Exclusivité : Typology au Printemps Haussmann

Exclusivité : Typology au Printemps Haussmann

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Calendula et eczéma.

Des effets médicinaux de l’huile de calendula contre l’eczéma ?

L'emploi d'extrait botanique comme médicament anti-inflammatoire est une pratique familière chez les patients souffrant d'eczéma en quête de remèdes "naturelles", notamment face à l'échec ou à l'intolérance vis-à-vis de certains traitements médicamenteux. L'huile de calendula est souvent citée pour soulager les problèmes d'eczéma. Mais qu'en est-il de son efficacité sur cette affection cutanée ?

L’huile de calendula a t-elle un réel effet sur l’eczéma ?

Le calendula a été utilisé pour la première fois avant le XIIème siècle pour ses propriétés anti-inflammatoires et adoucissantes. Il est largement répandu que son utilisation puisse être bénéfique dans le traitement de l'eczéma. En effet, son application sur les zones touchées aiderait à réduire l'inflammation. Cependant, l'exploration du calendula dans le traitement de l'eczéma est limitée. Bien que quelques études aient montré que le calendula avait un effet dans le traitement de certains troubles cutanés, il n'existe toutefois aucune preuve réelle de l'efficacité ou de l'innocuité de l'utilisation du calendula sur l'eczéma.

Un essai clinique randomisé en double aveugle (n = 66) a montré que l'utilisation d'une pommade au calendula sur des enfants de moins de 3 ans atteints d'érythème fessier, un type courant de dermatite chez les nourrissons et les enfants caractérisé par une réaction inflammatoire aiguë dans la zone couverte par la couche, serait plus efficace qu'une crème à l'aloe vera, illustré par moins de sites d'éruption cutanée après 10 jours d'application 3 fois par jour. Toutefois, d'autres recherches ont montré qu'il n'était pas aussi efficace que l'utilisation de bentonite, un type d'argile naturelle riche en minéraux.

En effet, une étude a montré que lorsque les nourrissons étaient traités avec 50% de bentonite (n= 30), 88% des lésions commençaient à se résorber au cours des six premières heures contre seulement 54% des lésions dans le groupe traité avec 1,5% de calendula (n = 30). Les résultats montrent ainsi que le calendula pourrait aider à faire diminuer les rougeurs, la gravité et l'étendue de la zone touchée par la dermatite fessière infantile, souvent causée par les couches humides des bébés, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires. En plus, vous pouvez le trouver dans certaines crèmes pour l'érythème fessier en vente libre.

De même, un essai clinique de phase III randomisé a été mené pour évaluer l'efficacité du Calendula officinalis par rapport à la trolamine (Biafine) dans la prévention de la radiodermite érythémateuse induite pendant la radiothérapie du cancer du sein, dont la gravité varie d'un érythème léger à un érythème sévère. 254 patientes opérées d'un carcinome mammaire et devant recevoir une radiothérapie post-opératoire (chirurgie conservatrice ou mastectomie) ont été réparties au hasard entre l'application d'une pommade contenant 20% de calendula dans de la vaseline (126 patientes) et l'application de trolamine (128 patientes) sur les zones irradiées après chaque séance. L'apparition d'une dermatite aiguë de grade 2 ou plus était significativement plus faible (41% contre 63%) avec l'utilisation du calendula qu'avec celle de la trolamine. En outre, les patients recevant du calendula ont interrompu moins souvent la radiothérapie et la douleur induite par les radiations a été significativement réduite.

Ces différentes études suggèrent que l'application topique de calendula pourrait servir de traitement contre l'érythème fessier et de traitement préventif sur l'apparition de dermatite induite par la radiothérapie, des effets attribués à ses propriétés anti-inflammatoire. Il est alors probable que le calendula puisse également améliorer l'eczéma, même si des recherches plus approfondies sur les effets thérapeutiques du calendula sur cette maladie inflammatoire de la peau soient fortement recommandées.

Par quels mécanismes ?

Les effets obtenus avec le calendula pourraient être attribués à ses propriétés anti-inflammatoires. Alors que le mécanisme d'action est mal comprises flavonoïdes et les saponines contenus dans le calendula empêcheraient la libération des enzymes et de l'histamine qui causent la sensibilité et l'inflammation, et contribueraient à apaiser la rougeur et la douleur. En même temps, il réduirait la migration des globules blancs vers la zone enflammée en diminuant la perméabilité des capillaires sanguins, due à la présence de triterpénoïdes.

Sources

  • MONTBARBON X. & al. Phase III randomized trial of Calendula officinalis compared with trolamine for the prevention of acute dermatitis during irradiation for breast cancer. Journal of Clinical Oncology (2004).

  • SAHEBKAR A. & al. A randomized comparative trial on the therapeutic efficacy of topical Aloe vera and Calendula officinalis on diaper dermatitis in children. Scientific World Journal (2012).

  • MASHAIEKHI M. & al. The effects of Bentonite and Calendula on the improvement of infantile diaper dermatitis. Journal of Research in Medical Sciences (2014).

  • MASHAIEKHI M. & al. Comparing the effects of Bentonite & Calendula on the improvement of infantile diaper dermatitis. A randomized controlled trial. Indian Journal of Medical Research (2015).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: