Le Carnet
Tous les Sujets
Efficacité collagène végétal et animal

Collagène végétal : est-il aussi efficace que le collagène d’origine animale ?

Le collagène est une protéine naturelle d’origine animale très plébiscitée dans l'industrie cosmétique. Toutefois, avec l'émergence de soins exclusivement vegan, le besoin d'une alternative végétale s'est fait sentir et un collagène qualifié de végétal a été élaboré. On peut néanmoins se demander s'il est aussi efficace que le collagène d’origine animale. Découvrons-le ensemble.

Sommaire
Publié le 20 mai 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 6 min de lecture
Thèmes :

Le collagène végétal est-il aussi performant que le collagène animal ?

Essentiel pour le corps humain, le collagène est une protéine fibreuse procurant élasticité et résistance aux tissus conjonctifs. Il agit également comme molécule de signalisation et est impliqué dans les processus de développement, de croissance et de réparation des tissus. En application topique, le collagène aide à lutter contre la déshydratation en formant un film mince à la surface de l'épiderme, protégeant ainsi la peau des pertes en eau et des agressions extérieures. Il a également une action antioxydante, lui permettant de limiter les effets néfastes des radicaux libres. Le collagène est ainsi une molécule populaire en formulation cosmétique.

Le collagène est une protéine exclusivement présente dans le règne animal. Toutefois, pour s'accorder au mode de vie végétalien de certaines personnes, une alternative "vegan" a été développée.

Respectueux de la santé et de l’environnement, le collagène végétal n'implique ni exploitation animale, ni pêche intensive. On peut néanmoins se demander si cette forme "verte" est aussi efficace que son homologue animal. En effet, le collagène végétal proposé aujourd'hui n'a pas tout à la fait même structure, ni le même enchaînement d'acides aminés. Il s'agit en fait de glycoprotéines extraites de micro-organismes par des processus biotechnologiques, soit des protéines liées à des sucres complexes (oligosaccharides). On peut donc douter que le collagène végétal puisse agir de la même façon que le collagène animal, c'est-à-dire comme un ligand stimulant la synthèse de collagène endogène par les fibroblastes.

Néanmoins, d'après les fournisseurs de collagène végétal et certains travaux indépendants, cette source de collagène posséderait de bonnes propriétés hydratantes et pourrait même fournir aux cellules cutanées les acides aminés nécessaires à sa biosynthèse. Une étude in vitro a en effet montré que l'ajout de 4% de collagène végétal dans une membrane biologique permettait de réduire les pertes en eau de 19%. Par ailleurs, l'élasticité de la membrane, décrite comme sa capacité à revenir à son état de repos après un déplacement, a été testée et a montré une augmentation de 18%. Aucune comparaison n'a toutefois été faite avec du collagène animal.

Pour ce qui est de la prise orale, une étude récente s'est intéressée aux effets de la consommation d'un collagène biomimétique issu de plantes et les a comparés à ceux d'un collagène marin. Pendant 8 semaines, 90 volontaires répartis équitablement en 3 groupes ont pris quotidiennement 5 g de collagène végétal, 5 g de collagène marin ou un placebo. Les résultats obtenus sur différents paramètres cutanés sont rassemblés dans le tableau ci-dessous et semblent indiquer une efficacité comparable du collagène végétal et du collagène marin.

Complément reçuEffet sur l'élasticitéEffet sur les ridesEffet sur la textureEffet sur l'hydratation
Collagène végétalAugmentation significative de 7%Diminution significative de 30%Diminution significative de 10%Augmentation significative de 5%
Collagène marinAugmentation significative de 6%Diminution significative de 32%Diminution significative de 9%Augmentation significative de 6%
PlaceboAucun effetAucun effetAucun effetAucun effet

Même si le collagène végétal semble pouvoir apporter des bienfaits à la peau similaires à ceux du collagène animal, il est aujourd'hui difficile de réellement comparer leurs efficacités respectives, en raison du faible nombre d'études faites à ce sujet.

Sources

  • RODRIGUEZ M.I. Collagen: A review on its sources and potential cosmetic applications. Journal of Cosmetic Dermatology (2018).

  • BHADRA B. & al. A Guide to Collagen Sources, Applications and Current Advancements. Systematic Bioscience and Engineering (2021).

  • BALFAGON-COSTA A. & al. Study of Elastin, Hydrolyzed Collagen and Collagen-like Products in a Tri-Layered Chitosan Membrane to Test Anti-Aging Skin Properties. International Journal of Molecular Sciences (2023).

  • CHIANG C. F. & al. Oral supplementation of vegan collagen biomimetic has beneficial effects on human skin physiology: A double-blind, placebo-controlled study. Journal of Functional Foods (2024).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.