Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Mode d'obtention cuivre.

Cuivre : comment est-il obtenu ?

Le cuivre est un oligo-élément essentiel à l'organisme. Présent dans divers soins cosmétiques, cet actif apporte de nombreux bienfaits à la peau et aux cheveux. Comment est obtenu le cuivre entrant dans la formulation de ces produits ? Découvrons-le ensemble.

Sommaire
Publié le 6 février 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 5 min de lecture
Thèmes :

Pourquoi utiliser du cuivre en cosmétique ?

Présent en faible quantité dans le corps humain, le cuivre est pourtant un élément essentiel à l'organisme. Anti-inflammatoire, antioxydant, cicatrisant... Cet oligo-élément possède de nombreuses propriétés intéressantes pour la peau. Le cuivre joue également un rôle crucial dans la formation du collagène, une protéine essentielle de la matrice extracellulaire (MEC). La MEC est un assemblage de macromolécules qui constitue une charpente pour les tissus. Ces diverses propriétés du cuivre permettent d'expliquer qu'il soit si fréquemment utilisé dans le domaine cosmétique.

Le cuivre n'est toutefois pas utilisé seul dans les soins mais intégré sous forme de dérivés cuivrés comme le cuivre PCA, le gluconate de cuivre et les peptides de cuivre. Les propriétés de ces dérivés diffèrent légèrement les unes des autres. Ainsi, le cuivre PCA est davantage utilisé pour ses effets antibactériens et séborégulateurs, utiles pour les peaux mixtes à grasses et les cuirs chevelus à tendance grasse. Le gluconate de cuivre, quant à lui, favorise la régénération cellulaire et la cicatrisation des plaies. Enfin, les peptides de cuivre sont réputés pour leurs propriétés régénérantes et leur capacité à stimuler la production de collagène et d'élastine, deux protéines essentielles à la souplesse et à l'élasticité de la peau. Ils offrent aussi une action antioxydante bénéfique pour temporiser le vieillissement cutané.

Quel est le mode d'obtention du cuivre ?

Le cuivre utilisé en cosmétique est issu d'une extraction minière, à partir de mines de cuivre. Les principales se situent en Amérique du Sud, plus précisément au Chili et au Pérou. L'extraction de ce minerai fait intervenir plusieurs étapes, détaillées ci-dessous :

  1. Extraction du cuivre : le cuivre se trouve naturellement dans différents minerais, tels que la chalcopyrite, la bornite, la malachite ou l'azurite. Pour obtenir le cuivre à partir de ces minerais, une extraction minière est réalisée. Il existe pour cela deux grandes méthodes : l'extraction à ciel ouvert et l'extraction souterraine, selon la profondeur et la localisation du minerai. Le cuivre étant plutôt retrouvé en faibles concentrations sur de grandes surfaces, la première méthode est préférentiellement utilisée.

  2. Concassage et broyage : après l'extraction minière, le minerai de cuivre est concassé et broyé en fines particules afin de faciliter la séparation du cuivre des autres composants du minerai et d'éliminer les autres minéraux et particules.

  3. Concentration par flottation : la méthode la plus courante pour séparer le cuivre des autres minéraux est la flottation. Ce processus d'enrichissement consiste à faire flotter sélectivement un minerai finement broyé en suspension dans l'eau au moyen d'une mousse formée par injection d'air afin d'en séparer les constituants.

  4. Fusion et affinage : une fois séparé des autres minerais, le cuivre est fondu dans un four à haute température pour le purifier. Ce processus d'affinage élimine les impuretés présentes dans le cuivre extrait du minerai. À l'issue de ce processus, le cuivre est généralement pur à 99,9%.

  5. Réaction finale : le cuivre purifié est ensuite mis à réagir afin d'atteindre sa forme finale : cuivre PCA, gluconate de cuivre... Les techniques diffèrent alors selon la forme de cuivre désirée. Le cuivre finalement obtenu est ensuite prêt à être incorporé à une formulation cosmétique.

Source

  • BORKOW G. Using copper to improve the well-being of the skin. Current Chemical Biology (2014).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: