Découvrez le skin cycling

Découvrez le skin cycling

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Mélasma et lentigo : comment faire la différence ?

Mélasma et lentigos solaires : comment faire la différence ?

Ces deux dérèglements cutanés sont liés à une surproduction irrégulière de mélanine à certains endroits de la peau, faisant apparaître des taches brunes plus ou moins étendues. Mais quelles différences existent entre ces deux manifestations ? Comment savoir si vous présentez plutôt l'une ou l'autre ? Typology vous répond.

Publié le 29 novembre 2022, par Maylis, Ingénieure chimiste — 5 min de lecture

Mélasma et lentigo, des causes différentes.

Aussi appelé « chloasma », le mélasma est dû aux fluctuations hormonales. Les femmes aux phototypes foncés et/ou enceintes sont davantage susceptibles de développer le mélasma. La hausse des taux d’œstrogène, notamment pendant la grossesse ou avec la prise de certains médicaments (ex : pilule), peuvent entraîner des taches brunes. Ces dernières sont accentuées avec les expositions aux rayons UV du soleil. Ce phénomène d'hyperpigmentation porte aussi le nom de "masque de grossesse". Il disparaît souvent de manière spontanée après l’accouchement. Une nuance reste à apporter : le mélasma ne concerne pas uniquement les femmes. Selon l’Académie Américaine de Dermatologie, seulement 10% des cas de mélasma touchent les hommes.

Le lentigo, quant à lui, concerne aussi bien les hommes que les femmes. On parle également de taches solaires ou encore taches de vieillesse. Ces taches brunes sont dues à une exposition prolongée et répétée aux rayons UV du soleil. Pour rappel, la production de mélanine par les mélanocytes augmente sous l’action des rayons UV et des anomalies pigmentaires peuvent survenir. Elles apparaissent principalement sur les parties du corps les plus fréquemment exposées. Attention, la prise de certains médicaments photosensibilisants peuvent favoriser les lentigos. Par ailleurs, le lentigo est aussi du au vieillissement cutané. Avec l’âge, la peau ne parvient pas à se protéger totalement des agressions externes et se détériore. On observe un dysfonctionnement des mélanocytes associé à l’épuisement de leur potentiel pigmentaire au niveau des bulbes pileux. Ce phénomène est attribué aux conséquences des attaques répétées des espèces réactives de l’oxygène (ou radicaux libres) sur les noyaux des mélanocytes et les mitochondries. Lorsque cela arrive, la peau devient vulnérable aux rayons UV, responsables des taches pigmentaires alors appelées "taches de vieillesse". Pour prévenir cela, à tout âge, il est donc indispensable d'appliquer une protection solaire adaptée à sa carnation avant une exposition au soleil.

Mélasma et lentigo, des manifestations physiques différentes.

L'aspect de ces taches brunes est différent.

  • Le mélasma prend la forme de taches étendues, qui forment une sorte de masque à la surface de l'épiderme, généralement symétrique entre les deux parties du visage. Selon la localisation des taches brunes, il existe d'ailleurs trois types de mélasmas : le mélasma centro-facial (taches regroupées au niveau de la zone T, de la lèvre supérieure et du menton), le mélasma malaire (taches uniquement sur le nez et les joues), le mélasma mandibulaire (taches au niveau de la mâchoire inférieure). Le mélasma n'apparait que sur le visage.

Exemple de mélasma
Typology

  • Les taches solaires ont plutôt des bords bien définis, ainsi qu'une forme arrondie et plane. Contrairement aux taches de mélasmas, elles n'apparaissent pas uniquement sur le visage mais sont aussi présentes en nombre sur le dos des mains, le décolleté, les épaules et le dos, soient les zones fréquemment exposées aux rayons UV du soleil.

Lentigo solaire
Typology

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: