3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Causes démangeaisons ménopause

Ménopause et démangeaisons : quelles sont les causes ?

La ménopause est un phénomène physiologique qui touche toutes les femmes à un certain âge. Outre l'arrêt des règles, 80% des femmes présentent au moins un autre symptôme. Les démangeaisons font partie des effets secondaires fréquents de la ménopause. À quoi sont-elles dues ? Comment les éliminer ? Nous vous aidons à y voir plus clair.

Sommaire
Publié le 13 mars 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 5 min de lecture
Thèmes :

Ménopause et démangeaisons : comment expliquer ce phénomène ?

La ménopause est un stade biologique crucial dans la vie des femmes. Caractérisée par la cessation des menstruations, la ménopause s'accompagne également d'une foule de symptômes visibles et invisibles, comme des bouffées de chaleur, des insomnies, des sueurs nocturnes, une sécheresse vaginale ou encore des troubles urinaires. Par ailleurs, la ménopause a des conséquences sur la peau des femmes et peut être source de démangeaisons.

Ces démangeaisons s'expliquent par la fragilisation et l'altération de la peau à la ménopause, voire même à la pré-ménopause. En effet, durant cette période de la vie, la peau tend à devenir plus perméable aux allergènes et moins efficace dans sa fonction de protection contre les agressions extérieures. Les allergènes communs tels que le nickel, le parfum ou encore les particules de pollution sont alors plus susceptibles de pénétrer dans l'épiderme et d'y provoquer une réaction du système immunitaire, se traduisant par la libération de médiateurs chimiques de l'inflammation tels que les cytokines. Ces cellules immunitaires jouent un rôle clé dans le recrutement et l'activation d'autres cellules immunitaires et constituent une première ligne de défense face aux pathogènes. Certaines sont également responsables des sensations de douleur et des démangeaisons.

La question qui se pose à présent est la suivante : pourquoi la peau devient-elle plus fragile et plus sèche à la ménopause ? Cette altération cutanée est en fait due à la chute des taux d'œstrogènes et de progestérone. Les œstrogènes sont connus pour avoir un impact sur la fonction de la barrière cutanée, notamment en régulant la production de collagène et d'élastine, qui sont des composants essentiels de la matrice extracellulaire. La diminution des œstrogènes entraîne ainsi une altération de la couche cornée, accompagnée par une fragilisation du film hydrolipidique, due à la baisse de la production de progestérone. En effet, cette hormone stimule l'activité des glandes sébacées, synthétisant le sébum, un constituant essentiel du film hydrolipidique. Par ailleurs, la baisse des niveaux d'œstrogènes provoque un ralentissement du renouvellement cellulaire et de l'activité des kératinocytes, ce qui participe également à la fragilisation de l'épiderme. Enfin, cette diminution peut aussi affecter la vascularisation de la peau, entraînant une diminution du flux sanguin cutané ce qui compromet la capacité de la peau à se régénérer et peut aggraver les démangeaisons.

Comment apaiser les démangeaisons ?

Le meilleur moyen d'apaiser les démangeaisons dues à la ménopause est de renforcer la barrière cutanée. Pour cela, il est important d'hydrater quotidiennement la peau à l'aide de crèmes riches en humectants comme la glycérine et en agents nourrissants et relipidants tels que les céramides et les huiles et beurres végétaux. Chez Typology, nous vous proposons toute une gamme de produits formulés pour les peaux sèches à très sèches, en quête de douceur.

Vous pouvez également utiliser des eaux thermales, riches en minéraux et en oligo-éléments aux vertus calmantes. Il suffit pour cela d’effectuer des pulvérisations prolongées ou d’appliquer des compresses imbibées d’eau fraîche directement sur la zone sujette aux démangeaisons. N'hésitez pas à ajouter sur la lingette quelques gouttes d'huile essentielle de lavande vraie, d'huile essentielle de menthe poivrée, ou encore d'hydrolat de camomille romaine, des ingrédients naturels réputés pour leurs propriétés anti-inflammatoires et apaisantes.

Enfin, le froid est un allié précieux en cas de démangeaisons. Lorsque vous ressentez des tiraillements et l'envie de vous gratter, enveloppez quelques glaçons dans un tissu propre et appliquez-les pendant une quinzaine de minutes sur votre peau. Cela devrait aider à calmer l'irritation. Veillez toutefois à ne jamais appliquer les glaçons directement sur la peau car cela peut provoquer d'importantes brûlures.

Sources

  • PIERARD G. & al. La peau et le temps de la ménopause. La Revue Médicale de Liège (2006).

  • PUIZINA-IVIC N. Skin aging. Acta Dermatovenerologica Alpina Pannonica et Adriatica (2008).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

En savoir plus

Aller plus loin: