3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Choix couleur correcteur de teint.

Correcteur de teint : quelle couleur choisir ?

On trouve aujourd'hui une multitude de couleurs parmi les correcteurs de teint cosmétiques. Vert, rouge, jaune, violet... Cette belle palette offre des possibilités d'utilisation variées, adaptées aux envies et aux besoins de chacun. Découvrez dans cet article quel correcteur de teint choisir selon votre problématique.

Sommaire
Publié le 25 mars 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 6 min de lecture

La théorie des couleurs complémentaires.

Tout l'intérêt des correcteurs de couleur utilisés en cosmétique réside dans leur capacité à annuler une couleur indésirable, et ce, grâce à la théorie des couleurs complémentaires. Celle-ci repose sur le cercle chromatique qui affiche une séquence de 12 couleurs en relation les unes avec les autres. Il s'agit d'un outil bien pratique qui aide à comprendre comment les couleurs sont reliées les unes aux autres et comment l'œil humain les perçoit, notion fondamentale en cosmétique.

Les couleurs dites complémentaires sont celles situées directement en face l'une de l'autre sur le cercle chromatique. Par exemple, le rouge est complémentaire au vert, le bleu est complémentaire à l'orange, et le jaune est complémentaire au violet. Lorsque deux couleurs complémentaires sont mélangées, leurs teintes s'annulent. Les correcteurs colorés permettent ainsi d'avoir une base de maquillage plus homogène, ce qui facilite ensuite son application.

Comment choisir son correcteur de couleur ?

Dès lors qu'on a compris les règles de colorimétrie, il est plus aisé de savoir quelle teinte utiliser pour neutraliser une couleur indésirable.

Le correcteur vert, pour atténuer les rougeurs.

Des rougeurs cutanées peuvent apparaître lorsque les capillaires sanguins présents dans le derme se dilatent excessivement, suite à une exposition au soleil, à la chaleur ou à un stress intense. Un érythème post-inflammatoire peut également s'installer suite à la lésion ou à l'inflammation de la peau, dans le cas de l'acné par exemple.

Pour atténuer ces marques et retrouver un teint uniforme et apaisé, il est possible d'utiliser un correcteur de couleur verte, couleur complémentaire au rouge. Chez Typology, nous vous proposons un correcteur vert qui, en plus de camoufler efficacement les rougeurs, aide à les atténuer sur le long terme grâce à sa richesse en niacinamide et en extrait d'algue verte, des composés anti-inflammatoires.

Le correcteur rouge, pour estomper les cernes bleutés.

Les cernes bleutés font partie des problématiques cosmétiques les plus courantes et sont le résultat d'un ralentissement de la circulation sanguine. En effet, quand les capillaires sont gorgés de sang et qu'ils se dilatent, ils deviennent visibles au niveau du pourtour de l'œil, en raison de la finesse de la peau à cet endroit. Bien que l'apparition des cernes vasculaires ait une composante génétique, elle est également liée au mode de vie (tabagisme, alcool, manque de sommeil).

Pour estomper visiblement ces nuances bleutées et redonner de l'éclat et de la fraîcheur au regard, l'utilisation d'un correcteur de couleur rouge s'avère efficace.

Le correcteur rose à violet, pour éclairer les teints ternes.

Il n'est pas rare de se réveiller et de trouver son teint terne et en manque d'éclat. Cette problématique est souvent associée à une accumulation de cellules mortes à la surface de la peau et va de pair avec un grain de peau irrégulier. Le vieillissement cutané, une mauvaise alimentation, le tabagisme, le stress ou encore une exposition excessive au soleil peuvent être responsables et accentuer l'apparence jaunâtre de la peau.

Pour redonner de la vitalité et de la luminosité à la peau, nous vous conseillons de mélanger quelques gouttes d'un correcteur rose ou violet dans votre sérum de teint habituel. Optez pour du rose si vous avez la peau claire et choisissez plutôt du violet si votre peau est mate.

Le correcteur jaune, pour couvrir les cernes bruns ou les marques d'hyperpigmentation.

Les cernes marrons et les taches pigmentaires résultent tous deux d'une accumulation de mélanine. Ce pigment brun est synthétisé durant la mélanogenèse, processus stimulé notamment par l'exposition au soleil. L'hérédité peut également être mise en cause, les personnes ayant la peau mate étant davantage concernées par ces problématiques.

Les correcteurs jaunes permettent de diminuer l'aspect des taches pigmentaires et des cernes bruns, offrant ainsi un teint plus uniforme et lumineux.

Le correcteur blanc, pour illuminer intensément.

Produit un peu moins connu, le correcteur blanc a été imaginé comme une base permettant d'intensifier la pigmentation des ombres à paupières et des fards à joues. Son but est d'offrir une toile de fond neutre qui permet ensuite aux couleurs de se démarquer davantage. Le correcteur blanc peut également servir à illuminer et mettre en évidence certaines zones du visage telles que le coin interne des yeux, l'arcade sourcilière ou le centre du front, dans le but de créer des points de lumière et un effet de dimension.

Remarque : Le correcteur blanc est un outil plutôt destiné aux personnes ayant la peau claire, le rendu qu'il offre sur les peaux mates étant moins naturel. Si vous avez la peau foncée, nous vous recommandons d'opter pour un correcteur beige qui vous permettra d'obtenir un bel éclat naturel.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: