3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Croûtes de lait de bébé.

Tout savoir sur les croûtes de lait de bébé.

Les bébés aussi peuvent rencontrer des problèmes cutanés ciblés. Pendant les premiers mois suivant leur naissance, il n'est pas rare de voir apparaître des plaques épaisses, communément appelées "croûtes de lait", sur leur crâne ou leur corps. Apprenez-en plus sur cette affection courante et bénigne touchant environ deux tiers des nourrissons.

Qu’est-ce que les croûtes de lait ?

Les croûtes de lait, ou dermatite séborrhéique du nourrisson, se caractérisent par des plaques croûteuses, un peu grasses, de couleur blanche à jaune, et qui peuvent être entourées de rougeurs. Leur dénomination leur vient de leur aspect, ressemblant un peu à des gouttes de lait. Elles apparaissent le plus souvent sur le crâne des nourrissons, mais peuvent aussi atteindre l'arrière des oreilles, la racine des cils et les sourcils. Plus rarement, la dermatite séborrhéique du nourrisson peut s'étendre à d'autres parties du corps, comme au niveau des replis du creux des bras ou du siège.

Cette affection cutanée bénigne touche plutôt les très jeunes bébés, à partir de leur deuxième semaine de vie (avant l'âge de 6 mois), et disparaissent habituellement avant l'âge de deux ou trois ans. Les croûtes de lait ne sont pas contagieuses, et peuvent être sèches ou grasses. Elles s'assèchent souvent en quelques jours et forment des squames qui tombent naturellement. Les croûtes de lait sont ainsi superficielles et peuvent en cela être comparées aux pellicules des adultes.

Comment expliquer l’apparition des croûtes de lait de bébé ?

Ces plaques grasses et blanchâtres sont le résultat d’une accumulation de cellules mortes à la surface de la peau. Elles s'amassent au niveau du cuir chevelu suite à un excès de production de sébum par les glandes sébacées. Il semblerait qu'il existe une certaine prédisposition génétique au développement des croûtes de lait, et que les bébés ayant par la suite une peau à tendance grasse soit davantage touchés.

Cette surproduction de sébum est en fait provoquée par les hormones de grossesse, comme l'œstrogène et la progestérone, qui n’ont pas encore été totalement éliminées dans l’organisme du bébé. L'environnement riche en sébum favorise ensuite le développement de la levure Malassezia furfur, un microorganisme se nourrissant de certains acides gras présents dans le sébum et les transformant en acides gras irritants. Ces derniers provoquent alors une inflammation, ayant pour conséquence une desquamation anormale des cellules mortes.

Comment prévenir les croûtes de lait de bébé ?

Il n'existe que peu de moyens de prévenir l'apparition des croûtes de lait de bébé. Néanmoins, les dermatologues s'accordent à dire que prêter une grande attention à l'hygiène du nourrisson est primordiale. En effet, pour limiter la formation de plaques, il est conseillé de nettoyer son cuir chevelu tous les jours avec des soins doux, adaptés à sa peau fragile. Vous pouvez également utiliser un shampooing préventif contre les croûtes de lait, formulé spécifiquement pour lutter contre l'excès de sébum.

Comment éliminer les croûtes de lait de bébé ?

Les croûtes de lait de bébé sont bénignes et disparaissent souvent d'elles-mêmes en quelques jours. Pour favoriser leur élimination, il est tout de même conseillé d'appliquer deux heures avant le bain de la vaseline sur les plaques et de masser doucement. Cela permettra de ramollir les croûtes de lait et aidera à les faire tomber pendant le bain.

Les croûtes de lait sont parfois responsables de sensations d'inconfort et de démangeaisons. Toutefois, il ne faut surtout pas les gratter, au risque de blesser le cuir chevelu et de la faire saigner. Cela pourrait provoquer une irritation cutanée et une infection. Enfin, si les croûtes de lait ne disparaissent pas après deux semaines de soins quotidiens, qu'elles suintent ou saignent, que la peau autour paraît gonflée ou que votre enfant semble trop gêné par les démangeaisons, il est bon de consulter un pédiatre ou votre médecin traitant.

Source

  • PRIGENT F. Seborrheic dermatitis of infancy. Archives de Pédiatrie (2002).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: