3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Composition biochimique hydrolat de citron.

Tout savoir sur la composition biochimique d'une eau de citron.

L’eau de citron est un ingrédient naturel présent dans divers soins cosmétiques et renfermant plusieurs actifs aux propriétés intéressantes. Découvrez ici quelles molécules actives sont présentes dans l'eau de citron et quels sont leurs bienfaits.

Sommaire
Publié le 14 février 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 8 min de lecture

Eau ou hydrolat de citron : qu’est-ce-que c’est ?

Cultivé dans tout le bassin méditerranéen, le citronnier est une plante arbustive de la famille des Rutacées. Originaire du Moyen-Orient, son introduction en Occident remonte au IVème siècle avant J. C., sous l’impulsion d’Alexandre Le Grand. Pendant l’Antiquité, les Grecs et les Romains appréciaient ce fruit pour ses propriétés culinaires et son action anti-nauséeuse. Son utilisation a ensuite été étendue et le citron a rapidement été employé pour soulager les blessures légères et les douleurs.

Également appelé hydrolat de citron, l'eau de citron (nom INCI : Citrus Limon (Lemon) Fruit Water) est obtenue par distillation par entraînement à la vapeur. Elle se présente sous la forme d'un liquide incolore, parfois légèrement opalescent, et a une odeur fraîche et citronnée caractéristique. Bien que l'hydrolat de citron ne soit que faiblement chargé en huile essentielle, il reste une denrée valorisable qu'il est possible d'intégrer dans des soins pour la peau.

Quelle est la composition de l’hydrolat de citron ?

Contrairement au jus de citron qui est très acide, l'hydrolat de citron n'est pas photosensibilisant et est un soin doux. Il peut être utilisé par toute la famille, y compris les femmes enceintes et les jeunes enfants.

L'eau de citron est riche en limonène.

Le limonène est un ingrédient présent dans tous les dérivés de citron et entre dans la composition de l’hydrolat de citron. Il apporte à cet agrume son odeur fraîche et acidulée. C’est d'ailleurs la raison pour laquelle le limonène est souvent utilisé en parfumerie et dans les soins cutanés. Le limonène est également employé pour ses propriétés antibactériennes. Des études ont en effet montré qu'il empêchait la prolifération de certaines bactéries, dites à Gram positif, telles qu'Escherichia coli. Le limonène agit en provoquant la rupture de la membrane bactérienne, ce qui compromet l'intégrité cellulaire de la bactérie. Il peut ainsi être utilisé comme antiseptique en cas de blessure, pour prévenir d'une contamination bactérienne.

L'hydrolat de citron contient des pinènes.

L’hydrolat de citron contient aussi des pinènes. Ces composés sont tous deux des antibactériens. Des études ont montré que l'alpha-pinène et le bêta-pinène avaient une action bactériostatique, c'est-à-dire qu'ils inhibaient la multiplication des bactéries, sans toutefois les tuer. Notons toutefois que cette propriété n'a été démontrée que pour des bactéries à Gram positif.

L'eau de citron renferme du géranial.

Le géranial entre également dans la composition de l’hydrolat de citron. Il s’agit de l’un des deux stéréoisomères du citral, un constituant majeur de l'agrume. Il possède d'ailleurs une forte odeur citronnée et est souvent utilisé comme arôme dans l'alimentation ou la cosmétique. On accorde aussi au géranial des propriétés anti-inflammatoires. En effet, une étude a mis en évidence que le géranial inhibait l'activité du NLRP3, un complexe inflammasome déclenchant une voie de signalisation inflammatoire et la synthèse de cytokines pro-inflammatoires. On peut ainsi supposer que l'application d'hydrolat de citron permettent d'apaiser les douleurs et d'aider certaines blessures à cicatriser.

L'hydrolat de citron est riche en linalol.

L’un des autres ingrédients retrouvés dans l’hydrolat de citron est le linalol, appartenant à la famille des alcools monoterpéniques. Ce composé favorise notamment la synthèse des protéines HSP70 (Heat Shock Protein). Ces dernières sont garantes de la bonne conformation des protéines retrouvées dans les cellules de l'organisme et les aident à se protéger des stress externes (chaleur, métaux lourds...), potentiellement à l'origine de phénomènes inflammatoires. En contribuant à l'inhibition de ces réactions, le linalol a ainsi une action anti-inflammatoire. De plus, cet actif est capable de limiter la prolifération de parasites, tels que Leishmania amazonensis, responsable de la leishmaniose, et de bactéries, comme Cutibacterium acnes, impliquée dans le mécanisme de l'acné. Les propriétés antibactériennes de l'hydrolat de citron aident ainsi à prévenir et calmer les éruptions cutanées.

L'eau de citron contient des traces de vitamine C.

On trouve également une faible quantité de vitamine C dans l'eau de citron. Cette molécule est un agent antioxydant, capable d'éliminer les radicaux libres de l'organisme. Ils sont responsables des dommages sur l'ADN et sur certaines cellules. Ils accélèrent aussi le phénomène de vieillissement de la peau, et l'apparition de rides et de ridules. Néanmoins, il a été montré que la vitamine C n'était un agent réductant efficace que lorsqu'elle était présente à plus de 5% dans un soin. Le pourcentage de vitamine C retrouvé dans l'eau de citron est inférieur à ce chiffre. On ne peut ainsi pas considérer que l'hydrolat de citron ait réellement un effet antioxydant. De plus, plusieurs études ont démontré que la vitamine C possédait un pouvoir dépigmentant. Son mécanisme d'action repose sur l'inhibition de la tyrosinase, une enzyme responsable de la conversion de l’acide aminé tyrosine en mélanine. Cette propriété de la vitamine C est à l'origine de l'effet éclaircissant qui est prêté à l'hydrolat de citron.

L'hydrolat de citron renferme des traces de flavonoïdes.

Les flavonoïdes sont des molécules de la famille des polyphénols possédant comme la vitamine C des propriétés antioxydantes. Ils agissent en augmentant l'activité de la superoxyde dismustase (SOD), une enzyme produite par les cellules des organismes vivants. Sa fonction est de piéger les radicaux libres produits par le métabolisme. Une étude a également montré que l'application quotidienne pendant quatre semaines d'une crème enrichie à 5% en flavonoïdes sur des souris avait permis de diminuer le taux de malondialdéhyde plasmatique (MDA) dans l'organisme. Ce composé est l'un des produits terminaux de l'oxydation des acides gras poly-insaturés. Un bas taux de MDA signifie une oxydation des lipides faible, et donc un stress oxydatif faible.

Notons toutefois que la concentration de flavonoïdes dans l'hydrolat de citron est inférieure à 5%. On ne peut donc pas affirmer que cet ingrédient possède des propriétés antioxydantes.

Sources

  • CHABUCK Z. & al. Antimicrobial activity of different aqueous lemon extracts. Journal of Applied Pharmaceutical Science (2013).

  • LI G. & al. Effect of lemon peel flavonoids on UVB-induced skin damage in mice. RSC Advances (2020).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: