3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Possibilité disparition rides ?

Peut-on totalement faire disparaître les rides ?

Les rides, signes du vieillissement cutané, sont parfois diabolisées et qualifiées d'inesthétiques. Néanmoins, leur apparition peut être retardée en utilisant des soins adéquats. Si elles sont déjà visibles, il est toujours possible de les atténuer, voire presque de les faire disparaître.

Les rides : causes, origines et définition.

Les rides constituent l'un des signes révélateurs du vieillissement cutané. Il s'agit de changements structurels visibles à la surface de la peau sous forme de plis et de sillons. Biologiquement, les rides sont causées par le relâchement cutané provoqué par une carence en collagène et en élastine. Il s’agit de protéines produites par des cellules cutanées appelées fibroblastes dont le rôle est de maintenir l’élasticité et la fermeté de la peau. Au fil de l’âge, la production de ces deux protéines est en baisse et la peau perd progressivement en élasticité. De plus, les kératinocytes se divisent plus lentement avec l’âge, provoquant l’amincissement de l'épiderme qui devient plus vulnérable et se plie plus facilement. Par ailleurs, avec le temps qui passe, on observe aussi une diminution de la couche adipeuse sous-cutanée (hypoderme) qui dessine les volumes du visage.

Plusieurs facteurs secondaires peuvent aussi être à l'origine des rides du visage, notamment l'attraction constante de la gravité, les pressions positionnelles fréquentes et constantes sur la peau du visage (par exemple pendant le sommeil), et les mouvements répétés du visage causés par les contractions des muscles mimétiques de l'expression faciale (par exemple le sourire, le retroussement des lèvres, froncement des sourcils...). Nous distinguons ainsi deux grands types de rides du visage, correspondant à deux processus de formation distincts : statiques et dynamiques (également appelées rides d'expression).

La chirurgie esthétique pour faire disparaître totalement les rides.

Le seul moyen de faire disparaître totalement les rides est la chirurgie esthétique. Les trois méthodes les plus en vogue sont les suivantes.

  • Les injections de botox

    Autorisé pour la première fois en 1997 et pratiqué en France à partir de 2003, les injections de Botox ont pour objectif d’estomper les rides visibles sur la peau du visage. Une faible quantité de toxine botulique suffit pour que les résultats soient visibles. Injectée dans les tissus cutanés, cette molécule stoppe l’action du neuromédiateur. Le muscle s’affaiblit par la suite. Aucune contraction musculaire n’est alors constatée tant que le Botox agit.

    Les injections de Botox sont principalement réservées aux rides visibles entre les sourcils. Cependant, elles peuvent également être utilisées pour lisser les pattes d’oie formées au coin externe de l’œil. Elles peuvent aussi servir à effacer les rides du front ou à parfaire le pourtour des lèvres où se présentent les rides de tristesse ou les plis d’amertume.

  • Les injections d'acide hyaluronique

    En médecine esthétique, dans la gamme des injections anti-rides, l'acide hyaluronique est réputé pour donner d'excellents résultats. Elles peuvent être pratiquées sur plusieurs endroits du visage notamment les pommettes, les lèvres, les tempes ou les sillons nasogéniens. L’acide hyaluronique peut aussi être injecté pour effacer les pattes d’oie, les rides du front, les plis d’amertume ou les rides de la main. La tolérance de l'acide hyaluronique par l'organisme est un grand avantage. En effet, l'acide hyaluronique est bio-compatible et bio-résorbable par la peau. Cela s'explique par le fait qu'il est déjà présent dans le derme, où il assure son hydratation.

  • La dermabrasion ou « peeling »

    Il s'agit d'une technique chirurgicale permettant de faire disparaitre les rides marquées. Cette méthode repose sur l'abrasion de la zone ridée de façon mécanique ou chimique afin d'éliminer les couches superficielles de la peau où se situe la ride.

Néanmoins, qui dit chirurgie, dit également cicatrisation et risques de complications. Les cicatrices liées à une opération chirurgicale peuvent être tout aussi inesthétiques que les rides. Durant l’opération, selon les patients, des complications peuvent se présenter et  risquent d’abîmer la peau, voire de menacer la santé en général.

Même si les soins de la peau ne peuvent en aucun cas faire disparaitre des rides déjà installées, certains actifs peuvent réduire leurs aspects et repulper la peau de manière visible.

Des actifs cosmétiques pour atténuer l'aspect des rides de manière non-invasive.

Il existe des soins conçus pour atténuer l’aspect des rides. Ces soins se présentent le plus souvent sous forme de crème ou de sérum. Ils sont formulés avec des actifs aux propriétés régénératrices et réparatrices. Voici une liste non exhaustive des actifs les plus efficaces pour lutter contre les rides.

  • Les peptides

    Les peptides sont des petites protéines (courtes chaines d'acides aminés). Il s'agit d'éléments biologiques naturellement présents dans l'organisme. Le rôle principal des peptides exogènes en application topique est d’exercer des changements dans les voies complexes régulant l’expression des protéines de la peau afin généralement de prévenir les signes de l'âge. En d'autres termes, les peptides sont le plus souvent utilisés pour déclencher une cascade de signalisation et stimuler la production de collagène et d’élastine. Par ailleurs, certains peptides peuvent aussi booster la production d'acide hyaluronique dans la peau, pour une peau hydratée, rebondie et plus lisse. Il existe quatre types de peptides dans les soins de la peau :

    • Les oligopeptides apportent des oligo-éléments à la peau pour stimuler le collagène;

    • Les peptides inhibiteurs d’enzymes ralentissent l'action des enzymes qui dégradent certaines protéines de la peau comme le collagène ou encore des glycosaminoglycane comme l'acide hyaluronique ;

    • Les peptides de signal envoient des messages pour stimuler la production de certaines protéines comme le collagène, l'élastine ou encore l'acide hyaluronique ;

    • Les peptides neurotransmetteurs sont souvent comparés au "botox" en raison de leur activité inhibitrice sur la libération de toxines qui induisent une contraction musculaire et des rides d'expression. L'argireline est le peptide neurotransmetteur le plus efficace pour diminuer l’aspect des rides d’expression. L'argireline est en fait le nom commercial de l'acetyl hexapeptide-3. L'argireline affecte la communication entre le nerf et le muscle, de sorte que les muscles ne peuvent pas se contracter de manière optimale. Outre ses effets de paralysie musculaire, ce peptide stimule la production de collagène, ce qui contribue à maintenir la peau lisse et sans rides.

  • Le rétinol

    Ce dérivé de la vitamine A va agir à plusieurs niveaux pour prévenir les rides ou atténuer celles déjà présentes à la surface de l'épiderme. Nombre de ses effets tissulaires sont médiés par son interaction avec des récepteurs cellulaires, comme la protéine cellulaire de liaison à l'acide rétinoïque (CRABP) de types I et II et la protéine cellulaire de liaison au rétinol. Le rétinol et les rétinoïdes en général vont agir à plusieurs niveaux.

    Avec l'âge, l'épiderme s'affine et le renouvellement cellulaire ainsi que la prolifération kératinocytaire ralentissent. Cette perte de tissu cutané favorise l’apparition de rides à la surface de la peau. Le rétinol agit en stimulant la prolifération des kératinocytes.

    Par ailleurs, le rétinol limite la dégradation de collagène et d'élastine. Ces deux protéines sont des composants clés du tissu conjonctif qui constitue le derme. Elles renforcent la peau et augmentent son élasticité et sa fermeté. Malheureusement, au court du temps, elles sont dégradées par des enzymes appelés métalloprotéases matricielles (MMP), et plus spécifiquement la collagénase et l'élastase. Le rétinol en application topique inhibe l'activité de ces enzymes, les empêchant de nuire. De plus, il stimule la synthèse de collagène de type 1 dans le derme.

Sources

  • BOREL J. P. & al. Stimulation of collagen synthesis in fibroblast cultures by a triterpene extracted from Centella asiatica. Connective Tissue Research (1990).

  • KAFI & al. Improvement of naturally aged skin with vitamin a (retinol). Archives of Dermatology (2007).

  • LINTNER K. Peptides : What else ? Cosmeticobs (2014).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

En savoir plus

Aller plus loin: