Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Huile caméline dangers cutanés.

L'huile de caméline est-elle dangereuse ?

Obtenue par la pression à froid des graines, l’huile de caméline est connue pour ses bienfaits pour la peau, les cheveux, et pour la santé en général. Les antioxydants et acides gras essentiels qu'elle contient la rendent intéressante d'utilisation. Toutefois, il faut se demander s’il existe un quelconque risque à utiliser l’huile de caméline au quotidien. Apprenons-en plus dans cet article.

Sommaire
Publié le 12 février 2024, par Kahina, Chargée de la Communication Scientifique. — 4 min de lecture

L’huile de caméline peut-elle être dangereuse ?

L’huile de caméline a la particularité d’être fluide, légère et non-comédogène, donc adaptée à toutes les typologies de peau pour une application topique. Elle ne comporte pas de risque majeur à son utilisation, comme le montre le rapport sur l'huile de caméline de la FDA (Food and Drug Administration). De plus, elle n'est pas contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante, ni chez les enfants ou bébés.

Une préoccupation pourrait provenir de son état d'oxydation. En effet, l'huile de caméline est concentrée en oméga-3 (27,9%). Cependant, leur structure chimique riche en double liaisons et leurs nombreux hydrogènes bis-allyliques le rendent sensibles à la dégradation oxydative, qui est caractérisée par la production de radicaux libres.

Les propriétés nutritives et organoleptiques de l'huile seront alors détériorées, malgré la présence de vitamine E et d’autres antioxydants. L’huile de caméline oxydée (rance) devient comédogène, son application sur la peau favorisera alors l’apparition de comédons, entre autres. Elle s'épaissit, change de couleur et une odeur caractéristique apparaît.

Dans le cadre de sa consommation orale, le contexte est différent. L'huile de caméline est riche en acide gras oméga-3. Or, du fait de la capacité de ces composés à prévenir la formation de caillots sanguins, la prise d'huile de caméline en complément alimentaire pourrait interagir avec certains médicaments, comme les anticoagulants qui fluidifient le sang, et provoquer des effets secondaires, tels que des nausées, des vomissements et des diarrhées.

Il est important de consulter un médecin avant de prendre ce supplément afin d'éviter tout risque.

Quelles sont les précautions d'emploi de l'huile de caméline ?

Il convient d’utiliser correctement l’huile de caméline afin de profiter de manière optimale de ses bienfaits. Vous devez vous assurer que l'huile est de bonne qualité, et ne présente pas de caractéristiques pouvant faire penser à la survenue d'une dégradation oxydative.

Pour ce faire, il faut vérifier son odeur, sa texture et l'absence de changement de couleur (la couleur "habituelle" de l'huile de caméline étant jaune doré). Avant son utilisation, il est recommandé de réaliser un test cutané dans le creux du coude, dans la face interne du poignet ou derrière l'oreille par exemple, pour observer de potentielles réactions de la peau.

Afin de préserver la qualité de l'huile de caméline, pensez à fermer hermétiquement le flacon pour éviter la présence d'oxygène. Ensuite, placez-le dans un endroit frais, à l'abri de la lumière directe du soleil pour une conservation correcte et sans risque d’oxydation. Après ouverture du flacon, cette huile se conserve six à huit mois au réfrigérateur.

N'hésitez pas à consulter votre médecin si vous avez des questions ou des doutes.

Sources

  • Thèse de Romain GUITARD. Oxidation of omega-3 oils and preservation by natural phenolic antioxidants (2016).

  • GRAS Notice (GRN) No. 642: Camelina oil. FDA (2016).

  • Complément alimentaire : Oméga-3 des huiles de poissons. Vidal (2018).

  • Thèse de Sonia LEPELTIER. Étude ethnobotanique de Camelina sativa (L.) Crantz (2021).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: