Le Carnet
Tous les Sujets
Vitamine E et peau sèche

La vitamine E, un atout pour les peaux sèches ?

La vitamine E est l'un des actifs les plus utilisés dans les formulations cosmétiques. Il est vrai qu'elle présente plusieurs vertus pour la peau et est notamment antioxydante et anti-inflammatoire. Qu'en est-il de ses bienfaits pour les personnes ayant la peau sèche ? La vitamine E est-elle adaptée à cette typologie de peau ? Plus d'informations ici.

Sommaire
Publié le 22 avril 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 4 min de lecture

Des bienfaits de la vitamine E pour les peaux sèches ?

Une peau sèche se caractérise par des rougeurs, des sensations de tiraillement et une élasticité limitée. Relativement fine, elle est très sensible aux variations de température et a tendance à desquamer régulièrement. Au toucher, une peau sèche est souvent rêche et présente un aspect "peau de crocodile". Son manque de souplesse la rend particulièrement sujette au vieillissement cutané. La peau sèche est une nature de peau. Elle est donc permanente, à la différence d'une peau déshydratée, un état passager. Par ailleurs, une peau sèche n'est pas en manque d’eau, mais de gras, en raison d'une faible production de sébum. Cela altère le film hydrolipidique et fragilise la peau. Pour pallier cette fragilité, il est recommandé d'adopter une routine de soins adaptée avec des actifs nourrissants.

Substance naturelle liposoluble, la vitamine E est surtout connue pour ses propriétés antioxydantes et sa capacité à lutter contre le stress oxydatif. En effet, sa structure chimique particulière lui permet de donner un électron aux radicaux libres afin de les stabiliser. Pour rappel, les radicaux libres sont des espèces réactives formées naturellement lors du métabolisme cellulaire et neutralisées par les antioxydants endogènes. Néanmoins, certains facteurs externes (rayons UV, pollution, tabac...) provoquent la génération en excès de radicaux libres dans les cellules de la peau. Un déséquilibre se crée alors et les antioxydants de l'organisme ne suffisent plus pour les éliminer. Il convient alors d'apporter des antioxydants par voie orale ou topique, comme la vitamine E. Sans cela, les radicaux libres endommagent les phospholipides membranaires, ce qui fragilise la barrière cutanée. Ainsi, la vitamine E pourrait avoir un rôle structurel épidermique indirect intéressant pour les peaux sèches.

De plus, une étude menée in vitro indique que la vitamine E a une action hydratante et peut augmenter le taux d'hydratation de la couche cornée, la couche la plus superficielle de la peau. Le mécanisme d'action correspondant n'a cependant pas été communiqué et une concentration de 5% de vitamine E serait nécessaire pour obtenir cet effet. En ce qui concerne les études faites in vivo, les scientifiques ne font presque jamais état des propriétés hydratantes de cette molécule, particulièrement lorsqu'elle est utilisée en application topique.

À ce jour, les preuves de l'efficacité de la vitamine E pour hydrater les peaux sèches restent encore limitées.

Sources

  • GLOOR M. & al. Influence of vitamin E acetate on stratum corneum hydration. Arzneimittelforschung (1998).

  • SILVA A. C. & al. Evaluation of the biocompatibility and skin hydration potential of vitamin E-loaded lipid nanosystems formulations: In vitro and human in vivo studies. Colloids and Surfaces B: Biointerfaces (2019).

  • SOCHA K. & al. Intake of Antioxidant Vitamins and Minerals in Relation to Body Composition, Skin Hydration and Lubrication in Young Women. Antioxidants (2021).

  • ERKEKOGLU P., SANTOS S. & BLUMENBERG M. Vitamin E in Health and Disease: Interactions, Diseases and Health Aspects. Biochemistry (2021).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

En savoir plus