3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Idées reçues acides salicyclique.

5 idées reçues sur l'acide salicylique.

L’acide salicylique est un élément organique particulièrement efficace pour atténuer les imperfections et limiter la prolifération de bactéries à la surface de la peau. Il exerce également une action kératolytique et stimule le renouvellement cellulaire. Les pores sont resserrés et le teint illuminé. Néanmoins, il est parfois sujet à controverses, même si son innocuité a été prouvée à la concentration d'incorporation à laquelle il est limité par le règlement européen. Retrouvez cinq idées reçues à son sujet.

Qu’est-ce que l’acide salicylique ?

L’acide salicylique est un acide bêta-hydroxylé (B.H.A.), qui tire son nom de l'écorce de saule. On retrouve également cet élément organique dans certains fruits et légumes comme la cerise, le concombre, la tomate et les épinards.

L'acide salicylique est utilisé depuis l'Antiquité pour ses propriétés antalgiques et sa capacité à limiter le développement de bactéries. La célèbre aspirine est un dérivé synthétique de l'acide salicylique : il s'agit de l’acide acétyl-salicylique. Il est fabriqué la première fois en 1853 par le chimiste C.F. GERHARDT.

Dans les soins pour la peau, l'acide salicylique peut être d’origine synthétique ou naturelle. Selon le règlement (CE) n°1223/2009 relatif aux produits cosmétiques, son taux d'incorporation ne doit pas dépasser 2% dans produit non-rincé. Il est reconnu pour ses facultés kératolytiques. En effet, l'acide salicylique contribue à éliminer les cellules mortes à la surface de la peau qui obstruent les pores et donnent le teint terne.

En concentration plus importante, l'acide salicylique est considéré comme un actif médicamenteux capable de traiter efficacement des problèmes ciblés, tels que l'acné, le psoriasis et même les verrues.

5 idées reçues sur l’acide salicylique.

L'acide salicylique compose aujourd'hui de plus en plus de soins cosmétiques, mais reste parfois sujet à controverses. Nous vous aidons à démêler le vrai du faux :

  1. L’acide salicylique, en tant qu'ingrédient cosmétique, peut être dangereux pour la santé.

    Faux. Le règlement européen relatif aux produits cosmétique limite la concentration de l'acide salicylique à 2% dans le produits non-rincés, 3% dans les produits à rincer et 0,5% lorsqu'il est introduit en tant que conservateur. En 2018, le Comité Scientifique pour la Sécurité des Consommateurs (CSSC) a émis un avis positif sur l’utilisation de l’acide salicylique : il est considéré comme sûr dans les produits cosmétiques aux concentrations auxquelles il est limité. De plus, l'acide salicylique est un ingrédient cosmétique autorisé en bio.

    Note : Pouvant engendrer des irritations oculaires en cas de contact avec les yeux, le règlement européen sur les cosmétiques a interdit l'utilisation de l'acide salicylique dans les produits d’hygiène pour les enfants de moins de 3 ans.

  2. L’acide salicylique s’utilise uniquement sur le visage.

    Faux. L’acide salicylique est présent dans les soins destinés au visage sous forme de sérum, de lotion, de crème de nuit… Il entre également dans la composition des soins pour le corps et des crèmes exfoliantes pour les pieds. Certains shampooings, après-shampooings et lotions capillaires contiennent aussi de l’acide salicylique. Il lutte efficacement contre les pellicules et assainit le cuir chevelu.

  3. L’acide salicylique aide à éliminer les imperfections.

    Vrai. L’acide salicylique est l’allié des peaux grasses, à imperfections et à tendance acnéique. Il prévient la croissance et la prolifération de champignons, virus et bactéries, comme Cutibacterium acnes, micro-organisme à l’origine des réactions inflammatoires de l’acné. Grâce à son action kératolytique, il aide à désobstruer les pores, limitant ainsi l’apparition des points noirs et des boutons.

  4. L’acide salicylique redonne de l’éclat à la peau.

    Vrai. L’acide salicylique possède des propriétés astringentes. Il resserre les pores et lisse le grain de peau. Son caractère exfoliant permet d'éliminer les peaux mortes de la couche cornée qui ternissent le teint. Par ailleurs, il contribue à limiter l’excès de sébum qui a tendance à rendre la peau luisante.

  5. L’acide salicylique est une substance photosensibilisante.

    Vrai. Les soins à base d'acide salicylique peuvent effectivement provoquer des réactions cutanées lorsque la peau est exposée aux rayons UV. Pour cette raison, il est conseillé de les réserver à votre routine du soir et d'utiliser une protection solaire large spectre le lendemain et les jours suivants.

Les soins à l’acide salicylique de Typology.

Pour lutter efficacement contre les imperfections, nous avons développé le sérum imperfections local avec 2% d'acide salicylique et 1% de zinc. Ce soin convient notamment aux peaux grasses, à tendance acnéique ou à imperfections. Il s’applique en petite quantité et uniquement sur les zones à traiter. Une goutte par bouton suffit.

L’acide salicylique compose également notre tonique purifiant. Vous pouvez l’appliquer quotidiennement sur l’ensemble du visage pour affiner votre grain de peau et limiter l’apparition des boutons.

Sources

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: