Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Bienfaits resvératrol peau.

Quels sont les bienfaits du resvératrol pour la peau ?

Découvert et identifié pour la première fois en 1939 après avoir été extrait du Veratrum grandiflorum O. Loes (racine de l'hellébore blanc), le resvératrol est l'un des polyphénols les plus connus et étudiés. Pour la peau, il présenterait une grande variété d'effets bénéfiques. Voyons plus en détails chacun d'entre eux dans cet article.

Bienfait n°1 : Le resvératrol est réputé pour fournir une résistance cellulaire contre le stress oxydatif.

Dans les cellules normales et non-stressées, il existe une production constante d'espèces réactives de l'oxygène et d'azote au niveau des mitochondries, qui est équilibrée par le fonctionnement combiné des substances bioactives non-enzymatiques (vitamines C et E, β-carotène, lycopène, etc.) et des enzymes antioxydantes (superoxyde dismutase Zn/Cu et Mn, glutathion peroxydases et catalase). Par contre, lorsqu’une cellule est soumise à un stress, cet équilibre est interrompu et les espèces réactives de l’oxygène s'accumulent, entraînant une modification dans le comportement des cellules.

La peau, qui est constamment exposée à des influences internes et externes pro-oxydantes provenant de plusieurs sources (polluants atmosphériques, lumière solaire, oxydants chimiques, stress, etc.), peut voir son état et son fonctionnement physiologique s'altérer. Les radicaux libres générés en grande quantité provoquent alors des dommages cutanés, allant des taches brunes au vieillissement prématuré en passant par une inflammation.

Toutefois, il a été démontré que le resvératrol possède une capacité antioxydante intrinsèque, avec à la fois des effets préventifs et thérapeutiques, en modulant les déséquilibres oxydatifs qui surviennent lors du vieillissement chronique. En effet, il est capable de neutraliser les radicaux libres et d'induire l'expression d'un certain nombre d'enzymes antioxydantes afin que la peau puisse mieux se défendre et se réparer.

Il a été constaté que le resvératrol agit comme un meilleur piégeur de radicaux libres par rapport aux vitamines C et E.

Le resvératrol forme aussi des molécules complexes avec certains ions métalliques, inactivant leur capacité à former des radicaux libres, ce qui améliore la fonction cellulaire et soutient les fibroblastes, ainsi que la création de collagène sain. D'autres études in vitro ont montré que le resvératrol protège aussi les fibroblastes humains des effets néfastes du peroxyde d'hydrogène.

Cette combinaison de données met en évidence que le resvératrol est efficace dans la lutte contre les effets néfastes des radicaux libres.

Bienfait n°2 : Le resvératrol peut minimiser les inflammations.

Le resvératrol interfèrerait avec l'inflammation en régulant de nombreuses cascades de signalisation intracellulaire qui convergent vers l'activation de NF-kB. Ces voies agissent indépendamment ou en combinaison pour contrôler l'expression de gènes cibles, tels que le TNF-α, l'IL-1β et les métalloprotéinases.

Des expériences in vivo sur des souris ont montré une réduction du TNF-α dans les cellules spléniques après un traitement au resvératrol de 2 à 4 semaines, bloquant ainsi le stade précoce du processus inflammatoire.

De même, une étude a montré la capacité d'une combinaison d'antioxydants (resvératrol, polyphénols de thé vert et caféine) à réduire les rougeurs du visage chez 13 sujets sur 16 (81%) après 6 semaines d'application (2 fois par jour). Des affections, telles que l'eczéma et le psoriasis, se sont également améliorées avec l'utilisation du resvératrol selon une étude de 2020.

Bienfait n°3 : Des propriétés anti-prolifératives sont attribuées au resvératrol.

L'hyperkératose, caractérisée par une augmentation significative de la kératinisation, est à la base certaines affections dermatologiques (ichtyose, psoriasis, acné, kératose pilaire, etc.). Or, une étude in vitro a révélé que le resvératrol est capable de moduler la prolifération des kératinocytes humains normaux et ce même à des concentrations aussi faibles que 0,25 mM de resvératrol. Par contre, à des concentrations plus élevées (40 - 100 mmol/L), il est cytotoxique pour ces cellules.

Une autre étude sur des cellules HaCaT, des kératinocytes immortalisés humains, a indiqué la capacité du resvératrol à induire la phosphorylation de la protéine adaptative p66Shc pour médier un ralentissement de la prolifération et la fonction cellulaires dans la couche externe de la peau. À des doses élevées, elle conduit à l'apoptose, alors que dans des conditions physiologiques, elle favorise la sénescence, soit un ralentissement de l'activité des cellules.

Le resvératrol serait donc utile dans le traitement des maladies de la peau, telles que l'acné et le psoriasis.

Bienfait n°4 : Le resvératrol pour ses propriétés antibactériennes.

Certaines études ont mis en évidence l'effet bactéricide du resvératrol à différentes concentrations sur plusieurs bactéries, notamment Neisseria gonorrhoeae, Neisseria meningitidis, Helicobacter pylori, Staphylococcus aureus, Enterococcus faecalis, Pseudomonas aeruginosa et Proteus mirabilis.

Une étude a même évalué la capacité et l'efficacité du resvératrol, à des concentrations comprises entre 0 et 200 mg/L, sur trois souches différentes de Propionibacterium acnes, une bactérie anaérobie qui joue un rôle dans la pathogenèse de l'acné. Après 24 heures de traitement, les résultats ont montré que le resvératrol a permis d'inhiber la réplication de P. acnes.

Dans une étude randomisée en double aveugle, 30 patients ont été traités quotidiennement pendant dix semaines avec une crème topique à 1% de resvératrol. Une réduction marquée du nombre de lésions inflammatoires et de comédons a été observée chez 95% des patients traités par rapport au sujet témoin (2%).

En 2011, l'évaluation clinique d'une étude pilote en simple aveugle, contrôlée par un véhicule, sur 20 patients atteints d'acné vulgaire a également montré une diminution de 66,7% de la densité des lésions acnéiques sur le côté du visage traité avec un gel contenant du resvératrol (0,01%) pendant 60 jours, contre une diminution de 9,7% sur le côté du visage traité avec le véhicule.

Le resvératrol représenterait alors une molécule potentiellement intéressante dans le traitement de l'acné en raison de sa capacité à inhiber la prolifération des kératinocytes et la réplication de P. acnes, ainsi que ses propriétés anti-inflammatoires.

Bienfait n°5 : Le resvératrol améliorerait l'hydratation de la peau.

Outre l'application topique, un autre moyen de délivrer du resvératrol à la peau est l’administration orale via l’alimentation et les compléments alimentaires.

Une petite étude de 2012 a rapporté les effets hydratants du resvératrol après administration orale de compléments alimentaires. Par rapport au groupe placebo (n = 25), les 25 sujets traités avec des suppléments alimentaires caractérisés par un mélange de resvératrol (8 mg), de procyanidines (14,63 mg) et d'autres composés phytochimiques (acide ellagique, anthocyanosides, flavonoïdes, etc.) ont vu leur niveau d'hydratation cutanée s'améliorer après 60 jours de traitement, associée à une diminution de la profondeur des rides. D'autres études sont nécessaires afin de mieux comprendre par quel mécanisme le resvératrol est capable d'hydrater la peau.

Sources

  • GIANNELLA J. & al. Use of resveratrol for the treatment of exfoliative eczema, acne and psoriasis. (2001).

  • WALTER R. J. & al. Resveratrol inhibits the proliferation of normal human keratinocytes in vitro. Cellular Biochemistry (2001).

  • BOOTH T. D. & al. Resveratrol inhibition of Propionibacterium acnes. Journal of Antimicrobial Chemotherapy (2007).

  • BAXTER R. A. Anti-aging properties of resveratrol: review and report of a potent new antioxidant skin care formulation. Journal of Cosmetic Dermatology (2008).

  • TRAMONTANO D. & al. Resveratrol regulates p66shc activation in HaCaT cells. Experimental Dermatology (2010).

  • AHMAD N. & al. The grape antioxidant resveratrol for skin disorders: Promise, prospects, and challenges. Archives of Biochemistry and Biophysics (2011).

  • AYALA F. & al. Resveratrol-containing gel for the treatment of acne vulgaris: a single-blind, vehicle-controlled, pilot study. American Journal of Clinical Dermatology (2011).

  • MARZATICO F. & al. Resveratrol-procyanidin blend: nutraceutical and antiaging efficacy evaluated in a placebocontrolled, double-blind study. Clinical, Cosmetic and Investigational Dermatology (2012).

  • BRODY N. & al. Reduction of facial redness with resveratrol added to topical product containing green tea polyphenols and caffeine. Journal of Drugs in Dermatology (2013).

  • ORESAJO C. & al. Evaluation of efficacy and tolerance of a nighttime topical antioxidant containing resveratrol, baicalin, and vitamin E for treatment of mild to moderately photodamaged skin. Journal of Drugs in Dermatology (2014).

  • ARCT J. & al. Resveratrol as an active ingredient for cosmetic and dermatological applications: a review. Journal of Cosmetic and Laser Therapy (2019).

  • WITMANOWSKI H. & al. Resveratrol as a factor preventing skin aging and affecting its regeneration. Postępy Dermatologii i Alergologii (2022).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: