Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Psoriasis inversé : qu'est-ce que c'est et quels sont les traitements ?

Psoriasis inversé : qu'est-ce que c'est et quels sont les traitements ?

Le psoriasis inversé est une forme peu connue du psoriasis. Cette éruption cutanée atteint les zones de plis du corps comme le nombril, les plis de l’aine, les aisselles, le pli inter-fessier, etc. Elle présente des symptômes différents de ceux du psoriasis à plaques. Découvrez les points à retenir concernant le psoriasis inversé et ses traitements.

Psoriasis inversé : de quel problème cutané s’agit-il ?

Le psoriasis inversé, appelé également psoriasis des plis ou psoriasis flexural, est un problème cutané qui cible principalement les zones du corps avec des plis. Les lésions sont localisées dans la région génitale et les principaux plis (axillaires, inguinaux, sous-mammaires, interfessiers, rétroauriculaires). Les zones affectées correspondent aux aisselles, à la peau sous les seins, l'espace entre les doigts ou les orteils, le nombril, le sillon interfessier. Lorsque cette éruption cutanée atteint la partie qui touche la couche chez les enfants, il est appelé « psoriasis des langes ».

Les facteurs d’apparition du psoriasis inversé ressemblent à ceux du psoriasis à plaques comme :

  • Le stress ;

  • La prise de certains médicaments ;

  • L’excès de consommation de tabac ou d’alcool ;

  • Le surpoids ;

  • Les blessures cutanées ;

  • Les infections.

Le grattage et la transpiration constituent des facteurs d’aggravation du psoriasis inversé. Selon différentes études et populations, la prévalence du psoriasis inversé est fortement variable, allant de 3 à 36 %, en raison de l'absence de critères diagnostiques précis.

Quels sont les symptômes du psoriasis inversé ?

Le psoriasis inversé est à différencier des autres formes de psoriasis comme le psoriasis en plaques ou le psoriasis articulaire. Ses symptômes présentent quelques différences notables notamment :

  • Des lésions rouges, inflammatoires avec des plaques lisses, peu squameuses avec sensation de démangeaisons et délimitées par rapport aux lésions des autres formes de psoriasis ;

  • Des sensations de démangeaisons intenses et brûlures ;

  • Des plaques ressemblant à celles d’une mycose des plis.

Situées dans les plis cutanés (aisselles, espacement entre les doigts ...), les lésions du psoriasis inversé peuvent causer des fissures parfois douloureuses et saignantes.

Quels sont les traitements pour le psoriasis inversé ?

Le psoriasis inversé est une maladie chronique qui n’a pas encore de traitement pour une guérison définitive. Toutefois, il existe des traitements pour l’apaiser :

  • Utilisation de crèmes à base de dermocorticoïdes : il s'agit des premiers traitements utilisés contre le psoriasis inversé. Les dermocorticoïdes, des dérivées de la cortisone, sont à utiliser sur une période déterminée et non sur une longue période. Par voie locale, les dermocorticoïdes permettent d'apaiser la peau en luttant contre les inflammations. Ils inhibent le facteur de transcription NF-kB par activation de la transcription du gène de IkB lui conférant des effets anti-inflammatoires. Les dermocorticoïdes sont disponibles sous forme de pommade, de lotion ou de crème. Ces médicaments nécessitent une ordonnance médicale. S’ils ne fonctionnent pas, il est recommandé de contacter un dermatologue pour solliciter d’autres solutions.

    Les dermocorticoïdes de classe 3 et 4 sont à privilégiés pour traiter le psoriasis. Par exemple, le dipropionate de bétaméthasone (classe 3) utilisé deux fois par jour ont permis une disparition des chez 46-56 % des patients après quatres semaines

  • Biothérapie : ce type de traitement utilise souvent des cellules d’origine animale. Ces dernières sont alors cultivées pour développer des anticorps afin de cibler spécifiquement les éléments responsables du développement du psoriasis. Ce traitement est réservé aux cas sévères de psoriasis.

  • Photothérapie à base d’ultra-violets UVA et UVB : ce traitement est sollicité lorsque le psoriasis atteint une grande partie du corps. Il s’opère en cabinet dermatologique ou à l’hôpital, sous la supervision d’un dermatologue.

  • Utilisation de médicaments immuno-modulateurs prescrits par un médecin : cette solution s’adresse aux patients atteints de psoriasis sévère qui résiste à la photothérapie et aux traitements locaux.

Sources

SAURAT J. & al. Psoriasis. Dermatologie et infections sexuellement transmissibles (2016).

REYNOLDS K. A. & al. Treatments for Inverse Psoriasis: A Systematic Review. Journal of Dermatological Treatment (2019).

MICALI G. & al. Inverse Psoriasis: From Diagnosis to Current Treatment Options. Clinical, Cosmetic and Investigational Dermatology (2019).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: