Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Cheveux post-accouchement.

Post-accouchement et cheveux : dans quel état sont-ils ?

Les différents bouleversements hormonaux se produisant pendant la grossesse impactent l'organisme à différents niveaux. Les cheveux ne font pas exception et subissent plusieurs modifications pendant cette période et après l'accouchement. Comment sont-ils suite à une grossesse ?

Sommaire
Publié le 8 février 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 5 min de lecture

L'état des cheveux les jours suivant l'accouchement.

La grossesse est l'une des périodes de la vie d'une femme où les variations hormonales sont les plus fortes. Juste après l'accouchement, le corps se remet progressivement et les taux des hormones mettent plusieurs mois à revenir à la normale. Au niveau capillaire, les cheveux sont semblables à ce qu'ils étaient pendant la grossesse, c'est-à-dire souvent forts et brillants. En effet, la plupart des femmes enceintes remarquent que leur chevelure semble en meilleure santé pendant leur grossesse, en raison de l'augmentation de la quantité d'œstrogène et de progestérone dans l'organisme.

Ces hormones stéroïdiennes semblent avoir un effet bénéfique sur les cheveux. Les œstrogènes se lient à certains récepteurs présents dans le cuir chevelu ayant une affinité pour cette hormone et induisant une accélération de la phase anagène. Cette phase correspond à la période de pousse des cheveux dans le cycle pilaire. La progestérone est quant à elle capable d'inhiber l'activité de la 5-alpha réductase, une enzyme modulant la conversion de la testostérone en dihydrotestostérone (DHT). Or, la DHT agit au niveau des follicules pileux en raccourcissant la durée de vie des cheveux et en accélérant les cycles capillaires. C'est pourquoi les femmes enceintes constatent souvent une pousse plus rapide de leurs cheveux.

L'état des cheveux les mois suivant l'accouchement.

Pendant les mois suivant l'accouchement, les cheveux sont souvent mis à l'épreuve. En effet, le post-partum peut entraîner une chute de cheveux, plus ou moins intense selon les femmes, souvent localisée à l'avant du crâne, au niveau de la ligne du front. Cette perte de cheveux a généralement lieu autour du troisième mois suivant l'accouchement et ne dure au maximum que quelques mois. Le mécanisme à l'œuvre est encore mal compris mais les chercheurs observent une stimulation de la phase télogène, correspondant à la période où le cheveu tombe, qu'ils corrèlent avec la baisse d'œstrogènes et de progestérone dans l'organisme. Cette intensification viendrait en quelque sorte compenser la pousse de cheveux plus importante constatée par les femmes enceintes pendant les mois de grossesse.

Prendre soin de ses cheveux après un accouchement.

La période post-partum peut être dure à vivre d'un point de vue global. Il s'agit pour les femmes de retrouver des forces et de se réapproprier leur corps tout en trouvant une nouvelle routine avec le bébé. Dégager du temps pour s'occuper de soi et de ses cheveux peut alors sembler difficile, néanmoins, cela peut constituer un moment de détente appréciable. Une visite chez le coiffeur est une première étape pour prendre soin de sa chevelure. Celui-ci pourra appliquer des actifs ciblés, comme de l'extrait d'herbe du tigre (nom INCI : Centella Asiatica Extract) ou de la biotine, afin de renforcer les fibres capillaires et de limiter les pertes de cheveux futurs.

Vous pouvez également miser sur la prise de compléments alimentaires, renfermant eux aussi souvent de la biotine, pour prévenir ce phénomène. Une cure s'étendant généralement sur 3 mois, il est conseillé de la commencer dans les jours suivant l'accouchement. Notons toutefois que les études scientifiques n'accordent à cette méthode qu'une efficacité limitée. Enfin, une dernière astuce pour prendre soin de ses cheveux est de les brosser très doucement, pour ne pas entraîner de perte de cheveux supplémentaire. Les coiffures tirées sont déconseillées, privilégiez plutôt une tresse ou un chignon lâche si vous souhaitez les attacher.

Sources

  • EKMEKCI T. & al. The changes in the hair cycle during gestation and the post-partum period. Journal of the European Academy of Dermatology and Venereology (2014).

  • CASTELO-SOCCIO L. & al. A Review of the Use of Biotin for Hair Loss. Skin appendage disorders (2017).

  • MECZEKALSKI B. & al. Hormonal Effects on Hair Follicles. International journal of molecular sciences (2020).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: