3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Causes apparition grains de milium.

Quelles sont les causes de l'apparition des grains de milium ?

Les grains de milium sont des kystes bénins de cellules mortes prises au piège sous la peau. Ils affectent principalement les bébés, mais peuvent également toucher les adultes. Ces microkystes disparaissent spontanément la plupart du temps, mais n’en restent pas moins dérangeants sur le plan esthétique. Comment et pourquoi apparaissent-ils ? Eléments de réponses dans cet article.

Sommaire
Publié le 22 mars 2024, par Kahina, Rédactrice Scientifique — 6 min de lecture

Les causes à l'origine des grains de milium primaires.

Peu d'études se sont penchées sur l'origine des milia. Cependant, des facteurs peuvent être soupçonnés. On pense que les grains de milium primaires proviennent des glandes sébacées des follicules pileux. Ces grains apparaissent spontanément. Ils peuvent être congénitaux et se résorbent généralement en quelques semaines ou quelques mois.

Obstruction des follicules pileux.

Des grains de milium primaires peuvent simplement apparaître à n'importe quel âge de manière spontanée, par obstruction des follicules pileux. Lorsque les vieilles cellules de la peau ne tombent pas, elles bouchent les follicules pileux. Une nouvelle peau se développe au-dessus d'elles et les emprisonne sous la peau. Les cellules mortes durcissent et se transforment en kystes. Cela peut, entre autres, être dû à l'utilisation de crèmes trop riches en corps gras, qui vont obstruer les pores annexés aux follicules pileux. À la différence des microkystes de l’acné, ils ne contiennent ni sébum ni bactéries.

Origine génétique.

En effet, la présence de milia primaires peut également être héréditaire, bien que cette situation soit rare. La transmission est en général autosomique dominante. Des cas de père ou mère et fils affectés ont été décrit. En général, l'apparition de milia par hérédité se présente par des éruptions dès la naissance et disparaissent en quelques mois. En outre, des études ont montré des cas de milia profus (nombreux) liés à des maladies génétiques de la peau : les génodermatoses. Parmi elles, on peut retrouver le syndrome digital oro-facial de type 1 et le syndrome de Basex-Dupre-Christol. Encore une fois, ces situations sont très peu communes.

L'origine des grains de milium secondaires.

On pense que les grains de milium secondaires proviennent des glandes eccrines. Ils sont secondaires à divers processus et apparaissent au fil du temps. C'est une forme localisée qui peut être associée à une maladie, à un médicament ou à un traumatisme.

Traumatisme.

Des traumatismes peuvent entraîner l'apparition de grains de milium secondaires. Une étude menée par Samuel MONASH a montré que l'utilisation d'un traitement abrasif contre les cicatrices d'acné pourrait entraîner l'apparition de milia. Chez 25% des patients traités plus d'une fois, des milia se sont formés deux mois après le deuxième ou troisième traitement.

Deux raisons possibles ont été identifiées : certains follicules pourraient se fermer par l'action abrasive du soin, ou encore des morceaux d'épithélium se seraient incrustés dans la peau au cours du traitement ce qui boucherait les follicules pileux. Pareillement, l'utilisation de produits cosmétiques agressifs ou des gestes abrasifs sur la peau peuvent provoquer des milia.

Exposition aux rayons UV.

L'exposition aux rayons UV pourrait également participer à la formation de grains de milium secondaires. Similairement aux traumatismes, les UV ont de nombreux effets abrasifs, dont l'induction de lésions cellulaires et la mort des kératinocytes. Ces situations fragilisent la barrière cutanée et entravent le renouvellement cellulaire, ce qui favoriserait l’apparition des grains de milium.

Application à long terme de corticostéroïdes topiques.

Il est connu que l'application à long terme de corticostéroïdes topiques peut entraîner une atrophie de la peau. En effet, les corticostéroïdes provoquent un relâchement et une dégénérescence marquée du collagène et des fibres élastiques autour des follicules pileux, ce qui peut être à l'origine de la formation des milia. Cependant, peu d'études ont été réalisées et peu de preuves ont été observées.

Maladies dermatologiques.

Des maladies dermatologiques; telles que l'épidermolyse bulleuse, peuvent être à l'origine de l'apparition de grains de milium, comme dit précédemment. L' épidermolyse bulleuse est une maladie auto-immune. L'organisme, suite à un dérèglement du système immunitaire, produit des anticorps contre lui-même, et particulièrement contre le collagène de type VII qui maintient la cohésion dermique. On constate alors une fragilité cutanée importante. Cela entraîne une fracture de la peau et, par conséquent, un décollement cutané au moindre traumatisme. La cicatrisation de la peau sera mauvaise et il est possible de voir des grains de milium se former. Les causes précises sont cependant inconnues.

Sources

  • MONASH S. Formation of milia following abrasive treatment for post-acne scarring. Archives of Dermatology (1953).

  • TSUJI T. Milia induced by corticosteroids. Archives of Dermatology (1986).

  • ROSS J. B. & al. Multiple eruptive milia: Report of a case, review of the literature, and a classification. Journal of the American Academy of Dermatology (1997).

  • BERK D. R. & al. Milia: A review and classification. Journal of the American Academy of Dermatology (2008).

  • BARBAROT S. & al. Les grains de milium de l’enfant. Annales de dermatologie et de vénéréologie (2009).

  • GALLARDO AVILA P. & al. Milia. StatPearls (2023).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

En savoir plus

Aller plus loin: