3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Informations cuivre.

Tout savoir sur le cuivre en cosmétique.

Actif présent dans l'industrie de la cosmétique depuis une trentaine d'années, le cuivre existe sous différentes formes et peut être présent dans les soins de la peau et des cheveux. Quels bienfaits apporte-t-il ? Est-il déconseillé aux peaux sensibles ? Faut-il l'associer à d'autres composés pour décupler son activité ? Nous répondons à vos questions.

Thèmes :

Sous quelles formes existe le cuivre et quels sont leurs bienfaits ?

Plusieurs dérivés cuivrés sont présents dans les soins. Parmi les plus répandus, nous pouvons citer le cuivre PCA, les peptides de cuivre et le gluconate de cuivre. En fonction de chaque composé, divers bienfaits sont apportés à la peau et aux cheveux.

  • Le cuivre PCA (INCI : Copper PCA) est plutôt utilisé pour ses propriétés antibactériennes physio-séborégulatrices. Il assainit les peaux mixtes à grasses et rééquilibre les cuirs chevelus à tendance grasse. Il possède aussi des qualités matifiantes, d’où sa présence récurrente dans des formules de teint.

  • Les peptides de cuivre (INCI : Copper Tripeptide-1) sont des molécules constituées d’un enchaînement d’acides aminés, éléments constitutifs des protéines. Ils sont déjà présents dans le corps humain, notamment au sein de certains liquides corporels (plasma, salive, urine) sous la forme GHK-Cu. Ils ont été découverts en 1973 par le Dr Loren PICKART qui a mis en avant leurs activités sur la cicatrisation des plaies et leurs propriétés anti-inflammatoires. Aux États-Unis, ses travaux ont alors abouti à la formulation d'un gel hydratant utilisé comme un traitement topique pour soigner les plaies aiguës et chroniques.

    Aujourd'hui, dans les soins de la peau, les peptides de cuivre sont surtout plébiscités pour leurs propriétés régénérantes. En effet, ils stimulent la production de composés essentiels à la fermeté et l’élasticité de la peau, comme le collagène, l’élastine ou encore les glycosaminoglycanes présents dans le derme. De plus, ils sont reconnus pour leurs vertus antioxydantes. En neutralisant les radicaux libres, ils réduisent les dommages causés par les rayons UV tels que les rides et le relâchement cutané. 

    Appliqués au niveau du cuir chevelu, les peptides de cuivre ont la capacité de stimuler la pousse des cheveux. En effet, des études scientifiques ont démontré leur capacité à favoriser la croissance des follicules pileux humains. Sur le plan biologique, les peptides de cuivre agissent en stimulant la prolifération des cellules de la papille dermique, fibroblastes spécialisés qui jouent un rôle important dans la morphogenèse et la croissance des follicules pileux.

    De plus, le cuivre est l'un des micronutriments nécessaires à la production de mélanine, composé responsable de la couleur des cheveux. Appliqués sur les longueurs, un soin enrichi en peptides de cuivre permet donc de sublimer la couleur naturelle des cheveux. Particularité esthétique des peptides de cuivre : leur puissante couleur bleu royal, qui colore naturellement les produits qui en contiennent sans laisser de trace sur la peau pour autant !

  • Le gluconate de cuivre (INCI : Copper Gluconate) est un sel de cuivre composé d’un cation cuivre et d’un anion gluconate. Le rôle du gluconate est de favoriser une meilleure biodisponibilité du cuivre à travers l’épiderme : en d’autres termes, il permet à la peau d’assimiler le cuivre plus facilement et profondément. Le gluconate de cuivre favorise la régénération cellulaire et la cicatrisation des plaies.

    De plus, on retrouve le cuivre dans plusieurs systèmes enzymatiques : c'est un cofacteur de l'enzyme antioxydante, la superoxyde dismutase, ainsi qu'un cofacteur de l'enzyme stimulant la mélanine, la tyrosinase. Il a donc un effet bonne mine et peut stimuler le bronzage. Rappelons tout de même que s’exposer aux rayons UV est dangereux et ne doit jamais se faire sans protection solaire.

Dans quels produits retrouver du cuivre ?

En général, les dérivés cuivrés sont hydrophiles, c’est-à-dire que ce sont des substances solubles dans l’eau et les solutions aqueuses en général. On les retrouve ainsi dans des sérums, des crèmes et des gels nettoyants, mais jamais dans des huiles. 

En raison de ses propriétés lissantes et régénérantes, les peptides de cuivre sont souvent intégrés à des sérums pour peaux matures ou encore des soins contour des yeux. Le cuivre PCA est quant à lui plutôt utilisé pour ses bienfaits "séborégulateurs" dans des gels nettoyants à destination des peaux mixtes à grasses.

Le cuivre en cosmétique : des contre-indications ?

Le cuivre est un élément très bien toléré par toutes les typologies de peau. Déjà présent dans l'organisme, il est facilement assimilé par l'épiderme et n'occasionne pas d'effets secondaires. Il n’y a ainsi aucune contre-indication à l’utilisation topique de soins contenant des dérivés cuivrés : les femmes enceintes et/ou allaitantes peuvent les utiliser.

Concernant les peptides de cuivre, ces derniers sont généralement introduits dans les formules cosmétiques en très faible quantité (ce qui ne limite pas leurs actions biologiques pour autant).

Les peptides sont souvent identiques ou analogues aux fragments protéiques déjà présents dans l'organisme, ce qui réduit largement le risque d'effets secondaires. Ils sont généralement très bien tolérés par toutes les typologies de peau et les risques d'allergie sont extrêmement faibles.

Cependant, comme tous les soins de la peau, nous recommandons quand même d’effectuer un test de tolérance cutanée avant son intégration dans une routine. Pour ce faire, appliquez une faible quantité du soin en question au creux du coude et attendez 24 heures. Si vous observez la moindre réaction, n'appliquez pas de peptides sur votre peau et/ou vos cheveux.

Sources

  • BORKOW G. Using copper to improve the well-being of the skinCurrent Chemistry & Biology (2014).

  • KIM K. H. & al. The effect of tripeptide-copper complex on human hair growth in vitro. Archives of Pharmacial Research (2007).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: