Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets

Fiche d'identité : Acide tartrique

Nom d’usage : Acide tartrique, acide thréarique, acide 2,3-dihydroxysuccinique, crème de tartre.
Désignation I.N.C.I. : Tartaric Acid.
Procédé d’obtention : Percolation à partir de la pulpe du fruit du taraminier.
Source : Végétale.
Nom botanique : Tamarindus indica.
Famille : Fabacées.
Partie de la plante extraite : Pulpe de fruit.
Provenance, origine : /
Caractéristiques chimiques : Masse moléculaire : 150,087 g/mol ; Soluble dans l'eau, l'éthanol à 50% et le glycérol ; Insoluble dans les huiles végétales et minérales ; pH : 5,5 - 6,0 ; Densité : 1,115 - 1,250 g/cm3.
Forme galénique : Émulsion, gel, solution vraie aqueuse.
Dosage nécessaire dans les produits cosmétiques : Dosage recommandé : entre 5 et 10%.
Missions : Régulateur de pH, agent masquant.
Propriétés : Adoucissant, antioxydant, astringent, conservateur, éclaircissant, exfoliant, hydratant.
Indications : Toutes les typologies de peau, particulièrement les peaux sujettes aux imperfections et les peaux ternes ; Tous les types de cheveux.

Details

Propriétés

  • Antioxydant : Protéger la peau des dommages cellulaires causés par les radicaux libres ;

  • Exfoliant : Améliorer l'apparence, le teint et la texture de la peau en éliminant les cellules mortes de la couche supérieure de la peau, ce qui stimule le renouvellement cellulaire ;

  • Hydratant : Protéger la matrice lipidique cutanée et garder la peau hydratée en se décomposant en tartramides, des molécules qui peuvent imiter les céramides naturellement présentes dans la peau.

Utilisations

  • Soins visage (crèmes de nuit, masques exfoliants, gommages visage, lotions toniques, nettoyants exfoliants) ;

  • Soins cheveux (masques capillaires, après-shampooings, colorants capillaires, shampooings).

Mode de conservation

Conserver dans un endroit sec à température ambiante, loin de la lumière directe du soleil, de la chaleur et de l'humidité.

Contre-indications, précautions d'emploi

Lorsqu'il est utilisé par voie topique, l'acide tartrique est considéré comme un exfoliant à effet relativement doux qui convient à toutes les typologies de peau, même les peaux sensibles. Toutefois, bien que peu probable, il est possible de ressentir certains effets secondaires, comme pour tout actif, incluant des échauffements, des démangeaisons, des desquamations, des rougeurs et une sécheresse cutanée.

  • Il est toujours préférable d'effectuer un test cutané sur une petite zone de la peau (creux du coude, derrière l'oreille ou face interne du poignet) avant de l'appliquer sur une zone plus grande pour vérifier d'éventuelles réactions indésirables. Si vous ressentez une éventuelle réaction allergique, arrêtez immédiatement l'utilisation du soin et demandez conseil à un professionnel de la santé.

  • Bien qu'il faille en mettre tous les jours, il est conseillé d'appliquer quotidiennement une protection solaire large spectre (UVA/UVB) avec au moins un FPS 30 pendant la période d'utilisation d'un soin à base d'acide tartrique, vu qu'il peut rendre la peau plus sensible au soleil.

  • Chez les peaux sensibles, il est recommandé de ne pas utiliser en même temps d'autres agents exfoliants (gommages à grains), d'autres AHA ou des rétinoïdes afin de ne pas augmenter le risque d'irritation, de sensibilité ou de réactions inflammatoires.

  • Il est préconisé de pas utiliser l'acide tartrique sur des poussées d'acné actives, des infections cutanées, du psoriasis, de l'eczéma, une infection herpétique ou toute autre affection cutanée provoquant une rupture ou une sensibilité de votre peau.

  • Il faut éviter d'utiliser l'acide tartrique trop près des yeux, car cela peut les irriter.

En savoir plus

Comme d'autres AHA bien connus (acide glycolique, acide mandélique, acide lactique, etc.), l’acide tartrique est un acide dicarboxylique naturel, c’est-à-dire qu’il contient deux acides carboxyliques fonctionnels, et appartient à la famille des acides α-hydroxylés (AHA). Cela signifie que c’est un composé organique présent dans diverses plantes, notamment dans les fruits riches en antioxydants comme les raisins, les tamarins, les bananes, les agrumes, etc. Il est connu pour être responsable du goût acidulé du raisin et de certains vins. L’acide tartrique a été découvert et isolé pour la première fois par le chimiste suédois Carl Wilhelm SCHEEL au XVIIIème siècle en faisant bouillir du tartre avec de la craie et en décomposant le produit obtenu avec de l’acide sulfurique.