3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Prévenir apparition grains milium.

Peut-on prévenir l'apparition des grains de milium ?

Il peut arriver que des excroissances de taille réduite se forment sur la peau de votre visage : il peut s'agir de grains de milium. Bien qu'elles soient inoffensives, ces déformations cutanées sont disgracieuses et inesthétiques. Mais est-il possible de prévenir leur apparition ? Découvrons-le ensemble dans cet article.

Sommaire
Publié le 25 mars 2024, par Kahina, Rédactrice Scientifique — 5 min de lecture

Quelles peuvent être les causes de l’apparition des grains de milium ?

Les grains de milium sont des excroissances cutanées remplies de kératine emprisonnée sous la peau. Les causes exactes de leur apparition n'ont pas encore tout à fait été élucidées. Cependant, des études supposent plusieurs facteurs déclencheurs.

Tout d'abord, les grains de milium peuvent se former spontanément, sans action extérieure. Quand les cellules mortes de la peau ne s'exfolient pas, elles empêchent la croissance des follicules pileux. Au-dessus d'elles, une nouvelle peau se forme et les retient sous la peau, et cela forme des microkystes.

Ils peuvent également apparaître suite à un traumatisme par irritation de la peau, comme après l'utilisation de produits cosmétiques agressifs. On leur suppose aussi une origine génétique avec une transmission héréditaire. Enfin, l'exposition aux rayons UV qui peut endommager les cellules cutanées et l'intégrité de la peau, l'application de corticostéroïdes topiques qui peuvent fragiliser l'épiderme et une association à des maladies dermatologiques font partie des autres causes potentielles.

Peut-on anticiper la formation de grains de milium ?

La plupart du temps, la survenue des grains de milium est spontanée, sans cause précise. C'est notamment le cas chez les nouveaux-nés affectés. Cependant, bien que les origines présumées des grains de milium n'ont pas toutes été prouvées, on retrouve sur Internet des conseils de gestes à adopter en conséquence qui pourraient se révéler bénéfiques pour limiter l'apparition de ces grains de milium.

Les recommandations qui pourraient diminuer les risques d'observer des grains de milium sur la peau que l'on retrouve le plus souvent sont :

  • Évitez l'utilisation de crèmes grasses.

    L'application de ce type de crème sur le visage pourrait potentiellement bloquer les pores annexés aux follicules pileux, et donc former des grains de milium.

  • Limitez votre exposition aux rayons UV et protégez-vous du soleil.

    Évitez l'exposition au soleil aux heures les plus ensoleillées, soit de 12h à 16h, et protégez-vous en utilisant une crème solaire avec un FPS 30 au minimum.

Il est important de rappeler que ces conseils n'ont pas été prouvés scientifiquement. Il ne s'agit que d'hypothèses. Néanmoins, ils sont tout de même bénéfiques pour la qualité de vie globale et sont valables pour de nombreuses situations.

Cependant, un conseil en particulier découle d'un comportement observé dans une étude comme favorisant les grains de milium. Il s'agit de l'emploi d'outils mécaniques en cosmétique, comme des brosses pour la peau par exemple. En effet, certains follicules pourraient se fermer par l'action abrasive de l'accessoire ou encore que des morceaux d'épithélium pourraient s'incruster dans la peau au cours du traitement et donc boucher les follicules pileux pour entraîner par la suite des grains de milium. Nous vous conseillons donc d'éviter leur utilisation.

En réalité, nous n'avons à ce jour aucun moyen de savoir comment anticiper l'apparition des grains de milium. Il ne s'agit que d'une sorte de comportement bénin d'autodéfense contre les agressions.

Sources

  • MONASH S. Formation of milia following abrasive treatment for postacne scarring. Archives of Dermatology (1953).

  • TSUJI T. Milia induced by corticosteroids. Archives of Dermatology (1986).

  • BERK D. R. & al. Milia: A review and classification. Journal of the American Academy of Dermatology (2008).

  • BARBAROT S. & al. Les grains de milium de l’enfant. Annales de dermatologie et de vénéréologie (2009).

  • GALLARDO AVILA P. & al. Milia. StatPearls (2023).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

En savoir plus

Aller plus loin: