3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Le curcuma peut-il aider à lutter contre l'eczéma ?

Le curcuma peut-il aider à lutter contre l'eczéma ?

Le curcuma est utilisé depuis des siècles par les médecines traditionnelles chinoises et indiennes pour ses propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes. Aujourd'hui, la poudre de curcuma entre dans la composition de divers soins pour la peau sous son nom INCI "Curcuma Longa Rhizome Powder". Réputée pour son action sur l'acné, cet ingrédient est-il également préconisé en cas d'eczéma ?

Sommaire
Publié le 19 février 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 6 min de lecture
Thèmes :

Eczéma : que faut-il savoir sur cette maladie de peau ?

L’eczéma, également appelé dermatite atopique, est une maladie inflammatoire chronique de la peau. Elle touche principalement les enfants et les nourrissons, mais peut aussi se manifester lors de l'adolescence ou à l'âge adulte. L'eczéma résulte d'une interaction particulière entre génétique et environnement, et apparaît lors de l'exposition à des allergènes (acariens, poils d'animaux, pollens...). Elle peut toucher différents endroits du corps. Des plaques rouges peuvent alors se manifester au niveau du visage, du dos, du cou, des mains, des pieds et des plis de flexion.

Selon plusieurs études, 50 à 70% des enfants touchés par l'eczéma ont un parent du premier degré (père, mère, frère ou sœur) ayant aussi été atteint. Les personnes en souffrant sécrètent de grandes quantités d'immunoglobulines E, des anticorps, en réponse aux antigènes de l'environnement (aussi appelés allergènes). De plus, on remarque souvent chez ces personnes des anomalies affectant le gène codant pour la filaggrine, ainsi que d'autres molécules nécessaires au bon fonctionnement de la couche cornée. Cette atopie est causée par un dysfonctionnement de la barrière cutanée, dû à un manque de production de sébum, de lipides et de molécules d'adhésion cellulaire, ne pouvant plus jouer son rôle protecteur. Les allergènes de l'environnement pénètrent donc facilement dans l'épiderme et provoquent une réaction inflammatoire inadaptée.

Le curcuma a-t-il un effet sur l'eczéma ?

Reconnaissable à sa couleur jaune, le curcuma est une épice produite à partir du rhizome du Curcuma longa, une plante herbacée appartenant à la famille des Zingiberaceae. Utilisée dans le domaine culinaire, elle intègre également plusieurs soins à destination de la peau et contribue à diminuer les symptômes de certaines maladies de peau comme l'eczéma.

  • Le curcuma atténue les rougeurs et les démangeaisons.

    La curcumine présente dans la poudre de curcuma a une activité anti-inflammatoire. Elle est en effet capable d'inhiber la production des prostaglandines, des molécules inflammatoires, ce qui permet de réduire la sensibilité à la douleur. De plus, cette molécule empêche la synthèse de certaines cytokines pro-inflammatoires, telles que les interleukines 1α et 6 (IL-1α and IL-6) mais aussi le facteur de nécrose tumorale (TNF-α). Ces différentes actions de la curcumine contribuent ainsi à limiter les rougeurs et les démangeaisons caractéristiques de la dermatite atopique.

  • Le curcuma lutte contre la prolifération microbienne.

    Des études ont montré que, dans certains cas, l'eczéma était lié à une infection à dermatophytes, des champignons se nourrissant de kératine. Or, la turmérone, un composé du curcuma, possède une activité antimicrobienne contre certains pathogènes dermatophytes, comme Fusarium miniformes, Plasmodium falciparum ou encore Microsporum canis. Il permet ainsi de limiter la multiplication de champignons contribuant à intensifier l'eczéma.

  • Le curcuma réduit le stress oxydatif.

    La curcumine renfermée dans la poudre de curcuma possède des propriétés antioxydantes lui permettant de protéger la peau de l'attaque des radicaux libres. Ceux-ci sont notamment responsables de dommages péroxydatifs sur les membranes cellulaires et du dérèglement du film hydrolipidique, déjà manquant sur une peau atopique. De plus, le stress oxydatif est à l'origine d'une régulation à la hausse des cytokines pro-inflammatoires, impliquées dans la pathogenèse de l'eczéma. Par un don d'électron, le curcuma neutralise et stabilise ces espèces réactives.

  • Le curcuma favorise la cicatrisation de la peau.

    Le processus de cicatrisation est essentiel à la gestion de la dermatite atopique. En effet, une peau lésée laisse plus facilement les bactéries et les allergènes pénétrer, provoquant alors davantage de réactions inflammatoires. Le curcuma a démontré son potentiel cicatrisant lors de plusieurs études. La curcumine retrouvée dans sa poudre augmente notamment l'expression du facteur de croissance TGF-β1, ce qui permet une meilleure épithélialisation des tissus ainsi que la promotion de l'angiogenèse, le processus de croissance des nouveaux vaisseaux sanguins.

Important : le curcuma ne représente qu'une solution complémentaire pour lutter contre l'eczéma et ne peut se substituer aux soins prescrits par un dermatologue.

Sources

  • JAISWAL V. & al. Clinical evaluation of an Indian polyherbal topical formulation in the management of eczema. Journal of Alternative and Complementary Medicine (2009).

  • SUDHEER A. & al. Antioxidant and anti-inflammatory properties of curcumin. Advances in Experimental Medicine and Biology (2007).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: