Exclusivité : Typology au Printemps Haussmann

Exclusivité : Typology au Printemps Haussmann

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Dangers hydrolat de verveine citronnée.

Des contre-indications quant à l'utilisation de la verveine citronnée sur la peau ?

L'hydrolat de verveine citronnée est un ingrédient naturel entrant dans la composition de plusieurs soins cosmétiques destinés à la peau. Avant de l'adopter à votre tour, voyons ensemble si son utilisation nécessite certaines précautions d'emploi et s'il est parfois contre-indiqué.

Sommaire
Publié le 14 février 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 6 min de lecture

Hydrolat de verveine citronnée : que faut-il savoir ?

L'hydrolat de verveine citronnée (INCI : Lippia Citriodora Leaf Water) est obtenu par hydrodistillation des fleurs de la plante. Il se présente sous la forme d'un liquide incolore, ayant une odeur citronnée caractéristique. L'eau florale de verveine citronnée est présente dans de nombreux soins pour la peau et les cheveux en raison de ses différentes vertus.

  • Des propriétés antioxydantes.

    Les UV, la pollution, le stress... sont autant de facteurs à l'origine de la production de radicaux libres. Une fois générés, ceux-ci attaquent l'ADN et les cellules et favorisent le vieillissement cutané, le ternissement de la peau et l'apparition de cheveux blancs. L'hydrolat de verveine citronnée étant un ingrédient riche en antioxydants, son application topique aide la peau et le cuir chevelu à les éliminer.

  • Des effets anti-inflammatoires.

    L'hydrolat de verveine citronnée peut être utilisé pour soulager les rougeurs ou les démangeaisons, sur la peau ou le cuir chevelu. Il renferme plusieurs molécules ayant des propriétés anti-inflammatoires, comme le géranial, capable d'inhiber l'activité du NLRP3, un complexe inflammasome déclenchant la synthèse de cytokines pro-inflammatoires. L'eau florale de verveine citronnée a ainsi un effet apaisant sur les douleurs légères.

  • Une activité antimicrobienne.

    L'hydrolat de verveine citronnée est capable d'inhiber la capacité de certaines bactéries à communiquer entre elles via des médiateurs moléculaires (quorum sensing). Parmi ces bactéries, on trouve Cutibacterium acnes, en partie responsable de l'acné. Ainsi, l'eau florale de verveine citronnée est très appréciée par les personnes sujettes aux imperfections.

  • Des propriétés "purifiantes" ?

    On prête parfois à l'hydrolat de verveine citronnée la capacité d'atténuer la surproduction de sébum par les glandes sébacées, à l'origine d'une peau brillante et de cheveux gras, en raison du linalol qu'il contient. Néanmoins, aucune étude scientifique portant sur cet extrait botanique n'a pour le moment permis de démontrer cette propriété. En outre, la concentration du linalol dans l'eau florale de verveine citronnée est très faible (≈ 1%) et peut-être insuffisante pour induire un tel effet.

  • Un effet tenseur et anti-vergetures ?

    Certaines sources affirment que l'hydrolat de verveine citronnée agirait sur les vergetures violacées et sur le relâchement cutané. Toutefois, aucune étude scientifique n'a à ce jour mis en évidence que l'application topique d'hydrolat de verveine citronnée avait des effets sur ces problématiques.

Quelles précautions prendre quand on utilise de la verveine citronnée ?

L'application d'hydrolat de citron convient à toutes les typologies de peau, particulièrement les mixtes à grasses ou irritées, et cet ingrédient est adapté aux peaux sensibles. De plus, il ne présente aucun danger à être utilisé en application topique par les femmes enceintes et par les jeunes enfants. Veillez toutefois à ne pas utiliser l'eau florale de verveine citronnée pure. On la dilue souvent dans de l'eau, à une concentration généralement comprise entre 5 et 10%.

En outre, l'hydrolat de verveine citronnée est un ingrédient légèrement photosensibilisant, c'est-à-dire qu'il accroît la sensibilité de la peau aux rayons UV. Cela est dû aux traces de furocoumarines que certains hydrolats contiennent, des composés exerçant une photosensibilisation de type I. Les furocoumarines absorbent les rayons lumineux du soleil et réagissent par fluorescence, c'est-à-dire qu'elles ré-émettent l'énergie absorbée. Or, lorsqu'elles sont appliquées sur la peau, l'énergie qu'elles émettent est directement transmise aux atomes d'oxygène présents dans l'épiderme, qui deviennent alors des radicaux libres susceptibles d'endommager les composants cellulaires.

Ainsi, l'application de certains hydrolats de verveine citronnée nécessitent des précautions et doivent s'accompagner de l'utilisation d'une crème solaire large spectre. En ce qui concerne l'hydrolat de verveine citronnée présent dans les soins Typology, celui-ci ne renferme aucune furocoumarine et n'est pas photosensibilisant.

Source

  • CANAC P. & al. Traité d'aromathérapie scientifique et médicale, les hydrolats (1ère édition). Paris : Édition Sang de la Terre (2018).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: