Le Carnet
Tous les Sujets
Réglementation soins pour bébés.

La règlementation autour de la formulation de soins destinés aux bébés.

Fragile et fine, la peau des bébés a besoin de douceur. C'est la raison pour laquelle certaines marques ont décidé de lancer des gammes spécialement dédiées aux nourrissons. Quelle réglementation encadre ces formules ? Voici quelques éclairages.

Les spécificités d'une peau de bébé.

La peau d'un nourrisson est différente de celle d'un adulte et se caractérise par une grande fragilité qui se prolonge jusqu'à l'âge de 6 ans. En effet, au cours des six premières années de la vie, la peau des enfants se développe activement pour atteindre les caractéristiques de celle des adultes. Parmi les principales différences entre la peau d'un nourrisson et celle d'un adulte, on retrouve l'activité des glandes sébacées. En effet, cette dernière est peu développée chez les enfants, ce qui induit un film hydrolipidique relativement fragile et une barrière cutanée affaiblie.

Par ailleurs, la couche cornée, qui constitue la couche supérieure de l'épiderme, est environ 30% plus fine chez les enfants. Cette structure joue normalement un rôle protecteur pour la peau en retenant l'humidité et en limitant l'impact des facteurs externes. De même, l'épiderme est environ 20% plus fin chez les bébés. Enfin, le système pigmentaire des enfants est moins performant, accroissant de ce fait la sensibilité de leur peau. En effet, le processus de synthèse de la mélanine, le pigment brun protecteur, n'est pas entièrement développé avant l'âge de 3 ans.

Quelle est la réglementation relative à la formulation des soins pour bébés ?

En Europe, les règles de formulation des soins cosmétiques sont définies par le règlement (CE) No 1223/2009 du Parlement Européen et du Conseil. Ces directives sont les mêmes pour tous les produits cosmétiques, qu'ils soient destinés aux adultes ou aux enfants. Néanmoins, dans les consignes pour évaluer la sécurité des ingrédients et des produits cosmétiques rédigées par le Comité Scientifique pour la Sécurité des Consommateurs (CSSC), une partie est spécifiquement consacrée à l’évaluation de la sécurité des produits pour bébés.

En effet, dans la partie "Qualité microbiologique" du règlement européen, il est spécifié que : "Une attention particulière est accordée aux produits cosmétiques utilisés sur le contour des yeux, sur les muqueuses en général, sur une peau lésée, chez les enfants de moins de 3 ans, chez les personnes âgées et chez les personnes au système immunitaire fragilisé." Par ailleurs dans la partie "Évaluation de la sécurité", il est fait mention d'une "évaluation spécifique des produits cosmétiques destinés aux enfants de moins de trois ans et des produits cosmétiques destinés exclusivement à l’hygiène intime externe.", sans toutefois que les modalités de cette évaluation spécifique soient clairement explicitées.

Par ailleurs, l'incorporation d'huiles essentielles et de parfums dans les produits pour bébés est déconseillée à cause de leurs propriétés allergisantes. Des études ont en effet mis en évidence que la peau des bébés était plus sensible aux allergènes et que ces substances pouvaient être à l'origine de dermatite de contact. Les conservateurs sont quant à eux restreints et ne doivent être utilisés qu'à la concentration minimale permettant au produit d'être protégé des contaminations bactériennes. L'usage du phénoxyéthanol, un agent conservateur suspecté d’être toxique pour la reproduction et le développement est également limité et l'ANSM recommande une concentration inférieure à 1%.

Par ailleurs, l'ANSM conseille de ne pas utiliser de camphre, d’eucalyptol ou de menthol dans les produits pour bébés en raison d’un risque de convulsions. Enfin, les substances classées CMR sont interdites dans les formules des produits cosmétiques pour bébés, sauf si le CSSC émet un avis explicite justifiant leur emploi pour cette population enfantine.

Choisir un cosmétique pour son bébé : à quoi faut-il faire attention ?

Choisir un cosmétique pour son bébé peut être intimidant quand on sait l'attention particulière dont sa peau a besoin. Voici quelques conseils pour vous aider à faire votre choix :

  • Optez pour des produits spécifiquement formulés pour les bébés : Ce premier conseil peut sembler évident mais il est primordial de se tourner vers des produits spécifiquement conçus pour la peau délicate des bébés. Par principe de précaution, nous vous recommandons également de considérer que seuls les cosmétiques mentionnant "convient aux enfants de moins de 3 ans" sont effectivement adaptés aux nourrissons.

  • Privilégiez les produits doux et sans allergènes : Vérifiez attentivement dans la liste d'ingrédients que le produit que vous souhaitez acheter ne renferme aucun ingrédient irritant ou allergène, tels quel les parabènes, les phtalates, les alcools ou les huiles minérales.

  • Effectuez un test de tolérance : Avant d'utiliser un nouveau cosmétique sur la peau de votre bébé, il est judicieux d'effectuer un test de tolérance cutanée sur une petite zone de sa peau, au niveau de son coude par exemple, pour vérifier que le produit ne provoque pas de réaction allergique ou d'irritation.

  • Demandez conseil à votre médecin : Avant d'acheter de nouveaux produits cosmétiques, vous pouvez tout à fait demander à votre médecin traitant de vous aiguiller. Ce dernier saura vous éclairer et vous recommander des soins adaptés à la peau fragile de votre bébé.

Sources

  • Règlement (CE) No 1223/2009 du Parlement Européen et du Conseil. Journal officiel de l'Union Européenne (2009).

  • Consignes du Comité Scientifique pour la Sécurité des Consommateurs, CSSC (2015).

  • Thèse de Zohra MOUSLIME. Évaluation de la sécurité des ingrédients cosmétiques destinés aux enfants de moins de 3 ans (2015).

  • LOW K. Y. & WALLACE M. Prevalence of potential contact allergens in baby cosmetic products. Clinical and Experimental Dermatology (2019).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.