut oil on prevention of hair damage. Journal of Cosmetic Science (2003).

  • LEE W.-S. & al. Hair shaft damage from heat and drying time of hair dryer. Annals of Dermatology (2011).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.