Le Carnet
Tous les Sujets
Effets collagène pousse des cheveux

Est-ce que le collagène aide à stimuler la pousse des cheveux ?

Le collagène est surtout connu pour ses bienfaits hydratants et restructurants pour la peau. Néanmoins, il possède aussi des vertus pour les cheveux et aurait même la capacité de stimuler leur croissance. Mythe ou réalité ? Étudions ce qu'en dit la littérature scientifique.

Sommaire
Publié le 22 mai 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 7 min de lecture
Thèmes :

Pousse des cheveux : Des effets du collagène ?

Le collagène est une protéine fibreuse abondante dans le corps humain, comptant pour environ 25% des protéines recensées dans l'organisme. Ce polysaccharide notamment présent dans les tissus conjonctifs de la peau, des tendons et des cheveux a un rôle structurel important et participe au maintien de leur structure. Le collagène entre également dans la formulation de soins cosmétiques, destinés à être appliqués sur la peau ou les cheveux. Il exerce principalement des bienfaits hydratants, mais possède également des propriétés antioxydantes intéressantes pour protéger les cellules du stress oxydatif. Toutefois, malgré ses vertus capillaires, le collagène en application topique ne semble pas capable de stimuler la pousse des cheveux.

Pris oralement, cet actif pourrait avoir un effet. Des études in vitro ont montré que le collagène pourrait prolonger la phase anagène, correspondant à la phase de croissance du follicule pileux, en stimulant l'expression d'IGF-1, de VEGF, de krt27, de Gprc5d, et de Ki67, des facteurs de croissance des fibres capillaires. Par ailleurs, cette molécule pourrait annuler l'activité du facteur inhibiteur de croissance TGF-β1. Enfin, le collagène semble capable de réguler à la hausse la voie de signalisation Wnt/β-caténine, impliquée dans l'activation et la différenciation des cellules souches épidermiques. Ces différentes propriétés du collagène font de lui un bon candidat pour une utilisation comme complément alimentaire ou nutraceutique afin de prévenir la chute des cheveux ou faciliter leur repousse, en cas d'alopécie par exemple.

Des études in vitro et des essais cliniques, menés avec différentes formes de collagène, se sont penchés sur la question et semblent confirmer le potentiel de cet actif pour stimuler la pousse des cheveux. Il a notamment été observé que l'incubation de cellules de follicules pileux humains pendant 4 heures avec des peptides de collagène permet d'augmenter leur taux de prolifération d'en moyenne 31%. Pour rappel, les follicules pileux sont les annexes cutanées dans lesquels les cheveux prennent naissance.

Il est également intéressant de mentionner l'étude réalisée en 2023 par FIORUCCI et son équipe. Celle-ci a montré qu'une supplémentation en collagène associée à un traitement adapté pouvait accroître les effets du traitement en cas d'alopécie androgénétique ou d'effluvium télogène. 72 personnes souffrant de l'une ou l'autre de ces conditions ont participé à l'étude et ont été réparties en 2 groupes. Les volontaires du premier groupe, au nombre de 44, ont reçu un médicament standard accompagné d'un complément alimentaire à base de 300 mg de collagène marin hydrolysé, d'acides aminés, de fer et de sélénium tandis que ceux du second groupe, au nombre de 28, n'ont eu que le médicament. L'efficacité des traitements a été évaluée après 3 mois par les participants et les chercheurs et de meilleurs résultats ont été observés chez les personnes ayant reçu le médicament et le collagène.

ÉvaluationGroupe 1 (complément alimentaire + médicament)Groupe 2 (médicament)
La situation s'est considérablement empiréePour aucune personne d'après les chercheurs et les participantsPour aucune personne d'après les chercheurs et pour 1 personne (3,7%) d'après les participants
La situation s'est un peu empiréePour aucune personne d'après les chercheurs et les participantsPour aucune personne d'après les chercheurs et les participants
La situation n'a pas évoluéePour 4 personnes (9,1%) d'après les chercheurs et pour 7 personnes (15,9%) les participantsPour 6 personnes (21,4%) d'après les chercheurs et pour 12 personnes (44,4%) les participants
La situation s'est un peu amélioréePour 26 personnes (59,1%) d'après les chercheurs et pour 20 personnes (45,5%) les participantsPour 19 personnes (67,9%) d'après les chercheurs et pour 8 personnes (29,6%) les participants
La situation s'est considérablement amélioréePour 14 personnes (31,8%) d'après les chercheurs et pour 17 personnes (38,6%) les participantsPour 3 personnes (10,7%) d'après les chercheurs et pour 6 personnes (22,2%) les participants

D'après cette étude, il semblerait que le collagène puisse avoir une efficacité réelle pour stimuler la pousse des cheveux. Il est toutefois important de garder à l'esprit que le complément alimentaire ne contenait pas que du collagène : l'effet sur la pousse des cheveux ne peut donc pas être attribué seulement à cet actif. Par ailleurs, les scientifiques notent deux limites à leur étude : les deux groupes étaient légèrement déséquilibrés et l'essai n'a pas été mené en double aveugle.

Le collagène est un actif plein de promesses pour stimuler la pousse des cheveux mais qui nécessite encore d'être étudié.

Sources

  • LEE B. H. & al. Hair-Growth-Promoting Effects of the Fish Collagen Peptide in Human Dermal Papilla Cells and C57BL/6 Mice Modulating Wnt/β-Catenin and BMP Signaling Pathways. International Journal of Molecular Sciences (2022).

  • FIORUCCI M. & al. Efficacy and tolerability of an oral supplement containing amino acids, iron, selenium, and marine hydrolyzed collagen in subjects with hair loss (androgenetic alopecia, AGA or FAGA or telogen effluvium). A prospective, randomized, 3-month, controlled, assessor-blinded study. Skin Research and Technology (2023).

  • BERTOLINI M. & al. Revealing novel insights on how oral supplementation with collagen peptides may prevent hair loss: Lessons from the human hair follicle organ culture. Journal of Functional Foods (2024).

  • JOON KIM B. & al. Low Molecular Weight Collagen Peptide (LMWCP) Promotes Hair Growth by Activating the Wnt/GSK-3β/β-Catenin Signaling Pathway. Journal of Microbiology and Biotechnology (2024).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.