3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Effets secondaires macérât huileux de calendula.

Existe-t-il des contre-indications à utiliser le calendula ?

L'utilisation de préparations à base de Calendula officinalis, pour application topique, est très répandue, tant en dermatologie qu'en cosmétique, notamment pour son activité anti-inflammatoire. Bien que l'efficacité du calendula ait été démontré par quelques études scientifiques, qu'en est-il de son innocuité ? Le calendula présente t-il un risque de toxicité après application cutanée ? Voyons ensemble la sécurité d'utilisation de l'extrait huileux de calendula.

Calendula : quelles sont les fonctions de cette matière végétale en cosmétique ?

Le calendula (Calendula officinalis) est une petite plante appartenant à la famille des Astéracées. Ses fleurs jaunes/orangées sont utilisées dans l'élaboration de certains produits cosmétiques. Considéré comme un remède naturel universel pour la peau, il convient particulièrement aux personnes souffrant d'une peau sèche, délicate ou qui rougit facilement. Bien qu'il n'y ait pas beaucoup d'études scientifiques sur les bienfaits du calendula, il existe cependant de nombreux bienfaits anecdotiques et potentiels.

  • Réduire les inflammations de la peau : Appliquer l'huile de calendula sur la peau permettrait de calmer les rougeurs et l'inflammation, ainsi que de soulager les sensations d'inconfort de la peau. C'est pourquoi le calendula est un traitement populaire et potentiellement utiles aux personnes souffrant d'affections cutanées inflammatoires, telles que le psoriasis, l'eczéma et l'érythème fessier.

  • Soigner des blessures mineures : Des études récentes ont montré que l'utilisation d'une pommade au calendula peut accélérer la cicatrisation des plaies chez les animaux. Elle a même été utilisée dans une autre étude chez les femmes ayant subi une césarienne. Ainsi, le calendula favoriserait la cicatrisation et préviendrait l'infection des plaies, attribuée à un effet antimicrobien. D'autres utilisations topiques incluent aussi le traitement de brûlures du premier degré, des piqûres d'insectes, petites coupures, ulcères cutanées, etc.

  • Ralentir l'apparition des signes de vieillissement cutané : Des études montrent également que le calendula peut potentiellement augmenter la production de collagène, mais il n'a pas fait l'objet d'études approfondies chez l'Homme. L'incorporation de cette huile à votre routine de soins renforcerait également l'hydratation de la peau, la rendant plus souple et prévenant le vieillissement précoce.

  • Protéger la peau des radicaux libres nocifs : L'huile de calendula contient une grande teneur en antioxydants (flavonoïdes, caroténoïdes, etc.) qui peuvent aider à neutraliser les radicaux libres, protégeant ainsi les cellules des dommages et de l'inflammation. Par conséquent, le calendula peut aider à réduire l'aspect terne de la peau, les ridules et les rides.

Des risques liés à l'utilisation topique du calendula ?

Bien que le calendula soit un ingrédient naturel, cela ne signifie pas qu'il soit totalement dépourvu d'effets secondaires sur la peau. Une option adaptée à toutes les typologies de peau, l'extrait huileux de calendula est généralement considéré comme sans danger pour la plupart des gens pour une utilisation topique, même dans les produits de soins pour bébés. Toutefois, certaines personnes peuvent ressentir une certaine irritation. Si vous remarquez des rougeurs, des gonflements ou des démangeaisons après avoir utilisé des produits contenant du calendula, cessez de les utiliser et lavez la zone concernée à l'eau et au savon.

Soumis à aucune règlementation, il n'existe pas de dosage fixe pour le calendula car les allégations thérapeutiques concernant le calendula n'ont pas été approuvées. De plus, il n'y a pas suffisamment d'études pour garantir l'innocuité du calendula pendant la grossesse et l'allaitement. Par mesure de précaution, il est préférable de demander l'avis de votre médecin avant de commencer l'utilisation topique du calendula.

Par contre, le calendula pourrait provoquer une dermatite de contact chez les personnes allergiques aux plantes de la famille des Astéracées, au même titre que l'ambroisie, les chrysanthèmes, les marguerites, les tournesols et d'autres plantes apparentées. De ce fait, si vous souffrez d'allergies, nous vous conseillons de consulter votre médecin avant d'envisager l'utilisation topique du calendula.

Pour vous assurer que vous n'êtes pas allergique à l'huile de calendula, veillez à procéder à un test cutané. Pour ce faire, appliquez une petite quantité du produit sur une petite surface de la peau, comme la face interne du poignet, derrière l'oreille ou l'intérieure du coude, et attendez entre 24 à 48 heures. Si vous constatez ou ressentez une irritation sur cette zone après ce laps de temps, arrêtez d'utiliser le produit.

Sources

  • NOHYNEK G. & al. Application of the threshold of toxicological concern approach for the safety evaluation of calendula flower (Calendula officinalis) petals and extracts used in cosmetic and personal care products. Food and Chemical Toxicology (2009).

  • SNYDER P. W. & al. Final report of the cosmetic ingredient review expert panel amended safety assessment of Calendula officinalis-derived cosmetic ingredients. International Journal of Toxicology (2010).

  • European Medicines Agency: Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC). Final assessment report on Calendula officinalis L., flos. (2018).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: