Exclusivité : Typology au Printemps Haussmann

Exclusivité : Typology au Printemps Haussmann

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Cicatrices érythémateuses : comment les enlever ?

Cicatrices érythémateuses : comment les enlever ?

Les cicatrices laissées par les boutons d’acné ou par d’autres éruptions cutanées se déclinent en différentes sortes. Pour les retirer ou les atténuer, les gestes à adopter dépendent du type de cicatrice. Dans le cas des cicatrices érythémateuses, la routine beauté inclut l’usage de soin adapté, renfermant des ingrédients hydratants (aloe vera, glycérine, acide hyaluronique, acide polyglutamique...). Néanmoins, si les cicatrices sont trop marquées, le recours au laser promeut des résultats efficaces.

Qu’est-ce-que les cicatrices érythémateuses ?

A la suite d'un traumatisme cutané, la peau cicatrise. Ce processus naturel et salvateur peut donner lieu à divers types de marques cutanées : les cicatrices brunes ou pigmentaires, les cicatrices boursouflées ou chéloïdes, les cicatrices en creux ou cratères, les cicatrices en boules blanchâtres ou élastolyses périfolliculaires ou les cicatrices de couleur rouge ou érythémateuses, soient celles qui nous intéressent ici.

Les cicatrices rouges sont également appelées taches érythémateuses ou encore marques érythémateuses post-inflammatoires. Contrairement aux autres types de cicatrices, ces manifestations persistent pendant plusieurs mois, mais finissent généralement par disparaître. Ces marques sont causées par la vasodilatation des vaisseaux cutanés superficiels et sont plus visibles sur les peaux claires.

Elles peuvent être dues à des boutons d'acné mais également à des piqûres d'insectes ou encore à divers traumatismes de la peau. Les cicatrices érythémateuses peuvent occasionner de la gêne, des douleurs ou des sensations d’inconfort.

Comment enlever les cicatrices érythémateuses ?

Même si pour la majorité des cicatrices il est difficile voire impossible de les faire disparaître complètement sans recourir à des techniques de chirurgie esthétique, les marques érythémateuses peuvent néanmoins être largement atténuées voire gommées. Cela requiert une prise en charge rapide et une routine beauté adaptée. Les soins à appliquer varient en fonction des phases de cicatrisation.

Au cours de la phase inflammatoire, soit entre 1 et 3 jours, l’usage d’un soin contre les infections de la peau est conseillé. Par exemple, plusieurs études ont rapporté le caractère anti-inflammatoire de la vitamine C. Elle agit en inhibant NFkB, facteur de transcription impliqué dans la réponse immunitaire et responsable de l’activation d’un certain nombre de cytokines pro-inflammatoires telles que TNF-alpha, IL1, IL6 et IL8. Ainsi, la vitamine C prévient les rougeurs ainsi que les erythèmes post-inflammatoires. 

Ensuite, pendant la phase de réparation, entre 3 et 15 jours, l’application d’un soin adapté contribue à la fermeture de la plaie. Il peut être pertinent de recourir à certains ingrédients comme la Centella asiatica. Par l’action des saponosides et des triterpènes que cet extrait de plante renferme, il favorise la production de collagène. En plus de prévenir le vieillissement cutané, cette protéine assure la régénération cellulaire et ainsi la réparation des tissus.

Vous pouvez aussi intervenir au cours de la phase de remodelage, jusqu’à 2 ans après la formation de la cicatrice. Pour atténuer l’apparence de la cicatrice érythémateuse, il est conseillé de miser sur un soin renfermant un actif hydratant qui assouplit et lisse son apparence comme l'acide hyaluronique ou encore l'acide polyglutamique. En effet, ces deux actifs ultra-hydratants contribuent à la reconstruction des tissus cutanés lésés.

Par ailleurs, les soins cosmétiques à base d'acides (A.H.A., B.H.A. et P.H.A.) à faibles concentrations (jusqu'à 20%) peuvent être utilisés pour atténuer l'aspect des cicatrices érythémateuses. Cependant, plusieurs applications selon un rythme régulier seront nécessaires pour obtenir des résultats visibles. En ce sens, vous pouvez utiliser le sérum exfoliant contenant 10% d'acide glycolique ou le sérum peeling doux à base d'acide lactique, plus adapté aux peaux sensibles. Le sérum anti-marques cible spécifiquement les cicatrices d'acné et s'applique localement. Il contient du gluconolactone de la catégorie des P.H.A. et de l'extrait de Centella asiatica, un actif reconnu pour aider à remodeler le relief des peaux marquées.

Sources :

  • PLATSIDAKI E. & al. Chemical peels in active acne and acne scars. Clinics in Dermatology (2017).

  • CHAWLA S. Split face comparative study of microneedling with PRP versus microneedling with vitamin C in treating atrophic post acne scars. Journal of Cutaneous Aesthetic Surgery (2014).

  • PYTKOWSKA K. & al. Moisturizing and anti-inflammatory properties of cosmetic formulations containing Centella asiatica extract. Indian Journal of Pharmaceutical Sciences (2016).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

En savoir plus

Aller plus loin: