Exclusivité : Typology au Printemps Haussmann

Exclusivité : Typology au Printemps Haussmann

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
CBD et acné.

Acné : qu'est-ce que le CBD peut apporter ?

L'acné peut vite devenir problématique et être mal vécu pour certaines personnes : boutons, rougeurs... Selon la sévérité et la durabilité de l'acné, différents traitements médicamenteux peuvent être envisagés et proposés pour soulager l'acné et limiter les crises. Toutefois, leur efficacité et leur innocuité sont souvent remise en cause par les patients. Or, de nombreuses études ont mis en évidence les effets positifs du CBD dans la prise en charge de l'acné et le placent comme une alternative naturelle sans effets secondaires indésirables et lourds. Le CBD serait-il réellement une solution pour une action efficace chez les individus souffrant d'acné ?

Pourquoi l’acné apparaît-elle ?

Huitième maladie la plus répandue (environ 9,4% de la population mondiale), l'acné est l'une des affections cutanées la plus fréquemment observées chez l'Homme en dermatologie, évoluant par poussée. Associée à une gêne, à des cicatrices permanentes sur la peau ainsi qu'à une perception et une estime de soi négatives, elle se caractérise par une éruption mixte de lésions cutanées inflammatoires (papules, pustules, nodules et kystes) et non-inflammatoires/rétentionnelles dues à l'hyperkératinisation (comédons ouverts et fermés), affectant principalement le visage, le dos et la poitrine. Bien que l'acné soit principalement un trouble de l'adolescence, les recherches actuelles indiquent que la prévalence de l'acné chez les adultes, en particulier les femmes, est en augmentation.

Il est bien connu que l'acné est une maladie multifactorielle : l'accrétion de souches acnégéniques de Cutibacterium acnes au niveau de l'unité pilo-sébacée, l'augmentation de la production de sébum (hyperséborrhée) et l'altération de sa consistance (dysséborrhée), une kératinisation défectueuse et un colmatage des follicules pileux, et une inflammation des glandes sébacées sont des éléments couramment cités dans la physiopathologie de l'acné. À ce jour, les directives recommandent une combinaison d'ingrédients et de traitements conventionnels (rétinoïdes topiques, peroxyde de benzoyle, antibiotiques oraux, isotrétinoïne, etc.) visant à cibler les différentes étapes de la pathogenèse en agissant par des mécanismes indépendants.

Cependant, la plupart des traitements de l'acné disponibles induisent de potentiels effets secondaires (assèchement, démangeaisons, brûlures, etc.), sans parler du risque de résistance aux antibiotiques qui reste une limite. Or, ces effets peuvent conduire à un arrêt prématuré du traitement par le patient. C'est pourquoi au cours de la dernière décennie, l'intérêt croissant pour les ingrédients naturels dérivés de plantes comme alternative ou adjuvant aux traitements conventionnels a conduit à la découverte et au développement de thérapies nouvelles qui offrent une bonne efficacité avec un risque minimal d'effets secondaires.

Comment le CBD agit-il sur l'acné ?

En raison du rôle important du système endocannabinoïde dans la peau, la recherche actuelle s'est concentrée sur le rôle des phytocannabinoïdes comme possibilités thérapeutiques face à plusieurs troubles cutanés, tels que l'acné. Récemment, le cannabidiol (CBD) a été suggéré comme nouvelle option de traitement de l'acné. Outre son activité anti-inflammatoire connue, il ciblerait simultanément les différentes voies pathologiques qui sous-tendent la physiologie de l'acné et tout ça avec un profil d'effets secondaires notables.

  • Le CBD, un agent sébostatique : le CBD est capable de "normaliser" la production pathologiquement élevée de sébum des glandes sébacées observée sur les peaux acnéiques. Une étude a révélé que le CBD administré à des sébocytes humains cultivés et à des cultures d'organes de peau humaine réduisait la prolifération cellulaire des sébocytes via l'activation des canaux ioniques TRPV4 (Transient Receptor Potential Vanilloid-4), sans compromettre la viabilité, et donc réduire considérablement la production de sébum en raison du mécanisme holocrine. Il serait également capable d'inhiber les actions lipogéniques de divers composés, dont l'acide arachidonique, l'acide linoléique et la testostérone.

  • Le CBD et son effet anti-inflammatoire complexe : le CBD exerce également des actions anti-inflammatoires dans les kératinocytes, qui ont été médiées par l'augmentation de TRIB3 et l'inactivation des voies de signalisation NF-κB et MAPK. Ceci s'illustre par une diminution des niveaux d'expression des médiateurs inflammatoires dans les cellules cutanées, notamment le TNF-α, l'IL-6, IL-8 et l'IL-1β. Dans le cas de l’acné, il aide ainsi à moduler l'inflammation des glandes sébacées induite par C. acnes. Il permet donc d’apaiser et d’estomper les inflammations acnéiques sans présenter des effets désagréables. Cette action anti-inflammatoire du CBD s’étend jusqu’à la prévention des symptômes liés à l’éruption d’acné comme les rougeurs.

  • Le CBD et son mécanisme bactéricide : le CBD présente aussi des actions antibactériennes et antifongiques. Ce phytocannabinoïde peut réduire la croissance de plusieurs bactéries, y compris le Staphylococcus aureus hautement résistant, le Streptococcus pneumoniae et le Clostridioides difcile, par altération de la membrane.

  • Le CBD face à l'hyperkératinisation : enfin, il a été également démontré que le CBD inhibe la prolifération des kératinocytes hyperprolifératifs. Ces données démontrent ainsi que le CBD peut aider à prévenir l'accumulation de cellules épidermiques à l'origine d'une rétention du sébum et d'une obstruction des pores.

En corrélation étroite avec les résultats in vitro et ex vivo, plusieurs évaluations cliniques contrôlées par placebo ont été menées et ont montré que l'application topique d'une formule à base de CBD permettait de réduire statistiquement le nombre de lésions d'acné (principalement des lésions inflammatoires), la production de sébum et l'apparition d'érythème. Collectivement, les résultats obtenus suggèrent que, grâce à ses propriétés de régulation de la surproduction de sébum, ses effets anti-sébocytes, antibactériens, anti-prolifératifs et anti-inflammatoires combinés, le CBD a le potentiel d'être un agent thérapeutique prometteur universel pour lutter contre l'acné en influençant ainsi tous les aspects de cette pathologie cutanée.

Conseils d'utilisation du CBD pour atténuer les lésions acnéiques.

Le CBD peut être appliqué directement, de façon locale sur les zones cutanées concernées. Pour favoriser sa pénétration percutanée et sa distribution, les huiles, les baumes ainsi que les crèmes au CBD font partie des moyens les plus efficaces pour profiter de ses effets contre l'acné, en raison de sa nature lipophile.

Afin d’optimiser l’efficacité, le CBD est souvent associé à d’autres principes actifs utilisés dans l’acné, tels que des vitamines ou d’autres composés anti-inflammatoires (Centella asiatica, acide salicylique, etc.). Les différentes études cliniques montrent que des concentrations de 2,5 à 10 μg/mL de CBD sont suffisantes pour observer une atténuation des lésions acnéiques et améliorer la tolérabilité avec des effets secondaires locaux réduits, et ce pour une application 2 fois par jour pendant 1 mois et demi en moyenne.

Il est important de préciser que le CBD sert pour l'heure de complément thérapeutique contre l'acné et qu'il est conseillé d'aborder le sujet en amont avec votre médecin, surtout en cas de prise parallèle d'un traitement médicamenteux.

Sources

  • WILIAMSON E. M. & al. Cannabinoids inhibit human keratinocyte proliferation through a non-CB1/CB2 mechanism and have a potential therapeutic value in the treatment of psoriasis. Journal of Dermatological Science (2007).

  • BIRO T. & al. Cannabidiol exerts sebostatic and antiinflammatory effects on human sebocytes. Journal of Clinical Investigation (2014).

  • AKHTAR N. & al. The safety and efficacy of 3% Cannabis seeds extract cream for reduction of human cheek skin sebum and erythema content. Pakistan Journal of Pharmaceutical Sciences (2015).

  • BIRO T. & al. Differential effectiveness of selected non-psychotropic phytocannabinoids on human sebocyte functions implicates their introduction in dry/seborrhoeic skin and acne treatment. Experimental Dermatology (2016).

  • JIMENEZ J. J. & al. The anti-inflammatory effects of cannabidiol (CBD) on acne. Journal of Inflammation Research (2022).

  • XIANG L. & al. Cannabidiol inhibits inflammation induced by Cutibacterium acnes-derived extracellular vesicles via activation of CB2 receptor in keratinocytes. Journal of Inflammation Research (2022).

  • FERNANDES J. & al. Cannabidiol and cannabigerol exert antimicrobial activity without compromising skin microbiota. International Journal of Molecular Sciences (2023).

  • ROZENBLAT S. & al. Development of an effective acne treatment based on CBD and herbal extracts: preliminary in vitro, ex vivo, and clinical evaluation. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine (2023).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: